Nikon annonce le développement d’un nouveau téléobjectif à focale fixe pour ses hybrides plein format. Ultra-lumineux, ce Nikkor Z 400 mm f/2,8 TC VR S est doté d’un téléconvertisseur intégré 1,4x, afin de permettre aux photographes d’être au plus près de l’action. Pour l’heure, ses caractéristiques et son tarif demeurent inconnus. Le constructeur japonais en profite pour dévoiler une nouvelle roadmap, avec 8 objectifs en monture Z à venir.

Nikkor Z 400 mm f/2,8 TC VR S : la 1e focale fixe à très longue focale pour les hybrides plein format

Résolument conçu pour les photographes professionnels, le futur Nikkor Z 400 mm f/2,8 TC VR S est le premier téléobjectif à focale fixe pour les hybrides en monture Z. De fait, il saura fidèlement accompagner le nouveau Nikon Z 9, que la marque japonaise vient d’officialiser.

Nikon Z 9 : l’hybride sport de Nikon casse les codes avec 45,7 Mpx, une rafale 120 i/s, la vidéo 8K et un obturateur 100% électronique

Pour l’heure, la majorité des caractéristiques de cet objectif demeurent inconnues. Cependant, ses grandes lignes se dessinent et laissent entrevoir un objectif très haut de gamme. Membre de la prestigieuse S Line, l’objectif devrait hériter de toutes les avancées de Nikon en matière d’optique et d’autofocus. Avec son ouverture très lumineuse à f/2,8, il pourra répondre aux besoins des photographes de sport de sport et d’animalier les plus exigeants.

Contrairement à son prédécesseur en monture F, le Nikkor AF-S 400mm f/2.8E FL ED VR, lancé il y a 7 ans, ce nouvel objectif s’équipe d’un téléconvertisseur intégré 1,4x. La focale passe ainsi de 400 à 560 mm. De même, l’ouverture maximale passe ainsi à f/4. Là encore, les professionnels de la photographie animalière devraient être particulièrement intéressés.

Nikkor AF-S 400mm f/2.8E FL ED VR

Il s’agit également de la 1e fois que Nikon incorpore un téléconvertisseur sur une focale fixe. On se souvient en effet de l’objectif Nikkor AF-S 180-400 mm f/4E TC 1.4 FL ED VR, lancé en 2018.

Nikkor AF-S 180-400 mm f/4E TC 1.4 FL ED VR

D’une manière assez prévisible, le tarif de ce nouvel objectif demeure inconnu. Il devrait cependant se montrer plus onéreux que son prédécesseur en monture reflex, lequel avait été lancé au tarif de 11 999 €.

Nouvelle roadmap Nikkor Z : 4 téléobjectifs professionnels à venir

Nikon en profite pour dévoiler une nouvelle feuille de route. Au-delà de ce Nikon Z 400 mm f/2,8 TC VR S, pas moins de 4 nouveaux téléobjectifs professionnels devraient prochainement voir le jour. De même, 4 autres objectifs (dont 2 pour les hybrides APS-C de Nikon) sont en cours de développement. D’ici 2023, la monture Z devrait compter pas moins de 35 optiques, nous précise la marque.

On retrouve ainsi une seconde focale fixe 400 mm. Membre de la S Line, elle devrait opter pour une ouverture à f/4 ou f/5,6 afin de limiter son encombrement (et son prix). Ce 400 mm à ouverture « raisonnable » devrait aussi être rejoint par un objectif 800 mm, lui aussi membre de la S Line.

En parallèle, le constructeur serait en train de développer un super-télézoom 200-600 mm. Ce dernier viendrait succéder au Nikkor 200-500 mm f/5,6E ED VR, tout en offrant une portée légèrement supérieure. Il serait également une réponse directe au téléobjectif Sony FE 200-600 mm f/5,6-6,3 G OSS – et, d’une certaine manière, au récent Tamron 150-500 mm f/5-6,7 Di III VD VXD.

Test Tamron 150-500 mm f/5-6,7 Di III VC VXD : les longues focales à portée de main

Enfin, Nikon devrait bientôt lancer un téléobjectif 600 mm très haut de gamme, successeur du Nikkor AF-S 600 mm f/4E FL ED VR.

Il ne nous reste donc plus qu’à patienter quelques mois pour voir arriver ces nouveaux objectifs résolument pensés pour les professionnels de l’image équipés en hybrides Nikon.