À l’IFA 2017, Sony vient d’annoncer une caméra d’un nouveau genre : le RX0. Entre l’action cam et le compact expert, Sony annonce un OVNI : son format et son côté tout-terrain rappellent une action cam mais son capteur est emprunté aux compacts experts de la gamme RX. Découvrons ensemble le Sony RX0, cet appareil photo qui a du mal à trouver son positionnement.

RX0 : construit pour endurer

En véritable caméra d’action, le RX0 a été construit pour durer. La caméra est placée dans un châssis en aluminium résistant aux chocs (chutes de 2 m de haut et écrasement sous un poids de 200kg) et est étanche jusqu’à 10 m de profondeur. Un caisson étanche MPK-HSR1 permet de descendre jusqu’à 100 m.

Capteur 1 pouce Exmor RS CMOS de 15,3 Mpx et objectif Zeiss 24mm f/4

La caméra RX0 voit les choses en grand malgré son format mini. Elle est en effet dotée d’un capteur 1 pouce Exmor RS CMOS de 15,3 Mpx, au même format que celui utilisé sur les compacts experts Sony RX100 et les bridges RX10. Ce capteur est couplé à un objectif Zeiss de 24mm f/4 (Tessar T*) non stabilisée et un processeur Bionz X. Un pare-soleil sera disponible en option pour réduire les reflets.

Ce type de capteur ne se retrouve que très rarement dans les caméras d’action et Sony crée ici une combinaison inédite, qui aura des répercussions sur le résultat photographique et vidéo du RX0. En effet, avec une focale de 24mm, le RX0 ne fait pas la concurrence aux caméras d’action très grand-angle qui permettent de filmer un plan large, très utile en sport extrême ou scènes d’action.

Avec une focale de 24mm en équivalent 24×36, le RX0 est davantage adapté à la vidéo pour réaliser des plans d’ensemble assez large sans tomber dans les déformations propres aux actions cam. Sony différencie ainsi son produit et répond aux clients à la recherche d’un appareil très compact mais non déformant, notamment pour réaliser des vidéos making-of ou des reportages embarqués, comme le montrent également les accessoires disponibles à la vente pour ce boîtier.

Une fonction de focus peaking et d’assistante à la mise au point manuelle permet d’agrandir l’image pour régler finement la mise au point.

RAW, vidéo 4K/UHD et ralenti jusqu’à 1000 i/s

Derrière sa taille de guêpe (59 x 40,5 x 29,8 mm pour 110g), le RX0 cache bien son jeu. L’appareil est capable de photographier en RAW jusqu’à 16 i/s (en S-AF sur la première photo) et à une vitesse d’obturation maximale de 1/32 000s. Il permet de réaliser des vidéos au format 4K/UHD en 30fps. Pour la 4K, il faudra cependant brancher un enregistreur externe pour récupérer le flux 4K non compressé, l’appareil n’enregistrant que de la Full HD sur la carte mémoire microSD.

Grâce au capteur Exmor RS doté d’une puce DRAM, le RX0 peut réaliser des ralentis « super slow motion » jusqu’à 1000 i/s en Full HD. Le format S-Log2 est également disponible pour une flexibilité optimale.

La caméra dispose d’un écran arrière de 3,8cm de diagonale avec une définition de 230 400 points. Nous ne savons pas encore si l’écran est tactile mais l’appareil dispose de boutons à l’arrière. Si l’écran n’offre que peu d’espaces pour configurer l’appareil, l’application mobile Sony PlayMemories Mobile permettra de contrôler le RX0 de manière précise en Wifi, avec les mêmes réglages qu’un compact expert. Cette application permet également de contrôler jusqu’à 5 RX0 à distance et il est aussi possible de contrôler le RX0 à l’aide d’un ordinateur, par câble. Une télécommande sans-fil permet également de contrôler jusqu’à 15 RX0 en même temps. Le Bluetooth permettra également d’allumer et d’éteindre les caméras à distance.

Ainsi, le RX0 s’intègre dans un workflow de photographe ou au cinéma pour réaliser des plans à multiples angles très simplement, comme on peut le voir dans le making-of de la vidéo de présentation « Orbit in Blue » réalisée par Sony :

 

Voici les caractéristiques techniques du Sony RX0 :

  • Capteur : Exmor RS CMOS 1 pouce de 15.3 mégapixels
  • Optique : ZEISS Tessar T* 24mm f/4.0 (équiv. 35mm)
  • Processeur : BIONZ X
  • Tropicalisé : Oui
  • Résistante aux chocs : Oui
  • Sensibilité : de 125 à 12 800 ISO
  • Slow motion : jusqu’à 960 ips / 1000 ips
  • Mode vidéo : S-log2 / 4K
  • Écran : 3.8cm TFT LCD de 230 400 points
  • Dimensions : 59 × 40,5 × 29,8 mm
  • Poids : 110g

Le RX0 dispose d’une prise HDMI et d’une prise USB pour le recharger.

Prix et disponibilité du Sony RX0

Le Sony RX0 sera disponible en octobre 2017 au prix public de 850€.

Notre premier avis sur le Sony RX0

Avec le RX0, Sony ouvre un nouveau segment de produit longtemps laissé de côté. Entre la caméra d’action et le compact expert, le Sony RX0 propose une solution davantage tournée vers le monde professionnel à la recherche d’une solution vidéo mobile, légère et compacte. Ce petit boîtier, pris séparément, permet de filmer et réaliser des photos telle une action cam, avec un angle de vision un peu plus resserré.

Sony l’a également pensé pour fonctionner simplement en combinaison avec d’autres RX0, afin de servir d’outil de prise de vue dynamique, sur plusieurs plans, utile que ce soit en interview, en making-of ou bien même en studio pour réaliser des effets billet-time 360°.

Pour nous, le RX0 ne sera pas pour tout le monde, mais cette caméra trouvera facilement son public, malgré son prix relativement élevé face aux autres action cams du marché. Sony devra cependant bien communiquer et faire des démonstrations pour convaincre le public de l’intérêt de cet appareil « entre deux ».

Quelques photos prises avec le RX0