Hasselblad XCD 4/28P : focale fixe moyen format ultra grand-angle, ultra-compacte et ultra-légère

Nouvel objectif grand-angle chez Hasselblad. Le constructeur suédois dévoile son XCD 4/28P, une focale fixe très compacte, équivalent 22 mm en plein format. Cette dernière vient enrichir la série P du constructeur et s’affiche à un tarif « presque » abordable. Retour sur ses caractéristiques.

Hasselblad XCD 4/28P : le plus léger des objectifs moyen format

Au sein de la gamme XCD de Hasselblad, deux séries sont présentes. D’une part, la série V, qui regroupe les objectifs destinés à un usage en studio. D’autre part, la série P, qui peut être présentée comme « l’entrée de gamme » du constructeur suédois. C’est cette dernière que vient rejoindre le nouvel objectif XCD 4/28P.

Avec seulement 4,35 cm de long et un diamètre maximal de 7,5 cm, il pourrait presque être qualifié de « pancake ». Mais surtout, son poids de 245 g seulement lui permet de devenir l’objectif le plus léger de tout l’écosystème moyen format. Ainsi paré, il s’accordera parfaitement avec un boîtier compact tel que le X2D 100C.

Sa focale 28 mm (équivalent 22 mm en plein format) le destine particulièrement à la photo de rue et à l’architecture. Son ouverture à f/4 s’avère relativement lumineuse, permettant de jouer avec aisance avec la profondeur de champ.

Une formule optique complexe pour supporter les capteurs les plus définis

En termes techniques, l’objectif est basé sur 9 lentilles réparties en 8 groupes. On dénombre 2 éléments asphériques et un élément ED. Selon le fabricant, cette dernière doit maximiser la qualité d’image et empêcher l’apparition d’aberrations chromatiques. Toujours selon Hasselblad, la formule optique a été pensée pour supporter les capteurs de 100 Mpx – comme celui du X2D 100C, justement.

« L’objectif produit des images nettes avec une grande précision et une haute résolution du centre aux bords, permettant d’obtenir une qualité d’image époustouflante sur l’ensemble de l’image », indique la marque.

On notera la distance minimale de mise au point de 22 cm, avec un facteur de grossissement de 0,16x. Côté autofocus, Hasselblad mise sur une motorisation STM, qui doit être pleinement compatible avec l’AF à détection de phase du X2D 100C. À la clé, une mise au point rapide, précise et relativement silencieuse. Mentionnons aussi l’obturateur central silencieux, qui doit assurer une synchro flash jusqu’à 1/4000s.

La suite après cette publicité

Retrouvez ci-dessous une sélection de photos capturées avec le Hasselblad XCD 4/28P (fournies par la marque) :

Prix et disponibilité du Hasselblad XCD 4/28P

La nouvelle focale fixe Hasselblad XCD 4/28P est disponible en précommande au tarif de 1899 €.

Notre premier avis sur l’objectif Hasselblad XCD 4/28P

Petit à petit, Hasselblad enrichit son écosystème d’optiques XCD. Le nouveau XCD 4/28P devient ainsi le 14e objectif de la gamme, et vient se ranger aux côtés du XCD 4/45P, lancé début 2020. Il vient également fournir une alternative plus légère et compacte au XCD 4/21, et offre une nouvelle option très séduisante pour les photographes de rue équipés d’un hybride comme le X2D 100C. On l’imagine bien aux côtés de l’objectif XCD 1,9/80, formant ainsi un setup complet et résolument premium.

La suite après cette publicité
Responsable éditorial

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. à l’heuredes caméra d’action, 360 ° et autres smartphone … on se demande ce que viens faire ce genre de matos a ce genre de prix …
    pour les bobos plein de sous … a la limite mais sinon personne a notre époque achete ce genre de trucs

      1. Il y’a des photographes pro qui n’ont rien à voir avec les amateurs de téléphones et qui doivent fournir à leurs clients des photos de grande qualité pour illustrer des livres d’art ou archiver des documents importants
        Votre réflexion idiote montre votre méconnaissance des problèmes de prise de vue…

      2. je suis d’accord avec YANN. Conclusion hâtive. Si on pusse le raisonnement, pourquoi ne roulerait-on pas tous en DACIA et tous les autres modèles sont à jeter.
        cordialement,
        éric

    1. Et oui c’est sur, la génération Iphone qui ce permet de juger le travail de vrai photographe avec du vrai matos et une vrai culture de l’image !!
      Heureusement nous sommes encore là😎🤓