DxO, reconnu pour ses tests très avancés sur les objectifs, eux-même testés sur bon nombre de boitiers, vient d’attribuer un DxOMark Score de 51 au 85mm série Art de Sigma monté sur un Nikon D800E. Un record pour le laboratoire qui n’avait pour le moment, jamais noté une optique avec un score si élevé.

D’après DxO, cette optique a beaucoup de piqué et est très homogène, même à pleine ouverture. Avec un très bon rendu entre f/2.8 et f/4, l’ouverture optimale se trouve à f/5.6. L’absence totale de distorsion vous fera oublier l’infime aberration chromatique latérale qui peut être visible dans certaines situations.

Enfin, toujours d’après les tests du laboratoire, un faible vignettage est perceptible à pleine ouverture.

L’objectif avait obtenu un score de 50 au début du mois, en réalisant les tests sur un Nikon D810, un premier record. Après un nouveau test avec un Nikon D800E, DxO a augmenté sa notation d’un point supplémentaire.

L’optique la mieux notée jusqu’ici était le Carl Zeiss Distagon 55mm f/1.4, monté sur un D810, avec un score de 48.

Un très bon point pour la série Art de Sigma, qui gagne petit à petit du terrain sur les optiques vendues par les marques historiques comme Canon, Nikon, Pentax, etc.

  • Jean Scheidegger

    ne sachant pas quelle est ma focale de prédilection, je me demande si il me faut plutôt investir dans un zoom comme le 24-105mm sigma art pour le mettre sur un nikon d750, ou alors acheter plusieurs focale fixe dans le genre de celle présentée si dessus. niveau budget je suis assez « large » et je suis un peu le genre de type a vouloir acheté vite de la qualité quitte a me tromper sur mes besoins que de me retrouver limiter trop rapidement.

    • Alex

      Bonjour Jean, j’ai également un d750. J’ai commencé par deux zoom 24-70 et 70-200 tamron, je ne regrette pas mes achats mais après pas mal de shoot je voyais bien qu’en comparaison d’un ami qui avait la série art en focale fixe mes clichés étaient moins sharp. J’ai donc pris dans un premier temps le 35mm art et que dire, aucun problème de focus mais à lire sur internet c’est un peu la loterie sur ce sujet, un excellent niveau de détail, un rendu un peu plus froid au niveau des couleurs mais pas dérangeant en changeant la wb idem pour le 85mm. Maintenant je jongle uniquement entre ces deux objectifs et mes deux zooms prennent la poussiere. J’ai fait plusieurs presta avec le 35 et 85 sans souci. Je te conseil de faire un test en magasin avec le 35 mm art et un zoom, regarde après les résultats sur pc. Enfin l’inconvénient et l’avantage d’une focale fixe c’est que tu devras pas mal tourner autour de ton sujet, souvent avec un zoom tu restes statique.

    • Jean Scheidegger

      merci beaucoup pour ta réponse, c’est toujours pratique d’avoir des personne qui te donnent leur propre ressentit!

  • jeremie

    Le probleme de cet objectif c’est surtout qu’il a 20% de raté à l’autofocus… (cf. test de Christopher Frost, youtube)
    D’ailleurs ayant moi meme 2 objectifs Sigma ART 1.4 c’est un probleme que l’on retrouve sur toute la gamme, malheureusement.

    • « Le problème de cet objectif c’est surtout qu’il a 20% de raté à l’autofocus… (cf. test de Christopher Frost, youtube) » Dans le pire des cas (d’après ce qu’il dit), puis ça dépend de l’appareil… J’ai un D810 (avant un D750) et n’ai pas de problème de focus avec le 35 et le 50 mm ART 😉 je n’ai pas plus de raté qu’avec un 85mm F/1.8G de Nikon. Donc peut-être que ça dépend des boitiers, mais en tout cas sur mon D810 je n’ai pas de problème comme ceux illustré dans sa vidéo.

    • jeremie

      J’ai le 20mm 1.4 ART et le 35mm 1.4 ART sur 5D mark III et 5D mark IV, il y a énormément de problemes de MAP, sans compter les back/front focus qui font qu’on est quasi obligé d’acheter le dock Sigma.
      Ce sont de supers objectifs sur le papier, en les achetant j’ai ignoré tous les commentaires sur internet qui mentionnaient ces problèmes, mais sur des shoots pro, avoir des séries entières complètement hors focus c’est vraiment insupportable, et c’est encore plus usant ne de jamais savoir si le matériel est responsable ou nous. Il y a beaucoup de photographes qui font le meme constat.
      Je préfère les alternatives Canon (85mm 1.2 etc), meme si le piqué est moins bon, la fiabilité et la confiance qu’on peut avoir dans la précision d’autofocus est meilleure d’après moi, je n’ai pas ce genre de problème avec Canon (malheureusement, car le prix est tout autre).
      Je ne pense pas que ce 85 mm soit « le meilleur objectif du monde », hormis face à une mire en labo peut-etre 🙂

    • Gui Guidse

      Je ne vois que solution : change de métier

    • Arnaud Dethoor

      Personnellement je n’ai aucun souci d’autofocus ou quoi que ce soit. Au début la mise au point était systématiquement erronée mais comme cela m’étonnait que ça puisse venir de l’objectif, j’ai vérifié mon boitier et effectivement.. c’était mon boitier qui avait un problème et non pas l’objectif qui est, je trouve. Excellent sur tout les points sauf le poids peut-être… Même de nuit l’autofocus est bon. 😉

  • Earthmax max

    Bonjour à tous.
    Que dire de plus, mais si on peut, j’ai eu ce soucis de back et front focus sur le 35mm art et 50mm art, j’ai du acheter le dock, désagréable tout de même pour des optiques à ce prix, mais reconnaissons que le prix du dock est tout de même relativement dérisoire lorsqu’on possède un matériel haut de gamme. Possédant un D600 et un D810, malheureusement le réglage de l’objectif n’est pas identique aux deux appareils, comme quoi le problème ne vient pas que des objectifs, ça saute aux yeux. J’ai du appliquer un micro réglage sur le 600 pour compenser, depuis tout marche à merveille. Curieusement, bizarrement Canikon sont dans un déni total alors que leurs objectifs ont aussi des problèmes de front et back, soyez honnêtes heureux possesseurs à la différence que Sigma le reconnait.
    Pour ce qui est de l’accroche quand il fait sombre j’ai parfois des soucis, je fais pas mal de concert mais au final j’ai très peu de déchet alors je me demande si nous ne sommes pas dans un débat qui cherche juste à prouver que chacun dispose du meilleur, pourquoi pas.
    Mais le prix me fait dire que tout de même Canikon qui se repose sur leurs lauriers depuis de nombreuses années, devraient se secouer un peu, leurs prix sont souvent exorbitant en rapport de la concurrence, possesseur du 24 70 mm Tamron, j’ai fait quelques jaloux sur la qualité des photos avec la moitié du tarif de Nikon. Vous allez me parler de solidité dans des conditions extrèmes, je sais, je souris, allez maltraiter un objectif à 1700 € dans ces conditions si cela vous dit.
    Maintenant si mettre le double d’argent peut vous sembler rassurant, je suis tout à fait d’accord avec ça !
    Tout photographe, amateur ou pro, sait très bien que l’on peut faire de bonnes photos avec un matériel moyen de gamme.
    Je commande ce 85 mm sous peu, ceci dit avec le sourire.