Je vous propose un test du premier modèle de sac Wandrd PRVKE 31 litres (désormais disponible en 21 litres) qui m’a accompagné pendant plus d’un an au quotidien, mettant de côté mon Peak Design Everyday Backpack 30L (sniff).

L’histoire de WANDRD

Ryan et Austin Cope – en peine de trouver un sac photo alliant esthétique et fonctionnel – imaginent la création d’un sac répondant au mieux à leurs besoins.

Après des mois de recherche et d’achat de sacs en tout genre, ils se lancent dans la création de leur propre marque de sac. Souhaitant nommer leur marque comme les personnes pour lesquelles leur équipement est conçu, les frères Cope créent Wandered (personne errante, vagabond). Sauf que le nom de domaine wandered.com coûte $20,000 ! 2 voyelles en moins plus tard, wandrd.com est déposé pour moins de $10, et l’aventure commence enfin avec la création du premier sac, le PRVKE (prononcé Provoke), qui deviendra le modèle emblématique de la marque WANDRD.

Le PRVKE est disponible dans deux versions : 21L et 31L. En option, on retrouve des packs d’accessoires permettant de multiplier les configurations du sac :

  • Sac seul
  • Travel Bundle avec sangle ventrale, housse imperméable et lanières supplémentaires
  • Photography Bundle comprenant les accessoires du Travel Bundle + un insert photo

Le modèle présenté ici est le PRVKE 31 noir en Photography Bundle.

Prise en main du Wandrd PRVKE 31 noir

Dans ce coloris, le sac à un rendu très neutre. Tout est noir et aucun élément ne viendra se démarquer sur l’ensemble. Structuré en “roll top”, le PRVKE semble inspiré des sacs de coursiers à vélo, permettant d’augmenter significativement la capacité de remplissage de la poche principale, en fonction du besoin.

Au premier contact du sac, il est difficile de passer à côté de l’anse magnétique qui lui donne ce petit look de cabas, et facilite le portage. Trop de sacs négligent ce point, et c’est un plaisir de voir un modèle qui met en avant cet élément. D’autant que cette anse permet également le maintien de la partie roulée “Rolltop” lorsque cette dernière est fermée. Cette partie supérieure enroulable de la poche principale possède un certain nombre de passants, dans lesquels une large boucle s’insère pour fermer et verrouiller l’ensemble.

Contre la poche principale on retrouve une grande fermeture éclaire étanche qui court le long de la hauteur du sac et qui saura accueillir des objets grand mais plutôt plat, pour éviter la déformation du sac et assurer la bonne fermeture de la poche.

À l’opposé sur le dessus – près de la boucle de fermeture – une petite poche permettant d’accueillir téléphone, clés et autres petits accessoires est présente pour les avoir rapidement sous la main.

Sur le côté droit, une poche extensible permet le transport d’un trépied ou d’une gourde qui pourra être maintenue en sécurité par une sangle clipsable un peu plus haut.

Sur le côté opposé gauche, une seconde sangle clipsable et l’accès latéral à l’insert photo, si vous avez fait le choix de le prendre. L’insert photo est également équipé de cette ouverture latérale afin de pouvoir avoir accès très rapidement à son contenu, sans avoir à ouvrir complètement le sac. Nous y revenons par la suite.

Sur le dos du sac, on retrouve une petite poche en bas du dos, permettant de ranger en sécurité passeport ou tout autre document un peu sensible et – sur le dessous – une poche accueillant la couverture étanche.

Passons enfin à la poche principale de ce PRVKE 31.

Accueillant l’insert photo sur la partie basse du sac, un grand espace reste disponible sur le haut du sac et accessible par l’ouverture rolltop. Mais il est également possible – une fois l’insert sorti – de séparer ou non la poche principale, ce qui permet de charger le sac sur toute sa hauteur.

La particularité du PRVKE est de pouvoir l’ouvrir intégralement en deux, de haut en bas. Cette ouverture donne ainsi accès à l’insert photo avec une grande ouverture et au contenu supérieur de la poche principale. La partie dorsale du sac quant à elle permet le transport d’un ordinateur jusqu’à 15 pouces et d’une tablette.

Gros avantage d’une ouverture totale en deux du sac : cela permet par exemple lors des contrôles de sécurité à l’aéroport de ne pas avoir à tout sortir de son sac (ordinateurs et appareils photo) puisque chaque élément est distinctement placé de part et d’autre du sac, bien à plat devant les contrôleurs. Vous pouvez même ouvrir l’insert photo, inutile de le sortir du sac, tout est ouvert sans devoir passer 10 min à tout remettre en place.

Petit bémol pour certains peut-être : le PRVKE n’est pas équipé en petites poches à stylos et autres pochettes zippées dans lesquelles glisser des petits papiers ou autres cartes de visite.

Caractéristiques techniques du sac Wandrd PRVKE 31

  • Poids : 1.5 kg
  • Dimensions externes : 48.26 x 31.75 x 19.05 cm
  • Compartiment ordinateur : 25.4 x 2.5 x 34.3 cm
  • Volume : de 31 L à 36 L avec le rolltop complètement étendu
  • Revêtement en Tarpaulin et Robic Ballistic Nylon 1680D étanche
  • Fermetures éclaires également étanches

Une protection de pluie renforcée et sanglable est également fournie, en plus des propriétés assez étanches du sac. Elle est là pour garantir une parfaite étanchéité, en plus des matériaux des poches et fermetures qui assurent déjà une très bonne protection. Je me suis retrouvé plusieurs fois sous la pluie sans rain cover sur le sac et toutes mes affaires étaient au sec.

L’insert photo

Renforcé avec des parois rigides, l’insert photo – proposé en option – du PRVKE est très bien construit. Il permet un accès principal par une ouverture totale sur le dessus et un accès latéral une fois l’insert mis en place dans le sac.

Les séparateurs semblent un peu légers car très fins au premier contact. On est plutôt habitué à des séparateurs épais dans les sacs photo, mais ici leur matière suffit à correctement protéger le matériel, tout en étant très fin. Et Wandrd ne lésine pas sur le nombre de séparateurs fournis (voir la photo ci-dessous). Encore un bon point ici.

Le dessus de l’insert possède une petite plaque de mousse semi-rigide. Elle peut être enlevée pour pouvoir rouler le volet d’ouverture et le mettre de côté lorsque l’insert est dans le sac. Ainsi, on peut accéder au matériel par l’ouverture dorsale.

Il est tout de même important de noter que l’insert permet le transport d’un boitier reflex DSLR ou plein format, mais demandera pour ce dernier de pas mal écarter l’ouverture de l’accès latéral. Les utilisateurs de boitier mirorless seront ici plus à l’aise pour manipuler leur matériel. Sur la photo, le Nikon D800 (sans grip) a du mal à se frayer un chemin.

Sangles et accessoires

Vous remarquerez la présence sur le tour du sac de petits passants. Ils permettent de fixer les sangles supplémentaires afin de transporter du matériel en dehors du sac comme un trépied sur le dessous ou un réflecteur sur le devant du sac.

On en retrouve aussi autour de l’ouverture de la poche dorsale pour accéder à l’insert photo sans devoir poser le sac au sol. Déjà essayé, mais qu’une seule fois car très périlleux, dès lors que vous avez un peu de poids dans le sac.

Configurations et utilisations du sac Wandrd PRVKE 31

Comme évoqué en introduction, le Wandrd PRVKE 31 m’a accompagné tout au long de mes déplacements au quotidien, dans bon nombre de cas d’utilisation pendant plus d’un an.

Me déplaçant tous les jours en moto, je transporte en permanence au minimum un pantalon de pluie et une surveste imperméable, en plus de mes affaires.

Et c’est là que ce sac est génial !

Il permet tout aussi bien de voyager léger avec seulement un petit laptop ou une tablette, les essentiels de bureautique et basta ; tout comme de transporter un mini studio photo avec boitiers, objectifs, flash, trépied et réflecteur. On a connu plus confortable et plus léger je vous l’accorde sur cette dernière configuration, mais c’est possible lorsque le besoin se présente.

Ce grand volume de chargement est bien entendu possible avec cette version 31 litres.

Mais la structure du sac étant identique en 21, l’espace reste très intéressant sur la version plus petite que celle qui vous est aujourd’hui présentée.

J’ai ainsi pu transporter lors d’une journée de shooting itinérant :

  • Un Nikon D800 et son Nikkor 24–70 f/2.8 monté
  • Un Nikkor 70–200 f/4
  • Un Fujifilm X100F
  • Un flash Profoto A1 et ses accessoires
  • Deux réflecteurs
  • Un trépied Manfrotto
  • Un Gorillapod Focus
  • Pochettes de petits matériels (batteries, cartes mémoires, déclencheurs, filtres, connectiques, etc.)
  • Un iPad
  • … et un pantalon de pluie 🙂

L’ensemble est stable et les nombreuses sangles avec clips permettent le maintien du chargement. Un shooting itinérant demande de pouvoir sortir et ranger le matériel rapidement à de nombreuses reprises. L’ouverture totale en deux du sac permet d’avoir un espace de travail rangé et accessible, sans risquer de s’éparpiller à chaque arrêt et d’oublier du matos sur place.

Dans tous ces cas d’utilisation, j’accédais à mon boitier en ouvrant complètement le sac et non pas par l’accès latéral, qui est un peu étroit pour un boîtier reflex plein format. En conditions d’utilisation plus « voyage », il sera préférable d’être équipé léger – avec un hybride par exemple – pour ne pas avoir à batailler pour sortir le boîtier.

Bien qu’assez fines à première vue, les deux sangles principales sont bien larges et assurent un bon confort de portage, dans la limite du poids transporté bien entendu.

À qui s’adresse le sac WANDRD PRVK 31 Photography ?

Ce WANDRD PRVK 31L Photography est un sac qui s’adresse principalement aux photographes itinérants ayant besoin d’avoir un accès rapide et facile à un volume d’équipement important, sans pour autant devoir tout sortir et ranger dans 5 sacs différents à chaque “shooting stop”.

Il ravira les photographes équipés de mirorless pour une meilleure sortie du boitier par l’accès latéral, mais saura tout aussi bien satisfaire les utilisateurs de reflex, à condition de ne pas avoir de grip monté et de privilégier un accès “par la grande porte”.

Pour le quotidien, vous n’imaginez pas la quantité de chargement de ce sac pour tout et n’importe quoi ! Avec la poche principale non divisée, vous pouvez sans encombre faire vos courses et, lors de balades urbaines, ne pas avoir peur d’avoir les yeux plus gros que le ventre en quantité de shopping. 🙂

Une fois l’insert photo en place, le volume de la partie haute de la poche principale reste important et adaptable grâce au rolltop, selon les affaires que vous avez à transporter en plus.

Point important, faisant 1m82 et n’étant pas très svelte, la version du WANDRD PRVK 31 reste plutôt massive sur mon dos et – selon les gabarits – peut vraiment faire “maison sur le dos”. Faites attention à votre dos et aux charges que vous lui faites subir. La version 21 litres est à regarder de près, si vous estimez la version 31 litres trop imposante, d’autant que l’extension de la poche principale permet de gagner 4 litres de capacité, soit jusqu’à 25 litres.

Une conclusion sur la durée

Après plus d’une année d’utilisation intensive du WANDRD Prvke, aucune usure anormale n’est constatable et je peux même dire qu’il a gardé son aspect d’origine. La couleur ne bouge pas et les diverses sangles ne montrent aucun signe de faiblesse. Le Prvke est un sac robuste pour une utilisation quotidienne et – grâce à sa poche adaptable – permet d’augmenter sa capacité de chargement en fonction du besoin. Pour moins de 300€, c’est une solution à regarder de près dans votre quête du sac parfait. 🙂

Dans sa configuration Photography Bundle, le Prvke 31 litres est un excellent sac pour le quotidien et un bon sac photo pour les photographes itinérants ou en voyage. Il saura accueillir beaucoup de matériel en restant confortable. Les matériaux employés assurent une excellente résistance à l’usure et une parfaite étanchéité.

Le sac WANDRD Prvke est disponible en coloris noir, vert et bleu à partir de 189€ en version 21 litres sans accessoires et à 299€ en 31 litres en version Photography Bundle.

Test sac photo : 1 an avec le WANDRD PRVKE 31 Photography
qualité de fabrication et de constructionétanchéitécapacité de chargement
taille imposantebundle Photo en optionsolution d'ouverture sans poser à terre périlleuseouverture latérale un peu étroite pour de gros boîtiers
8Note finale
Fabrication / Finitions9
Confort7.5
Ergonomie générale / praticité8