Les vidéos making-of d’un shooting photo sont très difficiles à réaliser, surtout lorsque l’on est seul photographe et que l’on doit d’abord penser à prendre ses photos.

Heureusement, grâce aux caméras embarquées de plus en plus petites et compactes, il est possible de filmer ses shootings photo, comme nous vous l’avions expliqué dans le MP #118 : ajouter une GoPro sur votre reflex pour filmer vos shootings photo avec plusieurs exemples. Il suffit ainsi bien souvent d’une caméra type GoPro et d’une petite fixation et le tour est joué.

Après avoir couvert la marche républicaine en hommage aux attentats de début d’année, le photographe Simon Guillemin est allé au Népal pour réaliser un photo reportage sur les sinistrés et victimes des tremblements de terre répétés qui ont touché le Népal entre le 25 avril et le 18 mai 2015.

© Simon Guillemin

Des enfants jouant au football dans un camp de réfugiés près de Katmandou – © Simon Guillemin

Il a une nouvelle fois utilisé une GoPro montée sur son appareil photo pour réaliser une courte vidéo donnant plus de contexte (et de gravité) à ses photos.

Voici un extrait du reportage :

15 jours après le premier séisme qui a frappé le Népal, à Katmandou les sinistrés peinent à déblayer les décombres de leur maison. Certains tentent de récupérer des affaires entre les briques, qu’il s’agisse d’ustensiles de cuisine, de vêtements à peu près mettables ou de vivres.

Dans la poussière, quelques mètres plus loin, on aperçoit un cours d’anglais griffonné sur un cahier. Ici, il est une atmosphère quasi fantomatique, où les âmes des disparus semblent flotter en silence au dessus des écrits et des portraits dans les verres brisés des cadres tombés au sol.

Un homme accroupi déblaye les ruines de sa maison. A bout, il s’arrête et se relève. Devant mon objectif, il craque.

© Simon Guillemin

Un homme fatigué sur les ruines d’une maison à Katmandou – © Simon Guillemin

Vous pouvez retrouver des photos de ce reportage sur la page Facebook de Simon Guillemin et prochainement sur son site.