Pour donner un style unique à son appareil photo, la sangle a un rôle très important à jouer. Technique, minimaliste, stylée ou bien encore confortable sont différents attribués recherchés dans une sangle photo. La société polonaise Stroppa, créée en 2016, veut créer des produits confortables, minimalistes et durables. Nous avons pu tester leurs sangles en corde et cuir Active, Duo, Flex et la Flat, lancée en 2018.

Stroppa Active (en noir) et Stroppa Flex (en rouge)

A propos de Stroppa

Créée en 2016, Stroppa est une société polonaise assez jeune sur le marché des sangles photo. Basée à Varsovie, l’équipe propose depuis deux ans des produits à base de corde d’alpinisme ou de voile ainsi que du cuir italien de haute qualité. Selon Stroppa, les sangles sont fabriquées/assemblées à la main en Pologne. Ce pays n’est pas forcément reconnu pour sa maroquinerie, mais passons. Inconnus en France, on trouve leurs sangles que sur la boutique en ligne de Stroppa.

Qualité de fabrication

Les 4 sangles photo testées sont différentes, mais elles disposent d’une construction commune, au moins pour les Active, Duo et Flex. Livrées dans une petite pochette en toile, ces sangles font tout de suite bonne impression par la qualité de la corde utilisée et la taille des jonctions en cuir, permettant de fixer la sangle au boîtier.

Chacune des sangles utilise une corde différente (voire plus bas). La jonction en cuir, réalisée à partir de cuir tanné végétal provenant d’Italie, est assez conséquente, bien plus longue que de nombreuses sangles de ce type. La couture du cuir est réalisée au point sellier, une méthode souvent utilisée pour travailler le cuir. Cela assure une bonne durabilité de la fixation de la sangle au boîtier. La fixation au boîtier est assurée par un anneau à clé (ou anneau double brisé) avec une lamelle de cuir pour ne pas rayer le boîtier. En raison de l’épaisse jonction en cuir, ces sangles peuvent gêner à l’usage de petits boîtiers, en obligeant à plier la sangle pour la prendre en complément du grip.

De manière générale, la qualité de fabrication est bien supérieure à de nombreuses sangles, avec malgré tout un côté artisanal. Stroppa indique sur son site qu’« aucune sangle n’est identique » avec son lot de particularité. C’est d’autant plus vrai que le cuir des sangles va se patiner avec le temps.

La sangle Stroppa Flat dispose d’une construction un peu différente. Au lieu d’être ronde, la corde de cette sangle est plate, un peu comme une corde d’alpinisme dont on aurait enlevé les brins internes. Cela implique également une jonction en cuir différente, plus compacte, avec un morceau de cuir plat replié sur la corde.

Stroppa Flat 90cm

Facilité de fixation

Pour fixer une sangle Stroppa, mieux vaut s’armer d’un peu de patience (du moins au début) et surtout ne pas vouloir en changer tous les jours. Elles s’attachent aux oreilles du boîtier à l’aide d’un anneau double brisé bien serré. Un morceau de cuir vient se placer entre le boîtier et l’anneau pour éviter toute rayure, du moins c’est ce que nous pensons, car Stroppa ne donne pas d’instruction pour installer ses sangles.

Une fois sur le boîtier, cette sangle est faite pour y rester, car les anneaux sont bien serrés et assez difficiles à ôter. L’attache est solide, mais on aurait bien aimé quelque chose de plus simple à mettre en place. Les anneaux sont suffisamment grands pour permettre une liberté de mouvement de la sangle.

Plus la sangle est solide et capable de résister des boîtiers lourds, plus l’anneau est épais, avec notamment un anneau très large sur la Stroppa Active, qu’il peut être difficile d’installer sur des boîtiers aux fixations étroites.

4 sangles, de multiples usages

Stroppa propose quatre sangles photo : 3 sangles Fat (Flex, Duo, Active) et une sangle Flat, déclinable dans les trois finitions. Chacune de ces sangles est disponible dans une taille allant de 70 à 150 cm (par tranche de 10 cm). Chacune des sangles répond à un style et un usage particulier.

Stroppa Flex

Comme son nom l’indique, la sangle Stroppa Flex a un toucher mou et un peu élastique. Elle est tissée à l’aide de brins de polypropylène satinés. Cette sangle se tord facilement et ne résiste pas aux diverses contorsions du photographe, notamment lorsque l’on souhaite enrouler la sangle autour du poignet. Malgré tout, il ne s’agit pas d’un élastique et on se sent en sécurité avec cette sangle.

Stroppa Flex, Red, 70cm

Stroppa Flex, Red, 70cm

Portée autour du cou avec un Fuji X-T2 et un 35mm, la sangle est confortable et se fait presque oublier. Cette sangle est disponible en noir, rouge et camo vert.

Stroppa Active

La sangle Stroppa Active est la plus rigide et la plus résistante. Elle est faite de fibres polyamide tissées qui lui confèrent une résistance maximale. Selon Stroppa, c’est la sangle capable de résister aux conditions d’utilisation les plus rudes, avec notamment des boîtiers plus lourds.

Stroppa Active, 90cm

Stroppa Active, 90cm

La résistance de cette sangle a un inconvénient : elle est beaucoup moins flexible et il est très difficile de l’enrouler autour de son poignet. L’autre problème rencontré, c’est l’inconfort autour du cou, surtout si elle est utilisée avec un boîtier lourd sur de longues périodes.

Cette sangle est disponible en noir uniquement.

Stroppa Duo

La sangle Stroppa Duo est un mix entre la sangle Flex et la sangle Active. Elle reprend la même corde que la sangle Flex, mais avec un tissage plus serré et bicolore. Cela en fait une version plus rigide que la Flex, mais également un peu moins confortable, sans arriver à la dureté de la sangle Stroppa Active.

Stroppa Duo Navy Blue, 90cm

Stroppa Duo Navy Blue, 90cm

Stroppa Duo Navy Blue, 90cm

La Duo est ainsi moins souple que la Flex, difficile à enrouler autour du poignet, même si rappelons-le il s’agit d’une sangle de cou. Sur le cou, elle est aussi inconfortable que la Stroppa Active.

Cette sangle est disponible en coloris noir et blanc ou bleu marine

Stroppa Flat

La dernière sangle photo lancée par Stroppa est la Stroppa Flat. Il s’agit d’une sangle plate dans les déclinaisons Flex, Duo et Active. Elle a été lancée en 2018 et permet à Stroppa de s’adresser aux photographes à la recherche d’une sangle minimaliste et flexible. Contrairement aux Stroppa Fat, cette sangle n’est pas pleine. Au premier toucher, on a l’impression que la corde a été vidée de ses fibres. Cela lui procure un aspect flexible et très malléable, en plus d’être bien plus légère que les autres sangles Stroppa.

Stroppa Flat 90cm

Stroppa Flat 90cm

Cette sangle est tout adaptée pour un compact, un hybride ou même un appareil photo argentique 35mm. La finition testée est la Stroppa Flat Duo, qui reprend la corde de la sangle Stroppa Duo, mais plate. Il est aussi possible de choisir la Stroppa Flat Active et la Stroppa Flat Flex, dans leurs coloris respectifs.

Peu convaincu par son aspect fragile de prime abord, je dois avouer que cette sangle m’a surpris à l’usage par son confort et sa légèreté. Elle s’enroule parfaitement autour du poignet, ne fait pas mal au cou et ne prend pas de place en rangeant l’appareil.

A noter qu’il existe également une sangle de poignet Stroppa Flat Wrist.

Un mot sur les longueurs de sangles

Comme expliqué plus haut, les sangles Stroppa sont disponibles dans des longueurs variables, de 70 à 150 cm. Nous avons testé des longueurs courtes, 90 et 70 cm. La longueur 90 cm est le standard pour Stroppa, qui permet de porter l’appareil autour du cou tout autant qu’autour du poignet (selon le modèle choisi on le rappelle). Pour placer l’appareil en bandoulière, 100 cm ou plus est recommandé.

Voici un comparatif des tailles proposé par Stroppa (le modèle fait 1,72m) :

Notre avis sur les sangles Stroppa

Après avoir testé les différentes sangles de Stroppa pendant quelques mois, nous pouvons enfin partager notre avis. Ces sangles, dans toutes leurs déclinaisons, sont très belles, sobres voire minimalistes diront certains.

On apprécie vraiment la qualité de fabrication et les matières utilisées. Le cuir marié à la corde sont du plus effet et sur ce point, on a presque l’impression d’acheter un produit auprès d’un artisan sur Etsy (ah tiens, Stroppa est sur Etsy). En termes de longévité, on a également l’impression que ces sangles sont faites pour durer et ne se casseront pas de sitôt.

Nos sangles préférées parmi celles testées sont la Flex et la Flat Duo, parce qu’elles sont plus flexibles et confortables. A côté de cela, les Duo et Active sont certes plus solides, mais souffrent d’une rigidité capable d’anéantir le cou le plus coriace.

Le système d’attache mérite également d’être perfectible : un simple anneau porte clé, aussi solide soit-il, n’est pas très pratique, notamment si l’on a l’habitude de changer de sangle selon la pratique. On verrait en effet bien la sangle Active pour une grande randonnée, mais utiliser la sangle Flat pour de la photographie de rue, avec une attache unique. Mais on s’éloigne peut-être un peu du produit fait main imaginé par Stroppa.

Toutes les sangles sont disponibles à un tarif unique de 32,40€ sur la boutique en ligne de Stroppa. Attention, de nombreuses sangles sont actuellement en rupture de stock.

Test des sangles photo Stroppa Active, Duo, Flex et Flat
multiples choix de tailles et de couleursmatériaux de qualité : cuir italien et cordefabrication semi-artisanaleprix abordable
Active et Duo trop rigides et font mal au cousystème d’attache perfectiblepas de mini-guide de montage
6.5Note finale
Fabrication / Finitions8
Confort5.5
Ergonomie générale / praticité6