ThePhotoAcademy propose en France et à l’étranger de nombreux cours photo pour tous les niveaux en petits groupes ou en individuel. Parce que l’on nous demande souvent qui contacter pour prendre des cours de photographie à Paris et en région, nous avons décidé de tester un cours photo débutant chez ThePhotoAcademy. Voici notre test et avis de ThePhotoAcademy.

Page d'accueil du site ThePhotoAcademy

Page d’accueil du site ThePhotoAcademy

A noter : pour réaliser ce test, nous nous sommes rapprochés de ThePhotoAcademy qui nous a proposé plusieurs créneaux et cours auxquels participer. Pour répondre à Misterel85, nous n’avons donc pas payé le cours ni n’avons été payés pour réaliser cet article qui est un test honnête et objectif, comme d’ailleurs l’ensemble nos tests. Les articles sponsorisés sont clairement indiqués comme tels sur notre site.

A propos de ThePhotoAcademy

ThePhotoAcademy, ex LesPhotographes, est une entreprise de cours photo internationale fondée en 2010 par Maxime Favier et Raphaël Devreker. Créée entre Paris et Bruxelles, ThePhotoAcademy aide les photographes amateurs à se former et à apprendre la photographie. Des cours et stages photo sont régulièrement organisés à Paris et à Bruxelles, mais aussi dans d’autres villes de France (dont Lyon, Marseille, Lille, Bordeaux, Toulouse, Strasbourg…) et à l’étranger (Londres, New York, Amsterdam, Genève, Montréal, Helsinki…).

ThePhotoAcademy a récemment levé 500 000 € pour devenir le leader mondial de la formation photo.

Cours d’initiation à la photographie pour débutants : 14h divisées en 4 ateliers

Le cours que nous avons testé est l’atelier 3 sur la vitesse et le mouvement. Il s’inscrit dans un cursus d’initiation plus long : 14h de cours réparties sur 4 ateliers dans le cours d’initiation à la photographie pour débutants (280€).

Le cours d’initiation à la photographie pour débutants couvre en 4 ateliers les principaux sujets à appréhender pour découvrir son appareil photo (ouverture, profondeur de champ, vitesse, mouvement, lumière et mise au point), les réglages essentiels ainsi que les pistes pour utiliser son appareil photo en dehors du mode tout automatique.

Détails du cursus

Détails du cursus « cours d’initiation à la photographie pour débutants »

L’inscription au cours se fait en ligne, selon la ville où vous souhaitez effectuer votre stage. Pour voir les horaires et cours disponibles, il faut d’abord choisir sa ville.

Lesphotographes

Pour accéder au pack débutant, il faut cliquer sur « Nos cours » en haut de la page, puis « Nos Packs » et sélection « niveau débutant ». A ce moment là, on vous demande la ville où vous souhaitez prendre le cours. Si vous passez par la liste des cours en page d’accueil, vous n’aurez pas accès au tarif préférentiel du pack.

Une fois inscrit au cours sur une date, vous recevez un mail de confirmation de la part de ThePhotoAcademy et vous voilà paré.

Déroulement du cours ThePhotoAcademy débutant sur la vitesse et le mouvement

Notre cours a eu lieu à Paris, dans l’une des salles de formation qui se trouvent aux bureaux de ThePhotoAcademy, près du bassin de la Villette. À l’époque de notre cours, les bureaux étaient partagés avec la salle de formation, mais depuis ThePhotoAcademy a déplacé ses bureaux dans le même bâtiment, à l’étage, offrant un espace 100% dédié aux formations, avec même une chambre noire pour le développement argentique. A côté de nous, un autre groupe travaillait sur la technique du sténopé.

Cours-les-photographes-11

© Damien Roué / Phototrend

La photographe Liz Vogel était responsable de notre cours. ThePhotoAcademy fait appel à de nombreux photographes professionnels pédagogues à travers le monde. Liz Vogel est spécialisée dans le portrait.

Le cours a débuté un lundi à 10h par une partie théorique (et un café). Nous étions 3 élèves. C’est peu et c’est tant mieux, mais de toute façon les cours photo sont limités à 7 participants maximum. Guillaume C. G. et Mercia S. sont les deux élèves qui m’accompagnent, tous deux véritablement résolus à se former en photographie pour, pourquoi pas, en faire leur métier.

Un récapitulatif des précédents ateliers est fait, notamment sur le fonctionnement de l’appareil photo. Puis nous abordons rapidement le triangle d’exposition, le fameux schéma que l’on apprend à chaque cours de photographie pour comprendre l’incidence entre la vitesse, l’ouverture et les ISOs sur l’exposition globale de l’image. Ensuite, la vitesse est abordée de manière théorique : les concepts de base (comment elle s’exprime, comment on retrouve l’information sur l’appareil, quel mode utiliser pour choisir sa vitesse, etc). Nous nous attardons sur le mode priorité vitesse de l’appareil photo, étudions le flou de mouvement, le flou de bougé ainsi que les différentes vitesses à utiliser selon les situations (1/800 à 1/125 pour de la photo instantanée, 1/60 à 1/15 pour de l’instantané lent, 1/15 à 30s pour de la pose longue), la vitesse maximum de chacun de nos boîtiers, etc. Des photos exemples nous sont montrées sur ordinateur (avec une définition d’image un peu basse) pour bien comprendre le rendu à différentes vitesses.

Nous abordons également les concepts de filé statique (lightpainting, phare des voitures) et filé dynamique (en suivant son sujet en mouvement pour l’isoler sur un fond flou).

Pour avoir abordé ces différents sujets dans nos Mercredi Pratique, on ne peut pas dire que j’apprend grand chose, mais l’objectif de ce test n’est pas là ; il est de savoir si ce cours permettrait à un photographe débutant de comprendre la vitesse qui est un concept de base essentiel pour ne pas faire de photos floues. Sur ce point, la théorie est complète et satisfaisante et face à un formateur, les élèves peuvent lui demander de reformuler ou d’expliciter un point un peu obscur au premier abord.

A 11h, c’est le moment de passer à la pratique.

Cours-les-photographes-3

© Damien Roué / Phototrend

Nous faisons donc une pause café puis prenons chacun un trépied et nos appareils pour aller nous exercer à l’extérieur près du métro Jaurès. Au cas où l’un des élèves n’a pas d’appareil photo, un boîtier est prêté gratuitement.

Cours-les-photographes-4

© Damien Roué / Phototrend

L’objectif de cette partie pratique est de connaître deux choses :

  • la vitesse jusqu’à laquelle nous sommes capables de descendre pour prendre une photo sans entraîner de flou de bougé (sans trépied)
  • la vitesse à partir de laquelle nous pouvons réussir de beaux filés de voiture.

Aux côtés de Liz Vogel, qui n’est pas avare de conseils, nous analysons notre environnement – les voitures, vélos et motos qui passent devant nous – pour prendre quelques images. Voici certaines des photos réalisées :

Cours-les-photographes-7

1/20s – f/16 – ISO 100 – © Damien Roué / Phototrend

Cours-les-photographes-2

1/30s – f/18 – ISO 100 – © Damien Roué / Phototrend

Cours-les-photographes-1

1/10s – f/22 – ISO 100 – © Damien Roué / Phototrend

Cours-les-photographes-8

1/20s – f/20 – ISO 100 – © Damien Roué / Phototrend

Au final nous n’utiliserons pas les trépieds à l’extérieur, car la luminosité était trop importante.

De retour à la salle de formation vers 12h, nous faisons un petit debrief sur les photos réalisées à l’extérieur puis abordons un nouveau sujet lié à la vitesse : la pose longue, le lightpainting et le mode Bulb. N’ayant la possibilité de nous mettre dans le noir complet, nous utiliserons la priorité vitesse en pose longue pour obtenir des portraits en multiples expositions en une seule photo. En laissant l’obturateur ouvert suffisamment longtemps (10 sec par exemple) et en se déplaçant devant l’appareil, il est possible d’enregistrer plusieurs sujets sur le capteur, comme vous pouvez le voir sur ces deux photos.

Cours-les-photographes-10

© Damien Roué / Phototrend

Cours-les-photographes-14

6 sec – f/5.6 – ISO 100 – © Guillaume CG.

Cours-les-photographes-9

10 sec – f/8 – ISO 100 – © Damien Roué / Phototrend

Après la prise de vue, nous debriefons en regardant ces images (rapidement) sur l’écran de nos appareils photo. Un débriefing plus poussé sur l’ordinateur n’aurait pas été de refus, afin de commenter une ou deux images.

Le cours terminé, nous gardons un petit livret récapitulatif avec les grandes lignes abordées durant cet atelier ainsi que les trois autres qui composent ce pack d’initiation à la photographie. Ce livret de 33 pages revient sur les points importants vus pendant ce cours et les cours précédents et suivants du pack d’initiation. A la fin, un glossaire photographique permet d’apprivoiser les termes importants. Ce livret servira de support de cours, sorte de pense bête, même si je conseille de prendre des notes durant la partie théorique.

Cours-les-photographes-13

© Damien Roué / Phototrend

Notre avis sur le cours ThePhotoAcademy débutant sur la vitesse et le mouvement

Avec ce cours, ThePhotoAcademy permet à des photographes débutants d’appréhender sereinement les bases de la photographie. Plus particulièrement, cet atelier sur la vitesse et le mouvement permet de comprendre comment éviter les photos floues et comment être créatif en jouant avec la vitesse.

Est-ce que le cours a été concluant ? Sur la fiche pratique du cours, il était indiqué que nous allions apprendre à :

– Utiliser le mode S ou Tv de prise de vue
– Réaliser des filés de sujets en mouvement
– Figer un sujet en mouvement
– Utiliser le flou pour rendre compte du mouvement et ainsi dynamiser vos photos

Ces 4 points ont été abordés durant le cours, à la fois en théorie et en pratique, et aucune impasse n’a été faite. Bien sûr, il est possible de figer un sujet en mouvement de nombreuses façons, par exemple en utilisant de la lumière artificielle (flash) mais ici le parti pris du cours est de montrer ce que l’on peut faire sans accessoire supplémentaire, simplement en se promenant dans la rue avec son appareil photo.

Est-ce que nous avons appris quelque chose durant ce cours ? En toute honnêteté, non. Mais la raison est simple : je ne suis pas un débutant en photo et je maîtrise le concept de la vitesse depuis maintenant plusieurs années, surtout après l’avoir expliqué maintes fois à des débutants également sur Phototrend.

Est-ce qu’un débutant aurait appris quelque chose durant ce cours ? Oui, certainement. Le formateur a pris le temps de décortiquer le concept de la vitesse, sans s’attarder trop longtemps sur la théorie mais en montrant également par la pratique comment jouer avec la vitesse pour saisir un mouvement ou, au contraire, le rendre flou.

Le cours a duré 3h30 (pause de 15min incluse), avec un équilibre à 40/60 entre théorie et pratique. Passer plus de temps sur la pratique que sur la théorie est selon nous une bonne chose, car c’est la pratique qui permet de matérialiser les concepts vus en classe, aux côtés du formateur qui n’hésite pas à ré-expliquer les choses.

À noter que chaque cours est différent, selon les formateurs, car chacun ajoute son expérience et ses petits « plus » qu’il a acquis durant sa carrière.

ThePhotoAcademy, un cours photo complet et pratique pour débutants

Avec son cours d’initiation à la photographie pour débutants (280€ pour 14h de cours), ThePhotoAcademy permet d’apprendre la photographie de manière théorique et pratique avec des photographes professionnels.

De nombreux acteurs existent sur le marché de la formation photo et ThePhotoAcademy souhaite devenir l’acteur numéro 1 mondial dans le domaine des cours photo, grâce à une récente levée de fonds qui va lui permettre d’internationaliser encore davantage son équipe. Notre test du cours sur la vitesse et le mouvement pour les débutants est concluant : vous y apprendrez à utiliser le mode priorité vitesse de votre appareil pour figer un mouvement, réaliser un filé ou bien encore insister sur le mouvement dans une image grâce à une pose longue. Même s’il est difficile de juger une entreprise de formation à partir d’un unique cours, nous vous recommandons ThePhotoAcademy pour vous former et progresser en photo.

Les cours photo ThePhotoAcademy sont proposés à partir de 80€ les 3h30, selon le sujet abordé.

En savoir plus sur ThePhotoAcademy

Test : cours photo débutant chez ThePhotoAcademy
Nombreux cours disponibles à Paris, en province et à l’étrangerPhotographe professionnel comme formateur : proche du terrainCours en petit comité : questions possiblesBon équilibre théorique et pratiquePetit livret de cours papier
Salle de formation un peu à l’étroit si nous étions 7 personnes + le formateurPas d’exercices donnés entre les ateliers de ce cours pour progresser
8Note finale
Avis des lecteurs 0 Avis
0.0
  • Misterel85

    Bonjour Damien,


    Merci pour votre article intéressant et les photos pertinentes mais cela me laisse sur ma faim. Je n’ai jamais participé aux cours de cette entreprise dont j’ai déjà entendu parler, mais à la lecture des points forts et des points faibles et au vu de votre note finalement aléatoire, je trouve votre vision plutôt incomplète (ce qui est embêtant pour un photographe 😉 ) et je ne sais toujours pas s’il est pertinent de participer à de tels cours.

    Je m’explique : qui dit « cours » dit « contenus », or vous n’en parlez quasiment pas. Il ne s’agit pas de dévoiler au lecteur ce que disaient les formateurs, mais plutôt de répondre aux questions suivantes :

    – La pratique a-t-elle correspondu aux apports théoriques ?

    – Etes-vous satisfait des apports théoriques que les formateurs vous ont transmis ?

    – Avez-vous l’impression d’avoir appris quelque chose, d’en savoir plus en sortant qu’en entrant (compte tenu de votre niveau que je ne me permettrai pas de juger) ?

    – Pensez-vous que les contenus et pratiques développées pendant le cours correspondent aux objectifs annoncés par l’entreprise, et aux publics visés (débutants) ?

    – Combien de temps a duré le cours auquel vous avez assisté ? Quelle en était la proportion « théorie / pratique » (en durée) ? Pourquoi est-ce un bon équilibre ?

    – Pensez-vous que le livret qui vous a été remis offre un contenu pertinent, au regard des objectifs de la formation ?

    – Quand vous dites « petit débrief », quelle en était la durée ? Avez-vous fait un deuxième débrief de votre pratique des portraits ?

    Comprenez que la plupart des gens préféreront être à l’étroit dans une salle avec d’excellents formateurs plutôt que d’être à l’aise à s’ennuyer avec de mauvais formateurs ou un contenu mal ciblé.

    Par ailleurs, sans vouloir vous vexer, il serait souhaitable que vous précisiez vos « intérêts » : s’agit-il d’un article « sponsorisé » par l’entreprise ? Autrement dit, avez-vous payé pour participer à ce cours ou s’agit-il d’une offre gratuite de la dite entreprise à des fins de test ? Malheureusement, les pratiques de certains blogueurs qui font clairement de la publicité déguisée a tendance à les desservir, car comme dit le proverbe, « à cheval donné, on ne regarde pas la bride ».

    Evidemment, le jugement que vous attribuez à ce cours ne laisse en rien préjuger de la qualité ou des défauts d’autres cours que pourrait délivrer cette entreprise. Néanmoins on peut imaginer que de nombreux photographes en herbe sont susceptibles de se référer à votre article pour se faire une opinion, donc autant qu’ils aient toutes les cartes en main.

    Quoi qu’il en soit, longue vie à votre site, dont les contenus sont toujours intéressants et informatifs. Merci à vous.

    Cordialement,

    • Bonjour Misterel85. Merci pour ce commentaire qui nous fait avancer. J’ai complété l’article avec davantage d’informations sur le cours et les conclusions que j’en ai tiré. Difficile de tester un cours destiné aux débutants lorsqu’on a plus de 8 ans de pratique photo derrière soi 😉

      Pour info, cet article n’est pas un article « sponsorisé » (ce serait indiqué clairement dans l’article). Nous avons fait la demande auprès de ThePhotoAcademy pour tester leur service et ils n’ont eu aucun mot à dire sur notre publication. Notre avis est objectif, qu’il soit bon ou mauvais, comme l’ensemble de nos tests que je t’invite à découvrir ici : http://phototrend.fr/category/test/

      Bonne journée et merci pour ta fidélité.

    • Misterel85

      Merci d’avoir complété ton article aussi rapidement et efficacement, Damien. J’apprécie les compléments que tu as pu apporter, très précieux.
      J’espère que tu auras l’occasion de tester d’autres cours de ThePhotoAcademy. Pour ma part, je ne suis pas débutant non plus, donc peu probable que je m’inscrive à ce cours précis, mais d’autres cours en d’autres lieux ou des stages à l’étranger parmi leurs propositions me semblent très intéressants et ton article permet de se faire une petite opinion sur cette entreprise et les contenus.
      J’ai déjà eu l’occasion de lire plusieurs des tests et autres articles de PhotoTrend et j’apprécie vivement votre site et son contenu.
      Merci beaucoup à toi et à ton équipe de nous faire partager ta passion.

    • Yves Daguet

      Damien n’est pas 100% transparent ici (et c’est bien dommage). Cet article n’est effectivement pas sponsorisé mais il contient des liens affiliés par l’intermédiaire desquels Phototrend peut éventuellement toucher une commission.

    • Bonjour Yves. Oui cet article contient des liens affiliés. Mais si tu suis le site depuis suffisamment longtemps tu devrais savoir que ce n’est pas ce qui nous empêche d’être objectif sur un test. Sur nos tests produit, peu importe la note, il y a également des liens affiliés pour se procurer le produit, au meilleur prix.

      Les liens d’affiliation, lorsqu’ils existent pour une plateforme, permettent simplement de faire fonctionner le site et n’ont aucune incidence pour le lecteur.

    • Yves Daguet

      Je n’ai pas dit l’inverse et j’approuve totalement l’utilisation des liens affiliés sur votre site qui, encore une fois, apporte une vrai valeur ajoutée. Seulement je pense qu’il faut le mentionner et être 100% transparent lorsqu’on vous pose une question relative au sponsoring/monétisation.