Tamron 20-40 mm f/2,8 Di III VXD : zoom standard lumineux dédié à la vidéo

Tamron vient d’officialiser un nouveau zoom standard. Après avoir dévoilé son développement en plein cœur de l’été, l’opticien japonais présente son nouvel objectif pour les hybrides Sony plein format. Avec sa plage focale atypique, le Tamron 20-40 mm f/2,8 Di III VXD est conçu notamment pour le vlogging. Il mise également sur une ouverture lumineuse et un gabarit réduit. Retour sur toutes ses caractéristiques/

Tamron 20-40 mm f/2,8 Di III VXD : une nouvelle optique à la plage focale… atypique

Chez Tamron, les objectifs se suivent… et ne se ressemblent pas ! Tamron revient ainsi sur le devant de la scène et lève le voile sur un nouvel objectif transstandard.

Avec sa plage focale 20-40 mm, cet objectif de Tamron intrigue. À 20 mm, il offre un angle de champ très étendu (94° 30′). À l’inverse, à 40 mm, il permet de se rapprocher (un peu) du sujet tout en le laissant respirer dans le cadre. Ce zoom peut ainsi être interprété comme l’alliance de 4 focales fixes f/2,8 (20, 24, 35 et 40 mm) en un seul objectif très compact.

Voici les caractéristiques complètes du Tamron 20-40 mm f/2,8 Di III VXD :

  • plage focale : 20-40 mm (30-60 mm en APS-C)
  • compatible capteur plein format
  • ouverture max : f/2,8
  • ouverture min : f/22
  • angle de champ : 94° 30′-56° 49′
  • construction optique : 12 éléments répartis en 12 groupes
  • diaphragme : circulaire à 9 lamelles
  • distance minimale de mise au point : 17 cm à 20 mm, 29 cm à 40 mm
  • stabilisation d’image : non
  • tropicalisation : construction résistante à l’humidité
  • grossissement max : 0,26x à 20 mm, 0,20x à 40 mm
  • mise au point : autofocus, moteur linéaire VXD
  • diamètre du filtre : 67 mm
  • dimensions : ø 74,4 mm x 86,5 mm (D x L)
  • poids : 365 g
  • accessoires fournis : pare-soleil, bouchon d’objectif
  • monture compatible : Sony FE

Ce zoom plein format pourra ainsi séduire les photographes et les vidéastes de paysage, d’architecture et d’urbex, de portrait ou encore de concerts. Le but : proposer l’objectif idéal pour le voyage, que ce soit en photo et en vidéo.

Image capturée avec le Tamron 20-40 mm f/2.8 Di III VXD (fournie par la marque)

De par sa focale, cet objectif A062 nous rappelle l’ancien Tamron SP AF 20-40 mm f/2,7-3,5 Aspherical (modèles 166D et 266D) pour les reflex Canon et Nikon. Mais ici, l’ouverture glissante cède sa place à une ouverture constante à f/2,8 très appréciable. De plus, le niveau de distorsions et d’aberrations devrait a priori se montrer beaucoup plus réduit. À ce titre, mentionnons aussi la distance minimale de mise au point de seulement 0,17 m (à 20 mm) et le rapport de grossissement de 1:3,8 (toujours à 20 mm). 

Image capturée avec le Tamron 20-40 mm f/2.8 Di III VXD (fournie par la marque)

Notons enfin que Pentax propose également un objectif HD Pentax DA 20-40 mm f/2,8-4 ED Limited DC WR. Mais ce dernier est conçu pour les boîtiers APS-C de la marque, alors que ce Tamron est bel et bien destiné aux hybrides plein format. Cependant, on notera qu’il pourra aussi sur les boîtiers APS-C de Sony, offrant une focale équivalent 30-60 mm

On notera enfin que cet objectif dispose d’un diamètre de filtre 67 mm, qui est partagé avec une grande partie des optiques plein format Tamron, de 17 à 400 mm.

Une optique légère et compacte, conçue notamment pour les vidéastes

En outre, ce futur Tamron 20-40 mm f/2,8 Di III VXD est conçu pour répondre aux besoins spécifiques des vidéastes et des vloggers. On retrouve ainsi un moteur AF linéaire VXD, déjà croisé sur le Tamron 28-75 mm f/2,8 Di III VXD G2. Une motorisation que Tamron décrit déjà comme « extrêmement rapide et silencieuse » – ce que nous ne manquerons pas vérifier sur le terrain. 

La marque indique également avoir créé cet objectif « pour répondre au besoin constant de portabilité et de mobilité ». Ainsi, le Tamron 20-40 mm f/2,8 Di III VXD ne pèserait que 365 grammes, pour 86,5 mm de long. Un gabarit très contenu et a priori très équilibré, facilitant son utilisation sur une gimbal. Néanmoins, la stabilisation optique semble être aux abonnés absents, sans doute pour préserver la légèreté de l’objectif. 

Côté optique, cet objectif dispose de 12 éléments répartis en 11 groupes, dont des éléments asphériques et à faible dispersion. De quoi offrir, selon Tamron, un très bon équilibre entre qualité d’image et compacité sur toute la plage focale.

L’objectif dispose également de 11 joints d’étanchéité, garantissant une bonne protection contre l’humidité et la poussière.

Grâce à son diaphragme circulaire à 9 lamelles et son ouverture f/2,8, cet objectif devrait offrir un bokeh très intéressant. On note également la présence d’un port USB et la compatibilité avec le logiciel Tamron Lens Utility, toujours appréciable. 

Voici une sélection de photos réalisées avec le Tamron 20-40 mm f/2,8 Di III VXD par Ryad Guelmaoui. Le photographe présentera ses retours sur cet objectif sur le stand de Tamron au Salon de la Photo le jeudi 6 octobre à 10h30.

Prix et disponibilité du Tamron 20-40 mm f/2,8 Di III VXD

Après une première annonce de développement cet été, on connaît désormais son tarif. Comptez 999 € pour le Tamron 20-40 mm f/2,8 Di III VXD, qui sera disponible à partir du 27 octobre 2022.

Notre premier avis sur le Tamron 20-40 mm f/2,8 Di III VXD

Léger et atypique. Tels sont les deux adjectifs qui nous viennent à l’esprit au sujet de cette nouvel objectif signée Tamron. Mais derrière son apparente étrangeté, ce Tamron 20-40 mm f/2,8 Di III VXD pourrait être d’une grande pertinence pour les photographes et les vidéastes cherchant à coupler larges focales, ouverture lumineuse et compacité. Une équation jusqu’ici difficile à résoudre, tant la plupart des objectifs ultra grand-angle pouvaient se montrer lourds et encombrants.

La démarche adoptée par Tamron nous rappelle celle de… Sony. En mars dernier, le constructeur avait créé la surprise avec son objectif motorisé Sony FE PZ 16-35 mm f/4 G, conçu résolument pour la vidéo (sans oublier la photo pour autant). Certes, le futur objectif de Tamron fait l’impasse sur la motorisation du zoom et adopte une plage focale différente. 

Mais en choisissant de jouer une partition légèrement différente – tout en restant similaire – Tamron surfe sur la même tendance. Un exercice que la marque maîtrise déjà depuis un bon moment. Nous sommes donc impatients de voir ce nouvel objectif 20-40 mm, et de vérifier ses performances sur le terrain.