En ce printemps 2017, Studio Jiminy dévoile sa nouvelle Masterclass Photo en ligne. Le sujet de ce cours est la photographie animalière et c’est Myriam Dupouy qui l’anime et vous invite à apprendre à ses côtés. Studio Jiminy vous emmène dans l’univers féérique de cette photographe primée et permet de vous initier à la photographie animalière avec une spécialiste de la faune et de la flore.

Avec 2h45 de cours vidéo et une approche multimédia, cette masterclass promet d’être un régal. Nous l’avons suivi dès sa sortie et voici notre revue.

Voici le trailer de la masterclass :

A propos de Myriam Dupouy

Myriam Dupouy est une photographe française reconnue pour son approche artistique de la photographie animalière. Jusqu’en 2015, elle allie son métier de professeur d’anglais avec celui d’auteur photographe. Ce n’est qu’en 2016 qu’elle prendra une disponibilité de l’Education Nationale pour se consacrer entièrement à la photographie.

© Studio Jiminy

© Studio Jiminy

Son approche de la photographie animalière est douce et poétique : « La photographie et plus particulièrement la macrophotographie et la photo animalière m’ouvrent les portes d’un monde insoupçonnable aux accents féériques, elle me permet de m’évader et de me ressourcer » indique la photographe sur son site.

master-class-studio-jiminy-animalier_4

Durant cette masterclass, Myriam Dupouy partage sa passion pour la nature et nous propose d’avoir « un regard émerveillé sur la nature ». Pour elle, la photographie est un moyen d’expression ainsi qu’une façon de toujours s’intéresser à quelque chose en recherchant le beau et les émotions dans tout ce qui nous entoure. Et son approche pédagogique (prof dans l’âme) nous permet d’accrocher davantage avec ses propos.

La photo animalière accessible

Myriam Dupouy est photographe animalière mais peut-être pas dans le sens que l’on a l’habitude d’entendre. Plutôt que de photographier des animaux sauvages aux quatre coins du monde, elle se concentre sur les animaux proches de chez nous, dans les forêts ou même dans son jardin, et photographie la micro faune à l’aide d’un objectif macro. Son travail est donc entre la photographie animalière et la macrophotographie, pour nous donner à voir un monde banal – par exemple les insectes – sous un angle peu banal voire féérique.

Symbole - © Myriam Dupouy

Symbole – © Myriam Dupouy

Dans cette masterclass photo, l’animalier est donc abordé de manière accessible à tous, que ce soit dans son jardin ou bien dans une forêt proche de chez vous. Comme le dit si bien Myriam, il faut « trouver la serrure pour ouvrir la porte de la photographie animalière » et cet accès est véritablement aisé, sans avoir à s’équiper de matériel coûteux ou partir à des milliers de kilomètres pour aller photographier un safari.

cours-photo-animalier-technique-1436x538

Il est important de passer beaucoup de temps à observer et faire des recherches pour connaître les animaux et comprendre leur routine. Une fois ce point dépassé, il devient beaucoup plus facile de s’approcher et de réussir ses photos.

Trois ateliers sur le terrain

Après la présentation de la photographe et de son travail via l’exposition photo, Studio Jiminy propose de détailler le contenu du sac photo de Myriam Dupouy. Ambassadrice Tamron, elle est équipée d’un Nikon D810 avec un grip et de deux objectifs Tamron : le SP 150-600mm F/5-6.3 Di VC USD G2 et le SP 90mm f/2.8 Macro VC. Le D810 lui permet d’avoir une résolution d’image importante, de monter en ISO, et les deux optiques Tamron lui offrent une grande polyvalence avec un poids bien maîtrisé.

studio-jiminy-animalier-Myriam Dupouy_7

La photo animalière nécessite également du matériel spécifique, comme des habits pour être discret ainsi que des accessoires indispensables comme le tapis de sol pour s’allonger au sol (utile en macro). D’autres accessoires clés sont également présentés, un peu comme dans nos DLSP (Dans le sac photo de).

Toujours en respectant l’approche propre à Studio Jiminy – suivre un photographe tout au long de son processus créatif, de la prise de vue à la photo finale, nous suivons Myriam Dupouy sur le terrain à travers trois ateliers.

Atelier 1 : les insectes

insectes

Pour débuter en photo animalière, la micro-faune est sûrement ce qu’il y a de plus accessible et simple. Ici, l’objectif est de s’intéresser aux choses que l’on ne voit pas et de leur donner un côté artistique. Ce type de photo est complètement abordable et c’est ce que Studio Jiminy nous démontre dans cet atelier en suivant Myriam à l’Arboretum des Barres, dans la région naturelle du Gâtinais.

Atelier 2 : les collemboles

collemboles

Ensuite, toujours dans ce parc, Myriam nous fait découvrir les collemboles, de petits insectes très photogéniques qu’elle a l’habitude de photographier, comme sur la photo à l’ambiance bleue présentée plus haut dans l’article. Equipée de son 90mm Macro, elle part à la chasse de ce monde nouveau et pourtant à nos pieds.

Atelier 3 : les oiseaux

oiseaux

Enfin, le dernier atelier s’intéresse aux oiseaux. On suit alors Myriam dans une forêt pour photographier des oiseaux en ombres chinoises puis comprendre la technique du mangeoire, qui permet de photographier des oiseaux dans son jardin ou sur son balcon durant la période où les oiseaux ne trouvent plus assez de nourriture dans la nature.

Pour chacun de ces ateliers, Studio Jiminy suit la photographe sur le terrain puis présente la revue des images (avec la planche-contact des photos retenues/non retenues) ainsi que le passage à la postproduction.

master-class-studio-jiminy-animalier_2

Comme de nombreux photographes, Myriam utilise Lightroom de manière légère pour donner de la structure à ses images et rehausser les couleurs, afin de faire ressortir l’image telle qu’elle l’a vu à la prise de vue. En comparant la photo avant/après retouche, on voit que les images réalisées par Myriam n’ont souvent besoin que d’une toute petite retouche. Enfin, chaque atelier se termine par l’histoire de photo, où la photographe revient en détail sur la photo retenue.

Une photo d'un collembole réalisé durant la masterclass - © Myriam Dupouy

Une photo d’un collembole réalisé durant la masterclass – © Myriam Dupouy

Les focus Studio Jiminy

Si vous suivez Studio Jiminy depuis quelques temps, vous verrez que cette nouvelle masterclass dispose d’un nouveau format : le focus. Pour chaque atelier, une technique est présentée dans un focus sous la forme d’une vidéo explicative.

La technique du masquage au premier plan - © Studio Jiminy

La technique du masquage au premier plan – © Studio Jiminy

Dans cette masterclass, Myriam Dupouy nous explique sa technique de masquage au premier plan de son 90mm Macro pour ajouter du flou à l’image, la technique de la double exposition en photo animalière et celle des ombres chinoises.

Cette nouvelle rubrique vidéo de la masterclass vient remplacer les fiches pratiques qui, selon Studio Jiminy, n’était que peu lues et pas assez interactives et dynamiques.

Que penser de cette masterclass sur la photo animalière ?

Après une masterclass sur la photo de paysage réussie, Studio Jiminy continue de nous étonner en sortant une nouvelle masterclass dont la réalisation est encore un cran au-dessus. Rien qu’en regardant la vidéo de présentation sur la page d’accueil de la photographie animalière, vous verrez qu’un pallier a été franchi.

Aperçu de l'atelier 2

Aperçu de l’atelier 2

Pour faire simple, c’est la meilleure masterclass jamais produite par Studio Jiminy jusqu’à ce jour.

Au niveau du contenu, cette masterclass est dynamique, très riche et permet de suivre un photographe animalier pour apprendre comme si vous étiez à ses côtés sur le terrain. Cette masterclass m’a permis de découvrir l’univers féérique de Myriam Dupouy, de comprendre comment ses meilleures photos animalières sont réalisées et surtout de l’appliquer à mes prochaines images.

En choisissant la micro-faune comme sujet principal de cette masterclass, on aborde la photo animalière d’une toute autre manière.

J’aurai peut-être aimé suivre également un photographe sur un terrain plus exotique ou avec des animaux plus gros à photographier (mammifères par ex) mais c’est une approche un peu plus élitiste de la photo animalière. Avec cette masterclass accessible, Studio Jiminy a fait le choix du grand public, même s’il faut tout de même avoir des bases sur les réglages en photographie pour la suivre correctement – la masterclass Studio Jiminy sur les bases vous aidera.

Deux lives en présence de Myriam Dupouy sont prévus sur la page Facebook de Studio Jiminy :

  • Photographe animalier, en direct le 8 juin 2017 à 19h : une présentation de Myriam Dupouy, de la masterclass et de son rapport à la nature à travers la photographie
  • La nature brute de capteur (à venir) : ce live abordera la préparation technique avant la photo et comment utiliser la technique pour qu’elle serve la vision du photographe.

La masterclass photo animalière est accessible dès maintenant sur Studio Jiminy. Pour y accéder (ainsi qu’aux 8 autres masterclass déjà disponibles), deux formules d’abonnement sont proposées :

On remarque que Studio Jiminy ne propose plus l’offre d’abonnement 1 mois à 30€. C’est dommage mais compréhensible : si cette offre était crédible aux débuts de la plateforme où il n’y avait que peu de masterclass, désormais Studio Jiminy compte 9 masterclass photo et l’accès 1 mois (en illimité à toutes les masterclass, comme les 2 autres offres) ne fait plus trop de sens au regard de la valeur du contenu proposé et du rythme des nouvelles masterclass. L’objectif n’est pas de faire du « visionnage boulimique » comme pour les séries TV mais de se former sur le long terme, à son rythme. Reste à voir si les retours sur ce changement sont positifs ou non.


Pour information, Phototrend est partenaire de Studio Jiminy et tout au long de l’année nous vous proposerons de suivre le projet avec du contenu en avant-première, des revues des différents épisodes, des interviews des photographes et bien plus…