La lumière est la composante principale de toute photo. Elle est composée de différentes longueurs d’onde, c’est-à-dire différentes couleurs. Une fois assemblées, ces couleurs créent l’image qui se fige sur nos capteurs.

Le principe des filtres est de choisir quelles longueurs d’onde / couleurs passeront à travers l’objectif – ou non. En fait, en empêchant une couleur de passer, le photographe peut modifier la perception de la réalité avant même le post-traitement.

filter

Le numérique et tous les avantages qu’il apporte pour ce post-traitement ont marqué un certain coup d’arrêt des filtres créatifs ou colorés.  Naturellement, vous pouvez faire de nombreux essais avec tous ces filtres et obtenir de très beaux résultats, mais les logiciels comme Lightroom et Aperture, et bien évidemment Photoshop, les remplacent aisément. Pourtant certains continuent d’améliorer sensiblement la qualité des images, et c’est de ceux-ci que je vais parler ce soir.

Le filtre polarisant

L’un des plus connus est le filtre polarisant. Sans trop rentrer dans la partie technique que je ne maîtrise pas – la physique n’a jamais été mon fort ;),  la lumière est une onde électromagnétique et le champ électrique de cette onde peut décrire, en fonction du temps, une élipse (polarisation éliptique) ou une ligne rectiligne (polarisation rectiligne). Le filtre polariseur va ne laisser passer que la polarisation rectiligne.

Ces filtres sont très efficaces pour éviter les reflets de l’eau, des surfaces humides, des glaces, vitres… de tout ce qui n’est pas du métal. Autre avantage :  il augmente la saturation des couleurs, sans que ce soit trop excessif, et améliore le contraste. Finalement, c’est un peu comme regarder la même photo sur un écran mat et sur un écran brillant : sans être plus fidèle ou mieux défini, l’écran brillant donne aux images des tons plus chaleureux et des couleurs plus vives. Ce filtre fonctionne grâce à une bague permettant de régler plus ou moins l’effet.

Le filtre UV

D’un point de vue technique, si l’on regarde le spectre des couleurs et leur longueur d’onde, les UV (ultra violet) sont les ondes les plus courtes et la couleur la plus proche est le bleu. Sachant que nos capteurs sont sensibles aux trois couleurs primaires, la couleur bleu peut être altérée par les UV : si votre scène est très exposée au soleil, vos couleurs ne seront pas parfaitement fidèle, en particulier ce bleu. Le filtre UV réduit ce défaut et diminue les effets du voile atmosphérique. C’est particulièrement vrai en altitude, où les rayons UV sont plus forts.

D’autre part ce filtre a un gros avantage avec les objectifs récents. Ces derniers étant déjà traités contre les UV, il ne change souvent rien à votre image. C’est donc un filtre que vous pouvez laisser constament sur votre objectif et qui, comme le pare soleil, le protègera (bien que certains, principalement sur des objectifs très haut de gamme, préfèrent l’enlever).

nd-filter

Le filtre à densité neutre / densité neutre gradué (ND et GND)

Le filtre à densité neutre assombrit l’image de plusieurs diaphragmes en fonction de sa densité. Il permet ainsi de photographier avec une faible profondeur de champ (diaphragme fermé) et un éclairage fort (encore plus de lumière) sans être dans une impasse technique. Il permet également d’allonger le temps de pose jusqu’à plusieurs secondes ou minutes afin de réaliser une photo en pose longue. Voici par exemple un test du système de filtres Nisi avec un filtre ND1000.

Le filtre ND est plein alors que le filtre GND (gradué) n’est sombre que sur une partie, permettant ainsi de photographier des scènes comme un coucher de soleil, ou bien une scène sombre avec un ciel clair.

 

C’est d’ailleurs ce type de filtre que Louis-Thibaud Chambon nous conseillait dans le Mercredi Pratique expliquant comment photographier une cascade.

Quelques exemples de marques de filtres reconnues

En glanant toutes les informations, test et avis possibles sur le web, certaines marques et modèles sortent du lot. Je ne les ai pas encore testées mais ces quelques exemples vous éviterons de nombreuses recherches.

C’est le cas des filtres Hoya, mais aussi Tiffen ou Cokin. L’idéal bien sûr est de pouvoir les essayer chez un vendeur ou de se les faire prêter par un ami pour faire votre choix.

Vous pouvez retrouver de nombreuses références sur la boutique en ligne Lovinpix qui est la référence pour moi en terme de filtres photo.

Maintenant il est évident qu’il existe de très nombreux filtres pour de multiples usages, et donc que ce billet est incomplet. J’attends vos remarques et idées avec impatience.

  • Tu as essayé le polarisant sur du n&B ? ça devrait faire ressortir les contrastes d’après ce que tu dis.

    Et les filtres couleurs ? utilité ?? Sur les vieux appareils, ils mettaient souvent un filtre vert, mais j’ai jamais trop réfléchi au pourquoi du comment (vieil appareil = le premier de mon grand-père, Kodak 620 Junior des années 1930, donc N&B). Je pense qu’avec le n&b, ça devait faire ressortir les contrastes par temps trop clair (??)

  • Quelques imprécisions, même si pas bien graves :

    Pour les filtres polarisants, le contraste et la saturation des couleurs ne sont pas réellement d’ « autres » avantages, c’est justement le filtrage de la polarisation qui a ces effets… Il faudrait aussi signaler qu’il y a deux types de filtres polarisants, les linéaires et les circulaires, les seconds étant de plus en plus utilisés parce que plus simples, ne nécessitant pas de mise en place précise. Il faut aussi signaler que le filtre polarisant fait perdre un peu de lumière. Et enfin, attention aux abus, certains reflets peuvent être intéressants en photo !

    Pour les filtres neutres, les plus courants sont certes destinés à gagner un ou deux diaphs, mais il en existe permettant de gagner beaucoup plus, jusqu’à 10 diaphs en général, par exemple pour faire des poses longues en plein jour.

  • Et comment choisir un filtre ?
    Je sais que sur mon D90 18-105, le diamètre est de 67mm…mais ensuite ?
    Je dois prendre un filtre Nikon ?
    Ou toutes les marques sont compatibles pour tous les objectifs du moment que c’est le bon diamètre ?

    • GuiPen

      Toute les marques sont compatible, se qui compte c’est juste le diamètre.
      Sinon a quoi servirait les Hoya ou Cokin puisque ils ne font pas d’appareils photos

  • Bonjour,

    J’aimerai juste rebondir sur le commentaire de Nicolas Hoizey qui écrit :

    « Il faudrait aussi signaler qu’il y a deux types de filtres polarisants, les linéaires et les circulaires, les seconds étant de plus en plus utilisés parce que plus simples, ne nécessitant pas de mise en place précise. »

    Avant d’affirmer ce genre de choses pas forcément exactes, renseignez-vous…

    Les filtres polarisants circulaires sont préconisés pour l’utilisation des reflex autofocus et ainsi éviter la double polarisation.
    Certains reflex mesurent la lumière à travers des miroirs semi-transparents. Si l’on utilise un polarisant linéaire sur ce type de boîtier la mesure de la lumière risque d’être faussée.

    Il y a quelques années l’autofocus était inexistant sur la plupart des boîtiers reflex et l’utilisation d’un filtre polarisant linéaire ne posait aucun problème.

    D’ailleurs, on trouve de moins en moins de filtres polarisants linéaires dans le commerce, ils sont remplacés par les circulaires.

    On est loin de « … les seconds étant de plus en plus utilisés parce que plus simples, ne nécessitant pas de mise en place précise. »

    Merci

  • J’ai acheté un filtre gris neutre il y a une semaine, une des particularités que je trouve génial c’est de pouvoir faire disparaître les objets en mouvement, notamment les voitures.

    Vous pouvez voir quelques résultats de mes essais ici :

    http://www.flickr.com/photos/julienmauve/sets/72157620157225975/

    Pour les gris neutres il existe plusieurs niveau d’obscurcissement. ND-2, ND-4 et ND-8 font perdre respectivement 1, 2 et 3 diaphs. Ces filtres sont utiles pour des photos avec de l’eau en mouvement mais difficile de passer à plus de 1 ou 2 seconde d’expo.

    Pour de longue exposition (comme dans la gallerie précédente) mieux vaut préferer un ND-400 qui coûte environ 70 euros et qui fait perdre environ 10 diaph.

    Dernier point, les filtres neutres s’additionnent ! J’ai reussi des expositions de 30 secondes en plein jour en couplant un ND-400 et un ND-8.

  • Pingback: MP #64 : la photo au ski | Phototrend.fr()

  • Pingback: MP #71 : Limiter le risque de poussière sur le capteur - Phototrend.fr()

  • ForIt

    Voici deux bons liens pour bien comprendre les filtres photographiques et leurs utilisations :

    Tout sur les filtres photographiques
    http://rienquepourlesyeux.free.fr/forum/viewtopic.php?f=35&t=54

    Comment bien utiliser un filtre polarisant
    http://rienquepourlesyeux.free.fr/forum/viewtopic.php?f=32&t=102

    Cela parle de tous les filtres (les anciens pour l’argentique et aussi de ceux encore très utilisés en photo numérique).

  • Pingback: MP #89 : La photographie infrarouge | Phototrend.fr()

  • Pingback: MP #49 : donner du mouvement à votre photo avec la technique du filé | Phototrend.fr()

  • Pingback: MP #97 : Le Camera Tossing, ou comment jeter son appareil en l’air pour faire des photos | Phototrend.fr()

  • Pingback: MP #97 : Le Camera Tossing, ou comment jeter son appareil en l’air pour faire des photos | Phototrend.fr()

  • Off

    Bon article concis résumant bien le sujet sur les différents filtres les plus utilisés.

    Il est également possible de mentionner les filtres couleurs qui sont tombés en désuétude de nos jours avec l’avènement du numérique mais qui ont toujours un intérêt pour la photographie N&B.

    Il y a également d’autres filtres spécifiques,les filtres infrarouges, un peu plus techniques sans doute mais assez marrants à utiliser.

  • Pingback: Idée créative : photographier un feu d’artifice avec un filtre de densité neutre | Phototrend.fr()

  • Pingback: Tests : Super DHG Circulaire Polarisant et DHG ND8 Light Control de chez Marumi | Phototrend.fr()

  • Une petite erreur dans l’article : on parle de filtres neutres « gradués » , mais la description concerne simplement les filtres neutres. Et sauf erreur de ma part, la bonne traduction pour « graduated neutral filter » est filtre neutre dégradé : ce sont des filtres ayant un dégradé du clair (totalement transparent) au gris. Ils permettent par exemple de rééquilibrer la luminosité entre un ciel lumineux et un sol sombre (cas typique d’un coucher de soleil en contre-jour) : on met le gris en haut, là on on cadre le ciel, ce qui permet d’exposer plus fort sans cramer et donc d’éviter d’avoir des zones bouchées au sol, notamment au niveau des ombres. Une sorte de HDR à la prise de vue.

    Pour les filtres polarisants, un test fait par lenstip montre que les meilleurs sont les B&W (c’est pas scoop, mais ça confirme leur réputation) et les nettement moins connus Marumi… presque deux fois moins chers que les B&W. Holà se plaçant pas trop mal de mémoire, mais attention aux fait qu’ils ont différentes gammes qui ne se valent pas du tout.
    Ajoutons que le défaut le plus visible des pola médiocres est d’ajouter une dominante colorée, laquelle peut être très difficile à évacuer en post prod.

  • Pingback: Les filtres | Pearltrees()

  • Thibault Alain

    Je vous remercie pour toutes les explications très claires que vous affichez sur votre site. (je le conserve dans mes marques-pages)
    J’ai néanmoins une question à vous poser.
    Peut-on utiliser en même temps, un filtre UV et un pare-soleil sur un objectif?
    Je vous remercie de votre réponse.

    • Bonjour Thibault. Si le diamètre du filtre correspond au diamètre de l’objectif, pas de problème. Par contre, pour certains filtres qui demandent une manipulation (comme le filtre polarisant), c’est plus difficile de le manipuler une fois le pare-soleil fixé, mais ce n’est pas impossible du tout.

  • Pingback: Photos | Pearltrees()

  • Pingback: Prendre des photos en automne | Nova()

  • Pingback: Bien réussir ses photos en hiver | Nova()

  • coquard

    Bonjour,

    J’ai acheté le filtre Fader Nd mark II (58mm) Light craft pour mon 550d. Je rencontre certains problèmes avec ce dernier : Quand je veux prendre des photos ou filmer dans un lieu où il y a des lumières (exemple : lampes) celles-ci se reflètent dans mon image, en doublon. Un autre exemple, j’ai filmé un feu de veillée, de nuit, que j’ai cadré en bas à gauche et il se reflétait en inversé en haut à droite de mon image Est-ce normal ou est-ce un défaut de construction?

    Merci pour vos réponses

  • Pingback: Quel objectif me conseillez-vous avec l'EOS 700D pour mon usage ?()

  • Pingback: Découvrir et comprendre les usages des filtres ND et GND en vidéo | Phototrend.fr()

  • Pingback: Astuces photo 5 | Pearltrees()

  • Cece

    Merci nos pour ce topo très precis sur les filtres.
    Jaimerai m acheter un filtre polarisant HOYA. Tu me conseilles lesquels : HD Ac plus de couches dc j imagine qu’il est plus epais mais aussi plus résistant ? Ou pro 1 digital ?
    Je vais faire de la ohoto de paysages et j’ai un grand angle (10 22) et 17 55 mm, je sais que ça peut rendre le ciel hétérogène ac le gd angle mais si on de place correctement ca peut le faire non ?
    ‘Qu’en penses tu ? En utilises tu ?

  • Pingback: Technique photo : comment photographier une cascade()

  • Pingback: MP #45 : Comment bien protéger et entretenir son appareil()

  • Pingback: MP #53 : Prendre des photos en automne()

  • Pingback: Offre spéciale : -25% sur plus de 500 filtres et accessoires chez Lovinpix()