Dans le petit monde des micro-caméras vidéo, DJI, le numéro 1 des drones grand public, vient de frapper un grand coup en dévoilant la DJI Osmo Pocket, une caméra compacte 4K stabilisée sur 3 axes tenant dans le creux de la main.

Cette nouvelle caméra de DJI est l’appareil le plus petit que la marque ait jamais présenté. Son principe fondateur est assez simple : l’Osmo Pocket reprend certains éléments d’autres produits de chez DJI et les rassemble dans un format d’une remarquable compacité. « L’innovation est au cœur de chaque produit que nous créons, et l’Osmo Pocket a été conçue pour changer la façon dont les photos et les vidéos sont capturés, non seulement par les professionnels, mais aussi par les parents, les couples, les aventuriers, les voyageurs », a ainsi déclaré Roger Luo, président de DJI. Il décrit également cette nouvelle caméra comme « une équipe de tournage personnelle ».

Retrouvez ci-dessous une vidéo de présentation de la DJI Osmo Pocket :

Caractéristiques techniques de la DJI Osmo Pocket :

  • Capteur 1/2,3 pouces de 12 Mpx avec stabilisation optique et numérique
  • Stabilisation mécanique sur 3 axes
  • Écran : tactile, 1 pouce, en couleur
  • Vidéo : 4K en 30 ou 60 fps, 1080p en 30 ou 60 fps
  • Stockage : carte micro-SD
  • Connexion en USB pour smartphone sous iOS ou Android
  • Dimensions : 121,9 x 28,6 x 36,9 mm
  • Poids : 116 g

L’Osmo Pocket ne mesure que 12,2 cm de haut sur 2,8 cm de large, ne pèse que 116 grammes, et se contrôle avec le pouce. À l’allumage, la nacelle maintient la caméra parfaitement à l’horizontale comme un gimbal. Celle-ci peut être orientée vers l’avant ou vers l’utilisateur (en mode selfie). Le tout est facilement repliable dans son étui, lequel se glisse aisément dans n’importe quelle poche (d’où le nom de l’appareil).

DJI Osmo Pocket smartphone connecté

Contrairement aux précédents produits de la gamme Osmo, cette caméra n’emploie pas le module Zenmuse, et son utilisation ne dépend pas d’un smartphone, contrairement à l’Osmo Mobile 2. L’Osmo Pocket réutilise une caméra et une nacelle que nous avions déjà rencontrée sur l’un des derniers drones de DJI, le Mavic 2 Zoom… Même si, dans le cas de l’Osmo Pocket, point de zoom à l’horizon.

À l’instar des drones de la marque, la caméra est stabilisée sur 3 axes (roulis, tangage et lacet). Par ailleurs, son capteur de 1/2,3 pouces dispose d’un mécanisme de stabilisation optique et électronique, offrant ainsi une stabilité d’image à toute épreuve.

L’Osmo Pocket dispose d’un angle de vue de 80 degrés, et est capable de shooter des vidéos au format 4K à 60p (avec un débit de 100 Mo/s). Selon les données fournies par son constructeur, l’Osmo Pocket est censée pouvoir tourner des vidéos pendant 2 heures en 4K (mais en shootant en 30 fps « seulement »). La caméra est également capable de prendre des photos en RAW de 12 millions de pixels, et est équipée de deux micros avec un mécanisme de réduction des bruits environnants. Les images sont enregistrées sur une carte micro-SD à insérer dans le corps de la caméra.

DJI Osmo Pocket smartphone connecté

L’Osmo Pocket permet de connecter un smartphone pour bénéficier de fonctionnalités supplémentaires grâce à l’application DJI Mimo

Sur le corps de l’Osmo Pocket, on trouve également un petit écran tactile d’un pouce, permettant à la fois de cadrer les vidéos et de parcourir les paramètres. Situé sur le côté de l’appareil, un port modulaire permet de brancher un smartphone (iOS ou Android, des adaptateurs USB type C et Lightning étant fournis) afin de bénéficier d’un affichage plus grand. On notera également l’intégration de plusieurs modes avancés : suivi des objets et des visages, possibilité de réaliser des time-lapses et des panoramas… Autant de fonctionnalités directement dérivées des drones de DJI.

Le constructeur chinois a également présenté sa nouvelle application, baptisée DJI Mimo. Celle-ci sert à la fois à cadrer et à contrôler les paramètres de prise de vue de l’Osmo Pocket, mais aussi à éditer et partager les vidéos ainsi capturées. On notera également la présence d’un mode Pro, permettant d’ajuster les réglages d’exposition. Enfin, l’application permet de réaliser des petits montages grâce à des filtres, de la musique et des autocollants. Des fonctionnalités qui ne sont pas sans rappeler l’application Quik, développée par GoPro.

DJI Osmo Pocket application Mimo

L’application DJI Mimo permet notamment de contrôler les réglages de l’Osmo Pocket. Un mode Pro et la capture d’images en RAW sont également disponibles.

Une panoplie d’accessoires pour l’Osmo Pocket de DJI

Enfin, le constructeur a prévu toute une gamme d’accessoires pour sa nouvelle Osmo Pocket. On retrouve ainsi un module sans fil, permettant de faire dialoguer la caméra avec un smartphone en Wi-Fi et en Bluetooth, une barre d’extension (façon perche à selfie et dotée de boutons sur la poignée pour contrôler facilement la caméra), des filtres ND, un caisson étanche, un étui permettant à la fois de protéger la caméra et de la recharger ainsi qu’une roue de commande pour pouvoir contrôler manuellement l’inclinaison horizontale et verticale de la caméra sans smartphone. Tous ces accessoires seront disponibles directement sur la boutique en ligne de DJI.

Prix et disponibilité de l’Osmo Pocket de DJI

De par ses dimensions très réduites et sa capacité à filmer en 4K, cette nouvelle micro-caméra fera sans doute le bonheur des Youtubers (et des vloggers). L’Osmo Pocket est actuellement disponible en précommande pour 359€ sur Fnac, Digit-Photo et la boutique officielle DJI. Les expéditions, quant à elles, devraient débuter mi-décembre 2018, juste à temps pour arriver sous le sapin.

Et vous, que pensez-vous de cette nouvelle mini-caméra 4K stabilisée ? Dites-le-nous dans les commentaires !