L’ovni de la photo Sony RX0 est de retour avec une seconde version RX0 II. La caméra qui oscille entre action-cam et compact expert intègre toujours un capteur 1″, une focale fixe de 24 mm, est résistante et étanche jusqu’à 10 mètres de profondeur, mais s’empare à présent d’un écran orientable, d’un mode vidéo 4K en interne, d’une prise micro et est vendue avec une poignée, le tout dans un gabarit toujours aussi réduit.

Présentation du RX0 II

Le RX0 II reprend l’essentiel des caractéristiques de son prédécesseur dont des éléments qui le classent plutôt du côté des compacts experts, tels que son capteur 1 pouce, une focale fixe Zeiss Tessar T* 24 mm f/4 et d’autres qui le positionnent du côté des actions-cam, notamment son gabarit rectangulaire et réduit, des capacités de résistance à la poussière, aux chocs et une étanchéité jusqu’à 10 mètres de profondeur, ainsi que des modes vidéos évolués, le tout pour seulement 132 g.

Nouvel écran orientable

Bien qu’il ne soit pas présenté dans la vidéo ci-dessus, le RX0 II intègre un nouvel écran orientable à 180°, conçu pour faciliter la réalisation de selfies ou de vlogging. La petite caméra est à présent disponible avec une poignée VCT-SRG1, dotée de commandes intégrées qui permettent de prendre une photo ou une vidéo et de zoomer directement depuis la poignée (un zoom x2 en photo est possible, pour une focale équivalent 48mm, avec une perte de qualité négligeable selon Sony). Cette dernière peut également être utilisée comme petit trépied de table.

Mode vidéo 4K intégré

Avec son capteur 1 pouce de 15,3 millions de pixels et son processeur dernière génération BionZ X, le RX0 II est capable de grimper jusqu’à 25 600 ISO et intègre un obturateur électronique jusqu’à 1/32 000 s. Sur la première version RX0, l’enregistrement 4K/UHD était autorisé via un enregistreur externe type Atomos, permettant de récupérer le flux 4K non compressé uniquement.

Sur le RX0 II, le mode 4K 3840 px x 2160 px à 30 i/s est désormais intégré pour un enregistrement directement sur la carte mémoire micro SD. On retrouve également des modes d’enregistrement haute vitesse pour la réalisation de ralentis jusqu’à 1000 i/s.

Pour parfaire le tout, Sony ajoute à la caméra la stabilisation électronique, absente sur le modèle précédent. Une application complémentaire optionnelle Movie Edit Add-on permet d’optimiser encore un peu plus la stabilisation en post-production. Des profils d’enregistrement vidéo S-Log sont également disponibles pour calibrer la colorimétrie des vidéos à sa guise.

Rappelons également que l’appareil est capable d’atteindre des rafales jusqu’à 16 i/s pour la partie photo.

En complément, la caméra intègre à présent une prise micro pour y ajouter un micro externe et améliorer la restitution du son, dans le but de conquérir encore un peu plus les vidéastes. Enfin, un mode Time-Lapse et une prise HDMI sont également présents.

Eye AF au programme

Comme sur l’ensemble de ses nouveaux produits, Sony intègre la fonction Eye AF au RX0 II, utilisable en appuyant à mi-course sur le déclencheur. La mise au point est ainsi verrouillée sur l’oeil et il est possible de choisir entre l’oeil droit et le gauche dans les menus ou à l’aide d’un bouton rapide personnalisé.

Exemples d’images réalisées avec le RX0 II (source Sony) :

Connectivité

Le RX0 II intègre le Wi-Fi et le Bluetooth autorisant le pilotage de plusieurs caméras en simultané. Un boîtier de commande dédié à cette spécificité permet même de contrôler et surveiller les caméras afin de faciliter leur synchronisation et le transfert des fichiers.

La batterie NP-BJ1 autorise un enregistrement vidéo d’environ 60 minutes et peut-être rechargée via une prise USB. Bon point, il est possible de continuer à photographier ou à filmer pendant le chargement.

Prix et disponibilité de l’action-cam RX0 II

Le RX0 II sera disponible en mai 2019 avec un kit comprenant la fixation et la poignée VCT-SGR1 au tarif de 799 €. chez Digit-Photo et Miss Numérique

Notre premier avis sur le RX0 II

Toujours difficile à positionner et à classer dans une catégorie bien distincte, Sony renforce l’aspect vidéo sur cette version mark II de son RX0. Le constructeur semble cibler plus particulièrement les vidéastes et les vloggeurs en quête d’un matériel compact mais costaud, qui produit des images de qualité via un capteur plus grand que la moyenne et un grand-angle utile.

L’arrivée de l’enregistrement 4K/UHD en interne, de la stabilisation électronique, de l’écran orientable à 180°, de la prise micro et du grip sont en tout cas de bons arguments pour l’orienter de la sorte et faciliter son usage. Son prix reste élevé par rapport à la concurrence, mais cette segmentation plus claire permettra peut-être de séduire le grand public et non pas seulement un marché de niche. Nous ignorons si le RX0 Mark I restera au catalogue, à un tarif un peu moins élevé, un peu comme Sony l’a fait avec sa gamme RX100.

La concurrence sur ce marché est cependant assez rude, notamment avec la DJI Osmo Pocket qui bénéficie d’une gimbal articulée capable de suivre son sujet.