Après avoir lancé une nouvelle AirRemote TTL-F pour les Fujistes, Profoto vient d’annoncer la sortie d’un nouveau flash : le Profoto A1. Le fabricant suédois présente ce nouveau produit comme « le plus petit flash de studio au monde ». Il s’agit en fait d’un flash studio dans le corps d’un flash cobra (on-camera).

Pour Profoto, c’est le flash le plus petit qu’ils ont jamais créé, comme l’a indiqué Vendela Hägge, VP Global Marketing pour Profoto. Ce flash offre aux photographes et créatifs de nouvelles possibilités résumées en une seule phrase : « The world is my studio » (le monde est mon studio).

Fidèle à sa mission d’offrir une superbe lumière pour chaque image tout en faisant oublier le matériel, Profoto mise sur la facilité d’utilisation du flash A1 : un grand écran LCD noir et blanc permet d’afficher les paramètres du flash et il est possible de régler le flash en seulement 2 écrans. Aucun manuel ne devrait donc être nécessaire pour contrôler ce flash, qui dispose de la fonction TTL pour une exposition automatique de la scène. Le A1 est également capable de contrôler d’autres flashs pour un setup à plusieurs sources de lumière.

Ce flash A1 dispose d’une tête ronde qui fait, selon le fabricant, la différence par rapport aux flashs cobra traditionnels dotés d’une tête rectangulaire : la lumière ronde est plus proche du rendu du soleil et offre une lumière plus naturelle, uniforme et douce.

Malgré sa petite taille, le A1 offre une puissance et une durabilité record. Une batterie Li-on rechargeable (et amovible) assure une autonomie, selon Profoto, quatre fois supérieure à celle de piles AA traditionnelles. L’autonomie est annoncée à 350 éclairs à pleine puissance. En termes de puissance, le flash délivre jusqu’à 76 Ws et le temps de recyclage est extrêmement rapide : 1,2 s à pleine puissance. À puissance plus faible, le flash est capable de rivaliser avec un stroboscope et tiendra parfaitement les meilleures rafales des boîtiers professionnels. Un mode Hi-Speed est également disponible pour photographier au-delà de la vitesse de synchro flash (jusqu’à 1/8000s).

Compatible AirTTL, ce flash peut fonctionner seul, monté comme flash cobra sur un boîtier, ou bien servir de déclencheur pour d’autres flashs et éclairages de la marque Profoto comme le D1 ou B2. Il remplace ainsi la AirRemote de Profoto et peut également fonctionner comme flash déporté.

Caractéristiques techniques du Profoto A1

Voici les caractéristiques techniques du Profoto A1 :

  • Technologies : AirTTL et HSS
  • Énergie max. : 76 Ws
  • Amplitude de réglage : 9 diaphragmes (2.0-10)
  • Amplitude de réglage HSS : 9 diaphragmes (2.0-10)
  • Type de lampe pilote : LED
  • Temps de recyclage : 0,05-1,2 s
  • Capacité de la batterie : Fournit jusqu’à 350 éclairs à pleine puissance
  • Temps de recharge de la batterie : Jusqu’à 80 minutes
  • Poids : 560 g, batterie incluse
  • Fourni avec chargeur, diffuseur dame, bounce card, diffuseur grand-angle, pied et un sac de transport

Le Profoto A1 dispose d’une monture magnétique pour clipser rapidement des modeleurs, diffuseurs (Light Shaping Tools) ou gels. Le flash est équipé d’une fonction zoom auto ou manuelle afin de diriger votre lumière et une lampe pilote LED permet d’avoir un aperçu de la scène, voire de l’éclairer dans certaines conditions de faible luminosité.

Prix et disponibilité du Profoto A1

Le A1 sera disponible en France en octobre 2017 au prix public de 990€. Le Profoto A1 est compatible Nikon et Canon dans un premier temps. La compatibilité avec Sony arrivera plus tard, en 2018. Olympus et Fuji seront sûrement les prochains sur la liste de compatibilité, mais sans date précise communiquée.

Vous pouvez précommander le Profoto A1 sur Digit-Photo (monture Canon / monture Nikon)

Photos réalisées avec le Profoto A1

Notre premier avis sur le Profoto A1

Le A1 est une nouvelle étape pour Profoto : séduire les photographes à la recherche d’une solution d’éclairage sur caméra tout en redéfinissant les frontières du flash cobra : HSS, recyclage ultrarapide et constant, lumière ronde, etc. Avec le A1, Profoto offre ainsi un éclairage de qualité avec TTL et HSS et joue à fond l’écosystème : le A1 peut également servir de AirRemote pour les autres flashs et systèmes d’éclairages de la marque ou flash déporté. Malheureusement, il n’est déclenchable que fixé sur le boîtier ou avec une AirRemote Profoto.

Le A1 est fidèle à l’image de Profoto : des produits haut de gamme, facile d’utilisation et qui offrent un éclairage de qualité.

Nous sommes actuellement à Stockholm pour tester ce nouveau flash et publierons une prise en main complète dans les jours à venir.

  • Gilles Verspieren

    Je me souviens avoir vu un appareil photo qui a un programme pour filmer les étoiles photo par photo, mais je ne me souviens pas lequel.

  • Claudio91360

    990 € !!!! Ridicule !
    Et leur forme ronde qui rappelle celle du soleil…………MDR
    Ils nous prendraient pas pour des imbéciles chez Profoto par hasard ?
    Je voudrais bien voir un comparatif entre ce flash et un Nisssin i60 bien plus compact avec un Fuji pour rigoler.
    D’un coté un flash à 275 € et de l’autre ce soit disant super flash à 990 €.
    Qu’il le réserve aux Canon et Nikon. Ça suffira amplement.

  • Mac Harley

    Oui je suis d’ accord 990 euros c’ est énorme pour un cobra , je veux bien entendre le discours coût de R&D du produit et fiabilité mais pour cette somme on peut s’ offrir quelques exemplaires d’ une marque concurrente , le Godox AD 200 coute 250 euros et 220 W .

    Mais je voudrais en venir à la puissance. Ce flash est présenté comme un flash studio portatif mais 76 Ws ! les marques s’ingénient à donner des indications de puissance , souvent largement exagérées par leur département marketing d’ une part et d’ autre part avec des unités difficilement comparables avec les autres marques. Pour les cobras l’ unité la plus répandue est le NG mais là aussi si on regarde attentivement les carartéristiques ne sont pas les mêmes tant en terme d’ ISO ( 100, 200 ) ou de focale et dans ce dernier cas il n’ est pas facile de faire la correction . Exemple pour un NG 50 à 100 ISO focale 200 ça fait combien pour une focale 100 afin de comparer les flash entre eux !! Pas facile de trouver des conversions . Donc revenons en au A1 , 76 Ws , il n’ y a pas beaucoup d’ autres marques qui utilisent cette unité pour la puissance de leur cobra . ALors comparé à un Nissin 60, un Godox, ou autre à quoi s’ attendre en terme d’ éclairage portatif car c’ est bien ce qu compte finalement , la qualité certes mais aussi la quantité de lumière pour notre sujet. Je suis impatient de lire non pas un essai de ce flash mais un comparatif avec flasmetre et produits concurrents.