Dans le Mercredi Pratique de cette semaine, nous abordons un élément bien connu des photographes : le contre-jour. Cette situation, souvent redoutée du photographe, peut cependant devenir votre alliée lorsqu’elle est bien maîtrisée. C’est notamment le cas dans la photographie de portrait.

Aujourd’hui, le contre-jour est de plus en plus utilisé pour dynamiser une scène et profiter des rayons du soleil lors de la journée. Dans cet article, nous vous expliquons comment exploiter le contre-jour dans vos photos de portrait.

Après midi à Londres, la lumière forte donne une grande luminosité. - © Thibault Copleux

Après midi à Londres, la lumière forte donne une grande luminosité. – Nikon D800, 200mm, 1/800, f/5, ISO 500 – © Thibault Copleux

Qu’est-ce que le contre-jour ?

Le contre-jour est une situation où le photographe se trouve face au soleil, le soleil arrivant alors presque directement dans le viseur de l’appareil photo. Votre sujet est éclairé uniquement par l’arrière. C’est une contrainte à prendre en compte, mais il est facile de trouver des solutions créatives pour réussir ses photos de portrait en contre-jour. Vous allez voir, l’essayer c’est l’adopter !

L’art de ne pas suivre les règles de la photographie

Les puristes de la photographie vous diront qu’une photo en contre-jour est une photo ratée… Pour eux, la lumière du soleil doit se réfléchir directement sur votre sujet et se servir du soleil en arrière-plan est une faute.

Loin de là ! Je pense qu’une photo en contre-jour est justement un résultat de combinaisons, de réglages, bref, une vraie technique de la photographie.

Après-midi d'hiver sur Londres, le soleil est encore assez haut mais à la limite de la bonne lumière. - © Thibault Copleux

Après-midi d’hiver sur Londres, le soleil est encore assez haut mais à la limite de la bonne lumière – Nikon D800, 160mm, 1/2000, f/5, ISO 320 – © Thibault Copleux

Chaque contre-jour est unique par sa luminosité et par le résultat voulu. En fonction de ce que vous souhaitez, une image peut donner plusieurs résultats ! Choisissez la zone de l’image que vous souhaitez bien exposée. Ainsi, vous pouvez avoir l’arrière-plan bien exposé et le modèle deviendra alors sous exposé.

Les bases de prise de vue pour réussir un portrait en contre-jour

Pour réaliser un bon contre-jour, il faut savoir doser la luminosité entre l’arrière-plan et la luminosité sur le visage du modèle. Exposer correctement les hautes lumières est l’un des meilleurs moyens de réussir sa photo malgré l’absence de détails dans les ombres.

Fin de journée à bordeaux, le soleil est parfait pour un contre jour, et joue également avec les pavés. - © Thibault Copleux

Fin de journée à bordeaux, le soleil est parfait pour un contre jour, et joue également avec les pavés. – © Thibault Copleux

Vitesse et ouverture

Combinez un rapport vitesse et ouverture pour donner un équilibre entre votre arrière plan et votre premier plan. Une photo est unique, ne gardez pas les mêmes réglages, essayez, testez la lumière et vous obtiendrez les résultats attendus.

Photo d'hiver à Londres, le soleil joue avec les nuages. - © Thibault Copleux

Photo d’hiver à Londres, le soleil joue avec les nuages. – © Thibault Copleux

Utiliser un réflecteur

Le réflecteur permet, comme son nom l’indique, de refléter la lumière (ici celle du soleil) sur son modèle et de bénéficier ainsi d’un arrière-plan lumineux et d’un visage bien exposé.

Un réflecteur dispose souvent de plusieurs côtés avec des surfaces différents, par exemple or ou argent. Vous pouvez utiliser le côté or pour des tons chauds ou le côté argent pour une lumière plus froide. Attention, le réflecteur peut s’avérer utile, mais donne parfois un résultat « flashi » comme si on avait utilisé un flash. A vous de juger de son effet et à utiliser à bon escient.

exemple-reflecteur-1

Nikon D800, 200mm, 1/800, f/2.8, ISO 50 – © Thibault Copleux

Sur cette photo, le modèle tient elle-même le réflecteur. On remarque la présence de lumière chaude sur son visage grâce au côté doré.

Le flare

En contre-jour, prenez garde à l’apparition de flare sur votre photo. Le flare est ce petit point lumineux avec un halo de lumière que l’on voit parfois sur des photos. Pour contrer ce problème, utilisez le pare-soleil de votre objectif lorsque vous avez le soleil en face de vous.

© Thibault Copleux

© Thibault Copleux

L’heure pour photographier un portrait en contre-jour

L’heure de la prise de vue est importante. Une photo prise à 12h en plein été sera différente d’une photo prise à 21h en été. Les rayons du soleil donnent le ton, privilégiez une lumière en début ou en fin de journée pour des résultats optimaux et faire en sorte que le soleil ne soit pas trop haut dans le ciel.

Thibault-Copleux-4

exemple de photo prise en plein hiver, dans les environs de 15h – © Thibault Copleux

Le soleil en hiver, malgré sa faible durée d’apparition, donne des tons très doux et de belles couleurs en milieu d’après-midi (15h).

En été, privilégiez le début ou fin de journée (les Golden Hours) et essayez d’éviter les périodes entre 11h et 18h.

Thibault-Copleux-9

Un portrait indien réalisé en fin de journée de juin (19h40) le soleil se noit dans les nuages et donne une lumière remarquable ! – © Thibault Copleux

Guider son modèle

Guider son modèle est important : placez-le de telle manière qu’il soit dos au soleil et ainsi à la lumière. Vous pouvez également permettre les positions de côté tout en gardant le visage non éclairé au soleil. Vous pouvez également placer votre modèle de manière à ne pas avoir le soleil en plein milieu du viseur, en ne le cadrant pas directement dans votre viseur. Si c’est le cas, vous risquez de ne rien voir, et d’avoir un résultat exécrable.

Thibault-Copleux-3

portrait d’hiver à Annecy où la modèle est de profil – © Thibault Copleux

Dynamiser le contre-jour en retouche/créer un effet contre jour

Je voulais terminer cet article par la création de contre-jour et l’amélioration de celui en postproduction via Lightroom.

Il est possible de créer un effet contre-jour via Lightroom en jouant avec le pinceau de retouche et le filtre gradué.

retouche-contre-jour

Vous pouvez aussi jouer sur les hautes lumières et le contraste afin de dynamiser votre image. Regardez ci-dessous, sur une photo où les rayons ne viennent pas directement dans l’image, j’ai ajouté quelques filtres gradués pour crier un contre-jour. Vous pouvez télécharger le preset ici.

retouche-contre-jour-2

L’image devient un peu plus douce, et plus plaisante à regarder.

Vous pourrez aussi modifier le contraste, la balance des blancs, jouer sur la courbe des tonalités pour corriger et ajuster votre image, même s’il est souvent recommandé d’être dans les véritables conditions du contre-jour dès la prise de vue.

Conclusion

Maintenant que vous savez que le contre-jour peut aussi être bénéfique pour le photographe et que vous avez les bases pour créer un beau contre-jour, à vos appareils !

© Thibault Copleux

© Thibault Copleux

Jouez avec vos réglages tout en tenant compte de la luminosité qui est présente. Privilégiez les débuts/fins de journée, n’utilisez pas de flash pour avoir un rendu naturel, mais travaillé.

Vous pouvez partager en commentaire de cet article vos plus beaux contre jour et surfer ainsi sur la vague originale et ce « pep’s » que donne un portrait en contre-jour.

Découvrez toutes mes photos sur mon site.