Après des années d’absence, FilmPack revient sur le devant de la scène. L’éditeur français DxO lance FilmPack 6, nouvelle version de son outil destiné à appliquer le rendu des pellicules argentiques d’antan sur toutes vos photos. Au menu, une toute nouvelle fonction TimeMachine, de nouvelles simulations de films, et un certain nombre de nouveautés bienvenues.

DxO FilmPack fait son grand retour

Cela faisait très longtemps que nous n’avions pas eu l’occasion d’écrire à propos de FilmPack. La dernière version datait de 2014. Et depuis, plus rien. Pourtant, ce logiciel s’avère très pertinent pour les (nombreux) photographes cherchant à reproduire le rendu des pellicules d’antan pour donner de la personnalité aux photos capturées avec un appareil numérique.

Cet automne, DxO lance (enfin !) une nouvelle version de FilmPack (aux côtés de DxO PhotoLab 5). Au menu : 15 nouvelles pellicules, et une nouvelle fonction TimeMachine intrigante.

TimeMachine : l’histoire de la photo argentique à portée de clic

DxO FilmPack 6 s’attache à mettre en lumière les grandes périodes – et les grands courants stylistiques – de l’histoire de la photographie. Ainsi, le logiciel propose un nouveau mode d’affichage en 14 périodes historiques, et pas moins de 78 nouveaux rendus.

Pour chacune d’entre elles, FilmPack 6 présente une image emblématique, ainsi qu’une description détaillée, rédigée par Didier Pilon, président de l’association des Amis du Musée Français de la Photographie. Le logiciel vous permet ensuite de reproduire le rendu présenté sur votre photo. Vous pourrez ainsi choisir un rendu en fonction du sujet photographié, afin de reproduire une ambiance particulière.

Si vous tombez sur une superbe voiture des années 70 dans la rue, vous aurez la possibilité de lui appliquer une imitation plus vraie que nature d’une pellicule de l’époque. De même, si vous participez à un événement tournant autour du Second Empire, vous pourrez aisément reproduire sur votre photo le rendu typique des plaques de verre de l’époque.

En utilisant ces rendus avec la technologie U-Point et les lignes de contrôles introduites par DxO PhotoLab 5, on dispose d’une grande latitude de retouche, indique l’éditeur. Par ailleurs, il est possible de combiner les effets de différentes pellicules, et d’arriver à un rendu totalement nouveau. Les amateurs du genre devraient ainsi se régaler.

De nouvelles pellicules pour toujours plus d’effets créatifs

DxO en profite pour rajouter 15 nouvelles simulations de films. Parmi elles, on retrouve l’Impossible PX600 Silver Shade (un film noir et blanc conçu à l’origine pour les Polaroid). On retrouve aussi la légendaire pellicule Ektachrome Infrared EIR, qui vous permettra d’imiter le rendu des photographies infrarouge.

En parallèle, FilmPack 6 ajoute la Série Fuji X, qui vous permettra de jouer avec les simulations de films Fujifilm. Ces derniers deviennent ainsi disponibles pour des images ayant été capturées avec n’importe quel appareil.

L’éditeur ajoute également des rendus cinéma inspirés du « color grading », vous permettant d’ajouter facilement un rendu très cinématographique à vos images.

Par ailleurs, FilmPack 6 ajoute un total de 20 nouvelles textures, 15 effets de fuite de lumière et 15 nouveaux cadres. De quoi façonner vos clichés selon vos envies. D’autant que le logiciel permet maintenant de créer des préréglages – et donc de retrouver vos modifications sur vos autres images, avec un énorme gain de temps à la clé.

Enfin, pour personnaliser encore davantage le rendu final de vos clichés, FilmPack inclut un outil de réglage TSL (teinte, saturation, luminance) sur 8 canaux – contre 6 auparavant. Le logiciel inclut aussi un module de virage partiel, vous permettant d’affiner avec précision le rendu colorimétrique de vos photos.

Prix et disponibilité de DxO FilmPack 6

DxO FilmPack 6 est disponible dès maintenant depuis le site de l’éditeur, pour Windows comme pour macOS.

Deux éditions sont proposées : Essential et Elite. Point notable, seule la version Elite prend en charge les fichiers RAW (dont ceux des capteurs Fuji X-Trans). De même, la fonction TimeMachine est présente uniquement sur la version Elite.

Jusqu’au 14 novembre, DxO fait une offre de lancement sur FilmPack 6. Ainsi, l’édition Essential est proposée à 54,99 € (contre 85 €), tandis que l’édition Elite est disponible à 109,99 € (au lieu de 139 €).

De même, si vous possédez FilmPack 5, vous pourrez la nouvelle version en version Essential au prix préférentiel de 39,99 €, et de 59,99 € pour la version Elite. Après le 14 novembre 2021, la mise à jour passera à 55 € ou 79 € selon la version.

Une version d’essai gratuite valable 30 jours est également disponible sur le site de l’éditeur.

Notre premier avis sur DxO FilmPack 6

Trop souvent, le rendu « brut de capteur » des appareils numériques manque de peps. À l’inverse, les photos argentiques possèdent une personnalité indéniable… mais le développement peut vite devenir (très) coûteux. Aussi, FilmPack se propose de réunir le meilleur de ces 2 mondes.

En mariant la souplesse offerte par les fichiers numériques et les effets des pellicules argentiques d’antan, il devient possible de donner beaucoup de caractère à vos images.

Et l’on apprécie particulièrement la nouvelle fonction TimeMachine, qui donne une véritable perspective historique. En plongeant dans l’histoire de la photographie, vous pourrez choisir le rendu qui correspond vraiment à votre photo, en toute simplicité.