Votez pour la série « Coexistence » de Pierre-Louis Ferrer aux Zooms 2024 du Salon de la Photo
New York City, 1955 Tirage gélatino-argentique postérieur, réalisé par l’artiste © Sid Kaplan Courtesy Les Douches la Galerie, Paris

Galerie les Douches : une plongée photographique dans les formes de l’eau

Saisir les formes de l’eau en photographie : voilà un pari difficile. Un pari réussi à de nombreuses reprises et montré sous toutes ses facettes dans une exposition collective à la Galerie les Douches, à découvrir jusqu’au 9 septembre 2023. C’est un véritable retour aux sources pour la galerie – et son commissaire Éric Rémy – qui ont su créer une exposition éclectique, réunissant de nombreux artistes majeurs de l’histoire de la photographie.

Émissions spéciales, dossiers dans la presse, enjeux politiques de grande ampleur… la question de l’eau est devenue centrale dans nos sociétés. Nulle question d’actualité cependant dans l’exposition Les formes de l’eau, mais plutôt une rétrospective sur le soin qu’ont apporté les artistes à l’eau et au travail à partir d’elle, avec elle.

Sans doute que les anciens bains publics qui se sont transformés en une galerie photographique en 1973 sont le meilleur lieu pour une telle exposition ; sans doute aussi que la période estivale est bien « choisie », pour ainsi dire.

Un peu d’eau pour nous rafraichir avec les images de Sid Kaplan ou du photographe humaniste François Kollar, ou un peu d’eau pour des images plus surréalistes, scientifiques et expérimentales, avec Peter Keetman, Berenice Abbott ou Elfriede Stegemeyer. Avec l’eau, tout est question de point de vue.

Tantôt figée, tantôt en mouvement, tantôt captive, tantôt en évaporation – évanescente –, l’eau peut devenir miroir autant qu’un moyen de troubler la vision et les sens, selon comment on travaille avec elle.

Ardennes, 07.04.1994 Tirage par contact sur papier Foma mat baryté, réalisé par l’artiste
© Bogdan Konopka Courtesy Les Douches la Galerie, Paris

Avec André Steiner, elle révèle assurément le potentiel sensuel des nageurs et plongeurs qu’il photographie (qui n’est pas sans rappeler l’esthétique homoérotique de son contemporain Herbert List) ; il en de même avec Pierre Jamet, et sa photographie de nue féminin au service du sculpteur Maillol.

Toutes les époques, tous les styles : l’exposition présentée à la Galerie les Douches se distingue par un immense travail de recherche qui nous permet ainsi de découvrir des artistes et des images rares. De quoi nous replonger dans une certaine histoire de la photographie qui éclaire avec brio la photographie contemporaine et ses pratiques.

Informations pratiques :
Les formes de l’eau
Galerie les Douches
Du 10 juin au 9 septembre
5 rue Légouvé, 75010 Paris
Du mercredi au samedi de 14h à 19h
Entrée libre