Lors de vos voyages ou de vos pérégrinations photographiques, vous avez sûrement déjà été confronté à cette situation : vous voulez prendre une photo d’un bâtiment ou d’un lieu mais la foule vous gêne.

Face à cette situation, vous êtes souvent démunis et ne savez pas comment composer votre image en tenant compte de la foule. Ici, deux approches s’opposent : essayer à tout prix de faire disparaître les personnes de l’image (ou du moins une partie) pour se concentrer sur le lieu, ou bien photographier la foule pour témoigner de la réalité.

Dans ce Mercredi Pratique, nous allons partager nos différents conseils et techniques permettant de réussir vos photos là où il y a toujours beaucoup de touristes ou de passage, comme c’est par exemple le cas sur un site touristique.

Bien choisir le lieu et le moment

Le premier conseil, avant-même de sortir votre appareil photo, est de choisir un endroit ou une période où vous pourrez réduire au maximum la foule présente.

Ici, le lieu et le temps sont importants. Vous aurez par exemple plus de chance d’être tranquille lors d’une randonnée en montagne que lors d’une visite du quartier de Shibuya à Tokyo. D’autre part, si vous décidez de visiter un lieu touristique ou un endroit assez reconnu, essayez d’éviter de vous y rendre lors des fêtes, weekends prolongés ou durant des événements particuliers, sauf si c’est justement ce que vous cherchez à photographier

© Damien Roué

© Damien Roué

Mais malheureusement, nous n’avons pas tous la chance de pouvoir partir à des périodes creuses et très souvent nous nous retrouvons dans le flux touristique. Dans ce cas, pensez à faire les quelques mètres supplémentaires qui sépareront les touristes lambdas des amateurs de photo en allant là où les gens n’osent pas aller. Lors de vos voyages, privilégiez par exemple le scooter ou le vélo afin de ne pas être dépendant des transports en commun, bien souvent assez limitants pour explorer les zones les plus reculées et tranquilles.

© Damien Roué

© Damien Roué

Pensez également à toutes les conditions qui forcent les gens à rester chez eux : la pluie, la neige ou le froid sont par exemple de redoutables alliés qui vous permettront de nettoyer les rues, à condition d’être bien équipé vous-même.

Visiter en décalé : se lever tôt ou rester tard

Si nous avons déjà abordé les avantages qu’un photographe peut avoir à se lever tôt, notamment pour la lumière exceptionnelle du matin ainsi que la quiétude du moment, c’est encore plus vrai si vous souhaitez éviter la foule sur vos photos. Levez-vous plus tôt que d’habitude et partez explorer les environs alors que les habitants et touristes sont encore bien au chaud sous leur couette.

© Damien Roué

© Damien Roué

Ce sera peut-être même l’occasion de faire des rencontres improbables, comme par exemple avec d’autres photographes qui ont eu la même idée.

A l’opposé, si vous n’êtes pas quelqu’un de très matinal, ne rangez pas votre appareil photo en fin de journée, car c’est le moment où les cars de touristes rentrent à l’hôtel et peuvent vous laisser la voie libre pour photographier. Dans certaines situations, il sera peut-être judicieux de trouver un moyen pour stabiliser votre appareil photo, à l’aide d’un trépied ou d’un endroit plat où poser l’appareil.

© Damien Roué

© Damien Roué

Vous pourrez ainsi profiter des Golden Hours et Blue Hours, ces moments de la journée où la lumière est magnifique.

Laisser la foule en dehors du cadre

Si le cadrage photo permet de définir ce que vous voulez montrer, c’est aussi un moyen d’exclure tous les éléments que vous souhaitez occulter.

Choisissez un cadrage différent pour éviter la foule sur vos images. En vous focalisant sur un détail, vous pouvez ainsi éliminer cette impression de foule en vous concentrant sur un seul élément. Pensez tout de même parfois à intégrer une part d’humain dans vos photos avec par exemple une main, une tête, ou bien tout autre chose, afin de donner une échelle à l’image.

coupe

© Damien Roué

Il est également possible de cadrer large tout en excluant la foule de votre photo grâce à ces deux astuces :

  • cadrer juste au-dessus des têtes, en espérant qu’il n’y ai pas trop de géants dans la foule,
  • utiliser un objectif grand angle et vous rapprocher au maximum de l’élément à photographier.

Savoir être patient

Si votre emploi du temps est chargé, vous n’allez peut-être pas attendre que la voie soit dégagée pour prendre votre photo. Un touriste par-ci, une personne par-là, au final ce n’est pas si dérangeant.

Mais si vous voulez à tout prix attendre pour la photo parfaite, sans groupe de touristes ou personnes qui ferait « tâche » sur votre image, il faudra faire preuve à la fois de patience et de réactivité. Il suffit parfois de quelques secondes pour que les astres s’alignent et que la photo soit celle que vous envisagiez, avec uniquement quelques personnes bien placées ou bien un lieu désert.

Empiler plusieurs photos pour faire disparaître les personnes

Si vous n’êtes pas suffisamment patient, vous pouvez également prendre plusieurs photos de la scène (sans changer de réglage, de cadrage ou de position) puis les empiler à l’aide d’un logiciel de retouche comme Photoshop. Il n’est pas nécessaire d’utiliser un trépied à condition de ne pas bouger entre les différentes prises. L’outil va analyser les différentes images et les empiler en enlevant les éléments qui ne sont pas présents sur toutes les photos. Nous reviendrons plus en détail sur cette fonctionnalité dans un prochain article.

Utiliser la pose longue pour éliminer les personnes en mouvement

Saviez-vous que si un élément bouge devant votre appareil photo, il suffit de choisir une vitesse d’obturation suffisamment lente pour qu’il disparaisse complètement ?

C’est la technique que vous pouvez utiliser pour éliminer les personnes de vos images, sauf celles qui sont vraiment immobiles ou ne bougent pas suffisamment durant votre prise de vue.

© Damien Roué

© Damien Roué

Pour réussir une pose longue en pleine journée, il vous faudra quelques accessoires :

  • un trépied pour stabiliser votre appareil
  • un filtre ND (densité neutre) suffisamment opaque (ND400 par exemple) pour faire une pose longue en journée sans que votre photo soit surexposée

Des poses longues de plusieurs secondes vont vous permettre de retirer ou flouter une grande partie de la foule.

Intégrer au mieux les personnes dans vos photos

Si malgré tout vous ne pouvez pas éviter l’affluence, ce n’est pas complètement perdu et voici quelques conseils afin d’intégrer au mieux la foule dans vos images.

© Damien Roué

© Damien Roué

Tout d’abord, une ou plusieurs personnes présentes sur votre photo vont permettrent de donner une échelle humaine à la scène, chose très importante pour montrer l’immensité d’un lieu ou d’un bâtiment. Sans point de référence, l’oeil a en effet du mal à appréhender la taille.

© Damien Roué

© Damien Roué

Vous pouvez également insister sur la présence de la foule en donnant une impression de marée humaine. Combiné avec une pose longue, cela permet d’ailleurs de réaliser des photos assez impressionnantes, comme cette photo de Laurent Baillet tirée de sa série « Mass Culture ».

Enfin, pourquoi ne pas vous faire passer pour Martin Parr et photographier les touristes dans leur milieu naturel, cela pourra faire une belle série documentaire.

Et n’oubliez pas, malgré tout ce que nous écrivons, nous sommes toujours le touriste de quelqu’un, alors restons indulgent.

Et vous, quelles sont vos astuces pour réussir vos photos malgré la foule ?