Nice (Alpes-Maritimes). Voiliers de course. Vers 1890-1895. Vue stéréoscopique. © Léon & Lévy / Roger-Viollet

L’Appel du Large : la nouvelle exposition estivale de la Galerie Roger-Viollet

Un appel au voyage. Pour fêter l’arrivée de la saison estivale, la Galerie Roger-Viollet propose une nouvelle exposition inédite. Au programme, une sélection de photographies panoramiques et stéréoscopiques coloriées retraçant l’éclosion des activités balnéaires, au cours de la 2e moitié du XIXe siècle. À découvrir dès maintenant et jusqu’au 3 septembre 2022

Langrune-sur-Mer (Calvados). Premier contact avec la mer, 1890-1900. © Neurdein / Roger-Viollet

L’Appel du Large : une plongée estivale dans les archives de la Galerie Roger-Viollet

D’un point de vue historique et sociologique, le Second Empire puis la Troisième République marquent un tournant dans les représentations du littoral. Les stations balnéaires se développent, aidées par l’expansion rapide du chemin de fer. Toutefois, la majeure partie de la population continue de considérer les côtes sous le prisme des activités marchandes.

Dieppe (Seine-Maritime). © Vue du port.

C’est cette époque charnière qu’ont immortalisé les opérateurs des studios parisiens Léon & Lévy, à partir de 1860. Des courses de bateaux aux premiers maillots de bain une pièce, les photographes visent à documenter l’éclosion du tourisme balnéaire dans toute sa richesse. 

Les images sont capturées sur plaque de verre au format panoramique (16 x 42 cm), en grand format (24 x 30 cm), mais aussi en vue stéréoscopique (8,4 x 17,2 cm). Ces dernières visent à être visualisées à l’aide d’un stéréoscope. Les images apparaissent ainsi en 3 dimensions, renforçant le réalisme de la scène. 

Les grandes pêches sur la grève. Le Mont-Saint-Michel (Manche), vers 1885. Vue stéréoscopique.
© Léon & Lévy / Roger-Viollet

De même, les ingénieurs de Léon & Lévy innovent grâce à un procédé permettant de colorier les photographies. Grâce à une seconde plaque de verre disposée entre l’image positive et un dépoli, les photographes ont pu livrer des images aux délicates teintes pastel, bien avant l’invention du fameux film Kodachrome. 

La promenade des Anglais et la Jetée. Nice (Alpes-Maritimes), vers 1890-1895. Vue stéréoscopique.
© Léon & Lévy / Roger-Viollet

À une époque où les photographies s’achètent sur catalogue, où les journaux ne comportent quasiment aucune illustration et où les voyages demeurent un luxe, ces photographies permettent ainsi de voyager à moindre coût.

Couple de baigneurs et cabine de bains, vers 1900. © Neurdein / Roger-Viollet

De la Mer du Nord à la Méditerranée, ce sont ainsi 48 photos que la galerie nous fait découvrir. Ces dernières sont issues d’une collection comptant plusieurs milliers de plaques de verre (représentant un poids total de 110 tonnes), qu’Hélène Roger-Viollet a sauvé de la destruction dans les années 1970. 

Léon et Lévy : documenter le tournant des deux siècles

Tous les clichés présentés dans le cadre de cette exposition proviennent du fonds Léon et Lévy, du nom du studio fondé par Moyse Léon et Isaac (dit Georges) Lévy en 1864. En se spécialisant dans la réalisation de clichés stéréoscopiques et de cartes postales, le studio permet ainsi aux hommes et aux femmes du XIXe siècle de découvrir de lointaines régions – comme l’a montré la très belle exposition « L’Orient en grand » en octobre dernier. 

En 1867, le studio est honoré lors de l’Exposition universelle, remportant la Grande médaille d’or de l’Empereur. Capturant un grand nombre de clichés au tournant des XIXe et XXe siècle, le studio livre un grand nombre de tirages à destination des particuliers jusqu’en 1917. 

En 1985, le fonds Léon et Lévy est légué par les fondateurs de l’agence Roger-Viollet à la Ville de Paris. Il est aujourd’hui conservé par la Bibliothèque Historique de la Ville de Paris

Après plusieurs rendez-vous, notamment consacrées à l’Exposition universelle de 1900 ou au photographe Gaston Paris, la Galerie Roger-Viollet organise l’exposition « L’appel du Large » jusqu’au 3 septembre 2022. Les photographies sont tirées en grand format sur papier Bamboo Hahnemühle, et sont proposées en édition limitée et numérotée

Informations pratiques : 

L’Appel du Large
Galerie Roger-Viollet
Du 23 juin au 3 septembre 2022
6 rue de la Seine, 75006 Paris
Du mardi au samedi, de 14h à 19h
Entrée libre

Advertisement