© Sarah Briand

Peter Turnley sur le plateau de « 20h30 le dimanche », l’exode en Ukraine à travers l’objectif

Ce dimanche, Peter Turnley était sur le plateau de Laurent Delahousse pour 20h30 le dimanche. Récemment rentré d’Ukraine et de la frontière polonaise, le photographe franco-américain a réalisé des portraits d’hommes, de femmes et d’enfants forcés de quitter leur pays – où justement d’y rester pour le défendre face à l’assaut russe. Voici le replay de l’émission.

Peter Turnley

Durant plus de 40 années de carrière, le photoreporter Peter Turnley a couvert de nombreux conflits, en Somalie, Bosnie, au Rwanda ainsi qu’en Irak. Quand le présentateur lui demande ce qui le pousse à aller sur les théâtres de guerre, le photographe répond : « J’envisage tous les gens comme mes frères et mes soeurs. J’ai l’impression que la Terre entière est ma famille et la photographie m’a permis, à travers plus de 40 ans, de témoigner de la vie des gens. Pour moi, la vie des gens ça compte ».

The Human Face of the Exodus From Ukraine - Photographs by Peter Turnley

Ce n’est pas la première crise de réfugiés que le photographe a couvert, mais il a indiqué qu’il n’était pas prêt à témoigner de ce qu’il a vu à la frontière polonaise ou dans la ville de Lviv, où des milliers d’habitants laissaient tout derrière eux pour monter dans les trains et fuir le pays. « C’est le plus grand exode de réfugiés en Europe depuis la Seconde Guerre mondiale » indique-t-il.

Ironie du sort, Peter Turnley était déjà allé en Russie en 2000 avec comme mission, pour Newsweek, de tirer le portrait d’un homme récemment arrivé au pouvoir, Vladimir Poutine.

Peter Turnley - Vladimir Poutine

Devenu citoyen français en 2019, Peter Turnley vit et travaille à Paris. Il aime notamment photographier la vie parisienne.

Advertisement