Test Canon RF 28-70 mm f/2 L USM

Test Canon RF 28-70 mm f/2 L USM : le zoom de tous les superlatifs

La suite après cette publicité

8.8
sur 10
Où acheter

En septembre 2018, Canon présentait sa monture RF, son premier boitier hybride plein format EOS R et un objectif qualifié de vitrine technologique de la marque : le Canon RF 28-70 mm f/2 L USM. Premier zoom de cette amplitude avec une ouverture lumineuse constante à f/2, cet objectif de presque 1,5 kg s’adresse aux professionnels pour qui la qualité d’image prime avant tout – et qui dispose d’un budget de 3449 € pour en faire l’acquisition. Une fois cela posé, comment se comporte ce zoom lumineux sur le terrain ? C’est ce que nous allons vérifier dans ce test complet du Canon RF 28-70 mm f/2 L USM.

Test Canon RF 28-70 mm f/2 L USM

Présentation du Canon RF 28-70 mm f/2 L USM

Le Canon RF 28-70 mm f/2 L USM aura certainement été l’objectif le plus commenté au moment de la sortie du système EOS R. En effet, cette proposition était exceptionnelle à plus d’un titre : un zoom transstandard plein format 1 IL plus lumineux que la norme sur l’intégralité de la plage focale, des dimensions impressionnantes – avec notamment un diamètre de filtre de 95 mm – et un tarif de 3449 € hors de portée  du commun des mortels. Canon redéfinit ici tout ce que l’on croit connaitre du standard professionnel.

Test Canon RF 28-70 mm f/2 L USM

Cet objectif n’est pas exactement un concurrent aux zooms traditionnels 24-70 mm f/2.8 mais plutôt une alternative pour ceux qui veulent aller encore plus loin au prix de quelques compromis. On pourrait ainsi la comparer avec une sélection de focales fixes lumineuses.

La prouesse optique est impressionnante. Nous avons affaire ici à un ensemble de 19 éléments répartis en 13 groupes dont 4 lentilles asphériques et 3 verres UD. Une lentille dispose d’un traitement SWC (Sub-Wavelength Coating) sur la face intérieure et une autre dispose d’un traitement ASC (Air-Sphere Coating), pour réduire les reflets parasites et autres images fantômes face à des sources de lumière à incidence forte. Les lentilles frontale et arrière profitent d’un traitement de surface à base de fluor pour éviter les traces de doigts et de gras. Canon met ici les petits plats dans les grands – ou plutôt de grands plats dans des plats encore plus grands.

Test Canon RF 28-70 mm f/2 L USM
Le Canon RF 28-70 mm f/2 L USM fait passer le zoom f/2.8 pour un modèle compact
Test Canon RF 28-70 mm f/2 L USM
Impressionnant filtre de 95 mm VS le standard à 82 mm du zoom f/2.8

L’ouverture constante à f/2 est assurée par un diaphragme circulaire à 9 lamelles similaire à la trinité f/2.8. Ceci devrait nous assurer un bokeh très qualitatif et avec une ouverture à f/2, il sera plus qu’aisé de jouer avec la profondeur de champ. Les portraitistes seront ravis.

Construction optique complexe du Canon RF 28-70 mm f/2 L USM

On finira par noter quelques absences. Canon fait l’impasse ici sur le système de stabilisation présent sur ses autres zooms. À bien y réfléchir – et compte tenu des dimensions de la bête, on comprend qu’il soit opportun de ne pas en rajouter, surtout à l’ère des capteurs stabilisés des Canon R3/R5/R6. Canon ne propose également pas de collier pour trépied. Sachant que le 70-200 mm f/2.8 L qui est 30% plus léger en propose un, Canon assume viser une cible très particulière pour cet objectif.

Voici les caractéristiques techniques principales du Canon RF 28-70 mm f/2 L USM :

  • Plage focale : 28-70 mm
  • Objectif pour capteur Plein Format
  • Ouverture minimale : f/22
  • Ouverture maximale : f/2
  • Construction optique : 19 éléments répartis en 13 groupes dont 4 lentilles asphériques et 3 verres UD (dont 1 lentille Super UD)
  • Diaphragme : circulaire, 9 lamelles
  • Angle de champ : 75° – 34°
  • Grossissement maximal : 0,18x
  • Distance de mise au point minimale : 39 cm
  • Stabilisation d’image : non
  • Autofocus : oui, moteur USM
  • Pare-soleil : oui, amovible
  • Tropicalisation : étanche à la poussière et à l’humidité
  • Diamètre du filtre : 95 mm
  • Dimensions : 103,8 × 139,8 mm (D x L)
  • Poids : 1430g
  • Accessoires fournis : pare-soleil, bouchon d’objectif avant et arrière
  • Monture compatible : Canon RF

Prise en main

On ne va pas se mentir, on est tout de suite perturbé par l’encombrement dès que l’on découvre cet objectif. Il est énorme, il est lourd. Affichant 1430 grammes pour presque 14 cm, il ressemble à un 70-200 mm f/2.8 de l’ère des reflex mais en beaucoup plus large. La lentille frontale impressionne autant que le déséquilibre avec le boitier inquiète. Nous recommandons souvent l’usage d’un grip vertical mais même avec celui-ci, la prise en main n’est pas des plus confortables, et la main gauche est impérative pour soutenir le poids de l’ensemble.

Test Canon RF 28-70 mm f/2 L USM

Une fois ce premier sentiment de lourdeur évacué, l’objectif rassure par sa qualité de fabrication. Le design est sobre, identique à celui des autres modèles de la gamme L et l’assemblage tout aussi impeccable. Les différentes bagues texturées s’avèrent suffisamment souples et confèrent un ressenti qualitatif, tandis que les joints d’étanchéité confirment que nous sommes en présence d’une optique haut de gamme, conçue pour durer et subir les conditions extrêmes.

Test Canon RF 28-70 mm f/2 L USM

L’objectif étant dépourvu de stabilisation, il ne présente sur son fût qu’un commutateur AF/MF et un bouton de verrouillage du zoom. En effet, les lentilles étant tellement lourdes, l’objectif pourrait se déployer sous l’effet de son poids. Notez cependant qu’il n’est possible de verrouiller le mécanisme du zoom qu’à la focale 28 mm.

Test Canon RF 28-70 mm f/2 L USM

A l’avant, nous retrouvons ici aussi la bague de commande devenue un classique de la monture RF. Il est possible de lui assigner une fonction comme le réglage de la sensibilité ISO, de l’ouverture, de la vitesse ou bien encore de la compensation d’exposition et celle-ci manœuvre avec un clic rassurant. Cette bague peut être opérée sans clic pour ceux qui souhaiteraient gagner en fluidité et en silence mais ceci requiert un passage payant au SAV Canon, contrairement à ce qui se fait chez Sony et Sigma sur la monture FE.

Test Canon RF 28-70 mm f/2 L USM
L’objectif s’allonge de 3cm à la position 70mm

L’objectif est livré avec un pare-soleil en pétale de fleur, lui aussi de taille gigantesque et doté d’un bouton de verrouillage. La qualité du plastique nous parait irréprochable, on reste dans du traditionnel pour un objectif série L.

Test Canon RF 28-70 mm f/2 L USM

Le Canon RF 28-70 mm f/2 L USM est une brique, mais une brique des plus raffinées.

Qualité d’image du Canon RF 28-70 mm f/2 L USM

Nous avons testé cet objectif sur un EOS R. Voici une sélection de photos : n’hésitez pas à cliquer sur chaque image pour la voir en meilleure qualité.

Canon RF 28-70 mm f/2 L USM – 70mm – f/2 – 1/160 – ISO 5000
Canon RF 28-70 mm f/2 L USM – 43mm – f/2.8 – 1/200 – ISO 1250

Traditionnellement, nous aurions commenté les résultats pour chacune des plages de ce zoom. Nous aurions parlé de piqué en retrait à la pleine ouverture ou d’aberrations chromatiques mais nous peinons à trouver quoi rapporter si ce n’est que Canon a réussi à redéfinir un standard en le rendant encore meilleur.

Canon RF 28-70 mm f/2 L USM – 70mm – f/5.6 – 1/640 – ISO 100

Cet objectif ne se compare pas seulement aux autres zooms f/2.8 mais également aux focales fixes sur cette plage. Nous avons coutume de juger les objectifs haut de gamme par leur piqué et/ou la qualité de leur bokeh. Ici, on peut aussi parler de micro-contraste ou de modelé, qui sont des caractéristiques communes aux focales fixes haut de gamme, qui contribuent à donner ce « look », cette « tridimensionnalité » à une image.

C’est pour cette raison que même fermé à f/5.6, un objectif comme le Canon RF 50mm f/1.2 L USM confère énormément de relief à une image. Nous sommes heureux de rapporter que le Canon RF 28-70 mm f/2 L USM est un ensemble de focale fixe rangées dans un zoom.

Canon RF 28-70 mm f/2 L USM – 47mm – f/5.6 – 1/80 – ISO 800

Cependant, la focale 28 mm est un peu en retrait à la pleine ouverture et gagne à fermer à f/5.6 pour délivrer son plein potentiel dans les coins. Le mot « retrait » parait presque exagéré. Il s’agit ici de performance relative et, en toute sincérité, il est facile de travailler à toutes les focales et à toutes les ouvertures sans observer de baisse de piqué ou de défaut optique tant la performance délivrée ici est solide.

Canon RF 28-70 mm f/2 L USM – 28mm – f/2 – 1/160 – ISO 800

La focale 28 mm est également celle qui souffre le plus de vignettage. Il n’est pas neutre. Il est bien pris en charge par le profil Lightroom mais passé les 6400 ISO, un peu de bruit numérique sera visible dans les coins. C’est une caractéristique de l’intégralité de la gamme RF.

Canon RF 28-70 mm f/2 L USM – 62mm – f/2 – 1/160 – ISO 6400

Comparé au Canon RF 24-70 mm f/2.8 L USM, le Canon RF 28-70 mm f/2 L USM est un chouia meilleur dans le centre et bien meilleur sur les bords à toutes les focales, surtout à la pleine ouverture à la position 70 mm. On comprend mieux pourquoi cette lentille frontale est aussi imposante.

Par rapport au 24-70 mm f/2,8, on notera une perte de contraste à 70 mm mais une bien meilleure homogénéité. Bien sûr, le terme « meilleur » est à relativiser, car ce sont deux optiques très performantes.

Canon RF 28-70 mm f/2 L USM – 70mm – f/2 – 1/200 – ISO 500

Comparé au Canon RF 50 mm f/1.2 L USM à sa position 50 mm, ils sont plus similaires que différents aux mêmes ouvertures. Le 50 mm garde un look bien à lui mais dans certaines circonstances, il a fallu vérifier les EXIFs pour s’assurer de ne pas confondre les fichiers.

Unique manifestation flagrante d’aberrations chromatiques sur près de 4000 photos (contours de « bateaux-mouches ») – Canon RF 28-70 mm f/2 L USM – 51mm – f/2 – 1/160 – ISO 1600
Du détail jusque dans les coins – Canon RF 28-70 mm f/2 L USM – 50mm – f/2 – 1/8 – ISO 250

Cet objectif affiche des caractéristiques de distorsion communes à la majorité des zooms, c’est-à-dire une distorsion en barillet à 28 mm et une distorsion en coussinet à 70 mm. Elle est suffisamment faible pour passer inaperçue et se corrige sans dégradation des bords.

Distorsion, où es-tu? – Canon RF 28-70 mm f/2 L USM – 56mm – f/9 – 10s – ISO 100

Le flare est très bien géré, surtout pour une formule optique aussi complexe. Nous trouvons que le sunburst arrive très (trop) vite puisqu’on peut l’apercevoir dès f/4 et ses branches sont très longues. En paysage, nous le trouvons magnifique mais en reportage, cela peut être rapidement distrayant.

Voici la pire manifestation de flare constatée sur ce test – Canon RF 28-70 mm f/2 L USM – 28mm – f/9 – 1/400 – ISO 100
Il suffit de légèrement changer l’angle d’incidence pour qu’il soit oublié – Canon RF 28-70 mm f/2 L USM – 28mm – f/9 – 1/1250 – ISO 100

Le bokeh est qualitatif, la résistance au flare étonnement bonne et les aberrations chromatiques minimes : il n’y a finalement pas grand-chose à reprocher à cette optique.

bokeh délicieux – Canon RF 28-70 mm f/2 L USM – 70mm – f/2 – 1/160 – ISO 2000
Mais avec un peu d’effet « oignon ring » – Canon RF 28-70 mm f/2 L USM – 70mm – f/2 – 1/125 – ISO 1000
Canon RF 28-70 mm f/2 L USM – 70mm – f/2 – 1/1000 – ISO 160
Oh le bokeh – Canon RF 28-70 mm f/2 L USM – 70mm – f/2 – 1/400 – ISO 100

Autofocus : précis, mais pas sportif

La performance autofocus est assez remarquable. Canon utilise la technologie USM. Si elle s’avère précise et efficace, elle n’est pas sportive. Ce n’est pas lent mais nous ne sommes pas au niveau des zooms f/2.8 de la marque, comme le RF 24-70 mm f/2,8 L USM qui dispose d’un moteur Nano USM. L’objectif n’est pas vraiment conçu pour suivre des déplacements aléatoires, mais compte tenu de la taille des éléments optiques à déplacer, la performance reste remarquable.

Canon RF 28-70 mm f/2 L USM – 70mm – f/4 – 1/200 – ISO 2000

Canon faisant la mise au point à la pleine ouverture, l’objectif est un peu moins vif dans les salles sombres qu’une focale ouvrant à f/1.2. Toute proportion gardée, ceci ne se remarque que de nuit ou sur des sujets qui manquent de contraste.

Suivi d’un sujet rapide de nuit très insatisfaisant, le moteur ne peut pas suivre – Canon RF 28-70 mm f/2 L USM – 70mm – f/2 – 1/160 – ISO 5000

Nous sommes heureux de noter que le fonctionnement du moteur est très silencieux. Couplé à un obturateur électronique, c’est l’assurance de rester discret dans ses prises lors de cérémonies.

Canon RF 28-70 mm f/2 L USM – 70mm – f/4 – 1/200 – ISO 1600

À qui s’adresse le Canon RF 28-70 mm f/2 L USM ?

1430 grammes pour 3449 €, ce n’est pas pour tout le monde. Photographe de rue, de voyage ou d’aventure, passez votre chemin, cette optique n’est pas faite pour vous. La rareté des filtres de 95 mm et l’absence de collier de trépied n’emballera pas les photographes de paysage non plus.

En revanche, si vous être un professionnel du portrait, de la mode ou du studio, il y a matière à sérieusement considérer une option comme celle-ci. Le look ici n’a pas grand-chose à envier à vos focales fixes f/1.4 et plus besoin de faire patienter vos modèles pour changer de focale, vos shootings pourront gagner en fluidité.

Canon RF 28-70 mm f/2 L USM – 70mm – f/5.6 – 1/200 – ISO 100

Nous serons un peu plus mitigé pour les photographes de mariage ou toute autre forme d’évènementiel. Vos clients ne percevront pas un déficit de bokeh en comparaison à une focale fixe, mais nous devons confesser qu’après 14 heures de reportage de mariage avec un monstre de cette taille, nous ne tenions plus debout. Une journée complète avec cet objectif est un challenge physique si on en a pas l’habitude.

Par ailleurs, il se fait remarquer et peut être intimidant pour les invités. Ceux qui ont un style qui valorise avant tout la discrétion et souhaitent passer inaperçu seront déçus. Ces reproches sont ceux qu’on pouvait faire au 70-200 mm f/2.8 à l’ère des reflex. Les photographes qui préféraient un 85 mm plus léger/discret continueront d’éviter un zoom comme celui-ci au bénéfice d’un duo de focales fixes complémentaires de type 35 mm et 85 mm.

Canon RF 28-70 mm f/2 L USM – 35mm – f/2 – 1/160 – ISO 1600

Enfin, le RF 28-70 mm f/2 L USM est plus indiqué sur un boitier stabilisé. Le poids et le déséquilibre engendré ont été suffisamment conséquent pour nuire à notre capacité à tenir le boitier solidement sur une très longue journée. Sur un EOS R, même à 1/200 s, nous avions un peu de flou de bougé parce qu’incapables de tenir le boitier fermement une fois la fatigue installée. Avec un flash et un grip vertical, l’ensemble atteint 3,4 kg. Les capteurs stabilisés des boitiers plus récents devraient grandement aider.

Quelles alternatives au Canon RF 28-70 mm f/2 L USM ?

Test Canon RF 28-70 mm f/2 L USMLe concurrent naturel auquel on peut penser est le zoom RF 24-70 mm f/2.8 L IS USM. La version ouvrant à f/2.8 a l’avantage d’un gabarit plus raisonnable et d’une stabilisation optique. Mais celle ouvrant à f/2 est plus piquée aux extrémités, gère mieux le contre-jour – en plus du gain en luminosité.

Un IL, c’est la différence dans une église entre 6400 ISO et 12800 ISO. Un IL c’est deux fois plus de lumière pour seulement 30% de budget additionnel. Quand on pense à la différence de coût entre le zoom f/4 et le zoom f/2.8, 30% entre f/2.8 et f/2 parait très raisonnable. Attention aux vidéastes, le focus breathing (inexistant sur la version f/2.8) est très prononcé sur la version f/2 : le choix dépendra de vos priorités.

Test Canon RF 28-70 mm f/2 L USM
Sigma 28mm f/1.4 DG HSM Art, Tamron 35mm f/1.4 Di USD, Canon RF 50mm f/1.2 L USM et Sigma 85mm f/1.4 DG HSM Art face au Canon RF 28-70 mm f/2 L USM

L’alternative la plus crédible serait un kit de focales fixes lumineuses. En effet, face à un kit que nous considèrons très qualitatif, le Canon RF 28-70 mm f/2 L USM tient très bien la comparaison. Si utilisés à f/2 et au-delà, nos tests révèlent que le Sigma 28 mm f/1.4 DG HSM Art est un chouia moins homogène sur les bords que ce zoom Canon.

Les Canon RF 50 mm f/1.2 L USM et Tamron SP 35 mm f/1.4 Di USD sont meilleurs – mais pas de façon très significative. Le Sigma 85 mm f/1.4 DG HSM Art est le plus clinique. Au seul chapitre de la résolution, ce zoom apparait finalement très compétent, très léger, plus pratique et assez bon marché face à un kit presque 2 fois plus coûteux et 3 fois plus lourd. Il faut toutefois concéder 1 IL de lumière et de bokeh (ou 1,3IL pour le 50 mm), ce qui reste un sacrifice important sur l’autel de la polyvalence. Ici aussi, le choix dépendra des priorités de l’utilisateur.

Conclusion : Le Canon RF 28-70 mm f/2 L USM, un bon investissement

Il est relativement facile de conclure sur un objectif comme celui-ci. Un objectif aussi lourd, encombrant et couteux n’aurait aucun intérêt s’il n’était pas performant dès f/2 et c’est ce que Canon a réussi à offrir avec le RF 28-70 mm f/2 L USM.

Le constructeur propose déjà un 24-70mm f/2.8 sur la monture RF et il va sans dire que la proposition étudiée ici ne vise pas le même public. Elle s’adresse à ceux qui ont le souci d’un look différenciateur, ce petit « je ne sais quoi » qui sépare leurs images de la majorité mais qui aimeraient s’épargner la peine d’alterner en permanence entre 3 voire 4 focales fixes pour varier les points de vue.

À ceux qui ont cette préoccupation, nous aimerions dire que cet objectif y répond parfaitement… sous réserve de se muscler le poignet. Aucun objectif jusqu’ici n’a offert cette capacité à rester dans le moment, à saisir l’instant avec un modelé et une qualité optique de ce niveau. Cerise sur le gâteau, il gère le flare et les aberrations chromatiques mieux que certaines focales fixes f/1.4 de la gamme Sigma Art ou Canon Série L.

Test Canon RF 28-70 mm f/2 L USM

Le revers de la médaille est que l’objectif s’avère très (trop) spécialisé. Vous n’emmènerez pas ses 1430 grammes sur tous vos déplacements, ou en vacances. Les champs d’applications où il présente plus d’avantages que d’inconvénients sont peu nombreux.

Par ailleurs, bien qu’il soit présenté comme le remplaçant d’une série de focales fixes, il ne dispense pas de posséder d’autres objectifs. En partie parce qu’un look comme un 85 mm f/1.4 (voire f/1.2) reste très particulier pour les accros du bokeh. Mais surtout parce que de la même manière que nous n’irions jamais sur un mariage avec un seul boitier, nous trouvons irresponsable pour un professionnel de n’avoir qu’un seul objectif qui peut tomber en panne ou subir un choc.

Test Canon RF 28-70 mm f/2 L USM

Les critiques immédiates à la découverte de cet objectif sont l’encombrement et le tarif. Nous sommes heureux de constater qu’il n y a aucune autre mauvaise surprise, aucun vice caché et ceux qui peuvent surmonter cette barrière initiale seront récompensés par un merveilleux outil de production… de quoi pousser à reconsidérer leur kit actuel.

Le Canon RF 28-70 mm f/2 L USM est disponible au tarif de 3449 € chez Miss Numérique, Digit-Photo, Camara, Digixo, Photo-Univers et à la Fnac.

Test Canon RF 28-70 mm f/2 L USM : le zoom de tous les superlatifs
Fabrication / Finitions
9
Qualité d'image
9.5
Ergonomie générale / praticité
7.9
Points forts
Qualité de fabrication
Performance optique
Absence d'aberrations
Tarif et Encombrement pas si important pour ce que c'est
Points faibles
La stabilisation aurait été appréciée
8.8
sur 10
Où acheter