Photographier un peuple du grand Nord russe pour la première fois, c’est la mission que s’était fixé Sasha Leahovcenco. Né en Moldavie en 1988 à l’époque où cet Etat faisait encore partie de l’URSS, ce photographe a décidé en 2011 de partir à la rencontre d’un peuple qui n’avait jamais été photographié, pas même une fois. C’est difficile à croire à une époque où tout le monde voyage et prend des photos, mais en pleine Sibérie, à Tchoukotka, il n’y a pas souvent de visiteurs, et le climat est très rude.

Sasha Leahovcenco - Tchoukotka

Lors de sa visite, Sasha Leahovcenco et son équipe ont avant tout voulu rencontrer ce peuple isolé, découvrir leur mode de vie et apporter des vêtements chauds, des chaussures et des présents. L’idée de partager le quotidien avec des tribus éloignées de la civilisation, qui ne gardent qu’un contact très étroit avec le monde qui les entoure, a sans doute marqué les membres de cette expéditions. A travers les moments partagés avec les membres de cette tribu, Sasha et son équipe ont pu découvrir les combats qu’ils ont à mener, et où ils se voient d’ici quelques années, dans ce monde qui change (trop) vite.

Sasha Leahovcenco - Tchoukotka

Sasha Leahovcenco - Tchoukotka

Au niveau photo, Sasha a souhaité photographier les membres de cette tribu, et imprimer sur place quelques photos pour leur donner. Ces photos sont les premiers témoins visuels de leur existence, dans cette culture où la tradition orale est très présente.

Sasha Leahovcenco - Tchoukotka

Voici quelques photos réalisées par Sasha Leahovcenco lors de ses rencontres ainsi qu’une vidéo making of.

Sasha Leahovcenco - Tchoukotka

Help-Portrait. End of the Earth from Sasha on Vimeo.

Sasha Leahovcenco - Tchoukotka

Sasha Leahovcenco - Tchoukotka

Sasha Leahovcenco - Tchoukotka

Sasha Leahovcenco - Tchoukotka

Sasha Leahovcenco - Tchoukotka

Un documentaire sur ce voyage et les peuples rencontrés devrait voir le jour, notamment grâce au projet Kickstarter qu’ils ont réussi à financer.