portrait studio

« Brut » de Pierre-Louis Ferrer : des portraits en ultra-violet qui révèlent des détails invisibles à l’oeil nu

Des portraits intimistes réalisés en ultra-violets, c'est ce qu'on découvre dans la nouvelle série "Brut" de Pierre-Louis Ferrer. À travers dix diptyques, le photographe spécialisé dans la notion d'imperceptible et d'invisible, invite notre regard à se poser sur un univers qui nous apparait familier mais pourtant différent de ce que nous percevons.