Nikon Z 30 : hybride APS-C compact pensé pour le vlog

Nikon étoffe aujourd’hui sa gamme d’hybrides en dévoilant le Z 30, nouveau membre de la famille APS-C en monture Z, aux côtés du Z 50 et du Z fc. Compact et léger, l’appareil reprend les caractéristiques techniques du Z 50 dans un format plus adapté à la vidéo et au vlog. Retour sur les caractéristiques de cet appareil qui ne manque pas d’intérêt.

Nikon Z 30
Introducing the New Nikon Z 30: Built for Content Creators

Hybride APS-C mini

Et de 3 ! Après avoir dévoilé les Nikon Z 50 et Z fc, le constructeur japonais remet le couvert avec un nouvel appareil photo hybride doté d’un capteur APS-C. Il Le Z 30 est le plus compact des hybrides Nikon : avec seulement 405 grammes sur la balance (batterie et carte mémoire incluse) et des dimensions de 128 x 73,5 x 59,3 mm, le Z 30 offre une solution idéale pour partir en voyage, notamment avec le zoom grand-angle NIKKOR Z DX 16-50mm f/3.5-6.3 VR pancake.

Pour autant, Nikon n’en oublie pas son ADN et son fameux « Cameraness » en proposant un grip très confortable malgré la petite taille du boîtier. Ainsi, la prise en main est agréable, comme nous avons pu le confirmer durant une première manipulation.

Nikon Z 30

Le Nikon Z 30 gagne en compacité en faisant notamment l’impasse sur le viseur électronique : ici, seul l’écran tactile arrière, monté sur rotule, permet de cadrer vos images. Un usage en phase avec les créateurs de contenu vidéo, indique Nikon. Le boîtier dispose cependant d’une ergonomie complète, avec deux molettes de réglage avant/arrière, une roue PASM, deux boutons ISO et correction d’exposition près du déclencheur ainsi qu’un bouton vidéo placé au centre de l’épaule droite, prêt à enregistrer.

Nikon Z 30

Comme sur les autres boitiers Nikon Z, le Z 30 dispose également de deux boutons Fn1 et Fn2 près de la monture pour accéder rapidement à certains réglages personnalisables comme la zone AF ou la balance des blancs.

A l’arrière, le boîtier offre de nombreux boutons de réglage, comme le choix de la rafale, la poubelle, un commutateur pour passer de la vidéo à la photo (avec des réglages dédiés) ainsi que les boutons AE-L/AF-L, un sélecteur multi-directionnel, les boutons information, zoom, menu et lecture.

Nikon Z 30

Capteur et processeur du Nikon Z 50

Les Nikon Z 50, Z fc et désormais le Z 30 partagent le même capteur CMOS APS-C de 20,9 Mpx avec filtre passe-bas. Il est associé au processeur Expeed 6 que l’on retrouve dans les Z 5, Z 6II et Z 7II pour un traitement d’image rapide et une plage de sensibilité jusqu’à 51 200 ISO avec un traitement du bruit numérique identique.

La qualité d’image est ainsi donnée comme identique par rapport au Z 50, ce qui est plutôt une bonne nouvelle, comme nous l’avions noté durant notre test :

Le Nikon Z 30 reprend également le système AF hybride (par détection de phase et de contraste) avec 209 points AF situés sur 90 % du capteur. L’autofocus est sensible jusqu’à -4,5 IL en mode « basse lumière » (-3 IL en mode normal). Il dispose également d’un mode AF-F pour la vidéo, et le suivi de l’oeil (humain, chien ou chat) est disponible à la fois en photo et en vidéo, ce qui devrait faciliter les interview et vidéos selfie.

Le Nikon Z 30 permet une rafale d’images jusqu’à 11 i/s en AF/AE continu en obturation mécanique ou électronique. Un mode silencieux est présent et la vitesse d’obturation peut monter jusqu’à 1/4000 s.

La vidéo à l’honneur

Le Nikon Z 30 est présenté par Nikon comme un boîtier idéal pour la vidéo. Cela se ressent sur plusieurs points.

Tout d’abord, son écran Vari-angle 3 pouces de 1,04 million de points, monté sur rotule, permet une orientation à 170° sur le côté du boîtier.

Nikon Z 30

C’est le premier hybride de la marque doté de cette technologie, même si Nikon l’avait déjà adopté pour certains reflex comme le D5300 et D5500. En retournant l’écran, l’appareil passe ainsi directement en mode auto-portrait pour des réglages optimaux. Pour autant, pas de mode « présentation de produit » comme chez Sony, pour faciliter la mise au point sur des objets mis au premier plan. L’appareil ne dispose également pas de levier de zoom, puisque Nikon ne propose pas d’objectif à zoom motorisé.

Nikon Z 30

Après avoir déclenché la vidéo, un voyant rouge s’allume à l’avant du boîtier et un cadre rouge sur les bords de l’écran permet de confirmer que l’appareil est en train d’enregistrer.

Comme sur le Z 50, le capteur du boîtier n’est pas stabilisé et il faudra utiliser des objectifs VR. Pour la vidéo, cette absence est plus gênante. Pour autant, une stabilisation électronique (moyennant un recadrage) est disponible.

Le Z 30 reprend les performances vidéo du Z 50, soit de la 4K sans crop jusqu’à 30p et de la Full HD 60p, avec un mode ralenti à 120p. Des modes timelapse 4K et intervallomètre sont également intégrés. Par contre, bien que pensé pour la vidéo, le boîtier ne dispose pas du N-Log ou d’enregistrement 10 bits, cette option étant réservée aux boîtiers professionnels, comme les Z 6II, Z 7II ou Z 9. On se consolera par l’absence de limite d’enregistrement en vidéo, ce qui permet de filmer jusqu’à 125 min en FHD 24p.

Pour allier le son à l’image, le Z 30 dispose d’un micro stéréo sur le dessus. Une fonction de réduction du bruit lié au vent est intégré, et un accessoire dead cat est proposé par SmallRig dans certains kits.

USB-C, SnapBridge mais stockage UHS-I

Pour ce qui est de la connectivité, le Z 30 est équipé du Wifi et du Bluetooth et supporte l’application SnapBridge pour une transmission facile vers un smartphone ou une tablette. Nouveauté, le boîtier a le droit à de l’USB-C, ce qui permet notamment d’alimenter le boîtier en continu à l’aide d’un chargeur portable, utile lors de diffusions vidéo en direct.

Nikon Z 30

Le Z 30 dispose également d’un connecteur HDMI type D et d’une prise micro mini stéréo. Par contre, pas de prise casque , et le seul emplacement de carte mémoire est compatible SDXC UHS-I.

Bonne nouvelle, le Z 30 reprend la batterie EN-EL25 des Z 50 et Z fc. L’autonomie n’est pas connue, mais le Z 50 offrait jusqu’à 320 vues avec écran, ce qui devrait être le cas de ce Z 30. En vidéo, l’appareil serait capable de filmer jusqu’à 35 min en 4K30p.

Prix et disponibilité

Le Nikon Z 30 sera disponible à partir du 14 juillet 2022 au tarif de 799 € nu.

Deux kits sont proposés :

  • Nikon Z 30 + DX 16-50 mm f/3,5-6,3 VR à 959 €
  • Nikon Z 30 + DX 16-50 mm f/3,5-6,3 VR + DX 50-250 mm f/4,5-6,3 VR à 1219 €

Un kit Vlogger taillé pour la vidéo est également proposé au tarif de 999 €. Il inclut le Z 30 avec l’objectif DX 16-50 mm f/3,5-6,3 VR, une poignée trépied SmallRig qui permet d’intégrer la télécommande Nikon ML-L7 fournie ainsi qu’une bonnette SmallRig pour le micro stéréo.

Le Nikon Z 30 est disponible chez Digit-Photo, Fnac, Miss Numérique, IPLN, Photo-Univers, Camara ainsi que tous les magasins photo spécialisés.

Notre premier avis sur le Nikon Z 30

Avec ce nouveau Z 30, Nikon présente un petit boîtier compact et séduisant, qui reprend les caractéristiques du Z 50, pour 200 € de moins (et un viseur EVF qui disparaît). Au final, le constructeur réussit à baisser le prix d’entrée de ses appareils photo hybrides.

Nikon Z 30

Ce boîtier a été pensé pour séduire un public jeune, utilisateur de smartphone. Nikon joue ici la carte du vlogging et de l’autoportrait, avec notamment plusieurs kits destinés aux créateurs de contenu. Décidément, les marques photo sont à l’assaut des amateurs de vidéo et Nikon se frotte ici au ZV-E10 de Sony.