Stefan Draschan a photographié les tableaux de musées d’une manière assez inédite avec « People Matching Artworks » : dans ses photographies, il intègre les visiteurs dont la coupe de cheveux ou le style vestimentaire s’accorde avec le tableau qu’ils sont en train de regarder.

© Stefan Draschan

Alors que le droit de prendre des photos dans les musées s’est peu à peu étendu ces dernières années – autorisé dans les musées nationaux en 2014 en France sous le respect de certaines conditions – Stephan Draschan a passé beaucoup d’heures depuis 2015 à photographier les oeuvres d’art en attendant que les visiteurs qu’il repère arrivent devant celle avec laquelle ils « matchent« .

Plutôt que d’observer les tableaux des musées qu’il a fréquentés, le photographe a observé les personnes en train d’observer les tableaux. Les visiteurs deviennent ainsi des extensions des oeuvres d’art dans la réalité. Le photographe autrichien se place de façon à faire ressortir cette ressemblance et à intégrer le visiteur au tableau. Il diversifie les échelles de plan : les photographies sont prises en portrait ou bien en paysage, en gros plan ou bien en plan large, proches du sujet ou à distance, tout dépend de ce qui mettra le plus en valeur « le match » du tableau et du visiteur.

© Stefan Draschan

© Stefan Draschan

Stefan Draschan a débuté la photographie en 2013 alors qu’il arrêtait de fumer, et qu’il quittait Vienne pour Berlin. Il vit désormais à Paris. Son projet « People Matching Artworks » a débuté en novembre 2015 et continue d’être alimenté au gré de ses visites de musée. Les photographies de son projet ont été prises dans différents musées de ces trois villes européennes.

Lorsque la photographie va à la rencontre du réel, il en ressort parfois des aspects fantastiques assez étonnants.

© Stefan Draschan

© Stefan Draschan

© Stefan Draschan

© Stefan Draschan

Pour découvrir les autres séries de Stefan Draschan, et notamment sa série sur les couples dont le style ou l’attitude s’accordent, ou encore sa série sur les voitures qui s’accordent avec les maisons, rendez-vous sur ses comptes Instagram et sur son site.