Presque 1 an jour pour jour après la sortie de Sharpen AI v2.0.0, Topaz Labs dévoile Sharpen AI v3.0, la dernière version de son logiciel basé sur l’intelligence artificielle pour réduire le flou et accentuer la netteté de vos images. Si cette version ne vient pas chambouler les bases du logiciel, elle offre quelques nouveautés, améliorations et corrections bienvenues.

Refonte du moteur IA

Le premier changement majeur se trouve au coeur du logiciel. Pour obtenir le meilleur résultat, le logiciel utilise un réseau neuronal artificiel qui a été entrainé avec des millions de paires d’images floues. Grâce à cela, le réseau neuronal comprend petit à petit à quoi doit ressembler une image nette s’il voit une photo floue. Ainsi, au bout de nombreux entraînements – et de nombreux cycles machines – le logiciel est capable d’améliorer la netteté de n’importe quelle photo, même s’il n’a jamais vu celle-ci.

Dans ses notes de version, Topaz indique que Sharpen AI v3.0.0 utilise un moteur IA complètement nouveau ce qui devrait offrir de bien meilleures performances. Après nos premiers essais, on peut dire que le logiciel est (un peu) plus rapide, mais la configuration matérielle minimum reste très exigeant pour éviter de patienter plus de 5 à 10 sec à chaque déplacement du curseur ou zoom dans l’image. Attention toutefois, pensez bien à télécharger la dernière version (v3.0.3) car la v3.0.0 avait laissé pas mal de bugs et entrainait des plantages fréquents.

On notera que les préférences pour le choix entre le CPU ou GPU sont plus légères dans l’application. Attention au choix que vous faites entre CPU et GPU, cela pouvant impacter grandement les performances. Sur la majorité des ordinateurs portables sans carte graphique dédié, le CPU sera plus puissant. Par contre, si vous disposez d’une carte graphique dédiée, celle-ci sera à privilégier. N’hésitez pas à jeter un œil aux caractéristiques techniques nécessaires pour faire fonctionner Sharpen AI.

Sharpen AI n’est toutefois pas encore optimisé sur Mac avec les derniers processeurs Apple M1 et leur puce Neural Engine qui offrent un gain de performance pour les traitements IA.

Des aperçus moins gênants

En plus d’un gain de performances, l’usage de Sharpen AI est aussi plus fluide, avec notamment la fin de la fenêtre de chargement des aperçus à chaque zoom, déplacement ou changement d’image, bloquant l’usage du logiciel. Désormais, Sharpen AI ne bloque plus votre flux de travail, les chargements étant appliqués au sein même des fenêtres d’aperçus, ce qui permet de continuer à manipuler le logiciel, sachant que ces chargements peuvent être assez longs selon votre machine.

Le chargement des aperçus n’empêche plus d’utiliser le logiciel

L’éditeur a également décidé de déplacer le bouton « Auto-update Preview » dans les préférences. Si votre machine n’est pas suffisamment rapide ou que vous ne souhaitez pas l’activer, il est toujours possible de désactiver l’option automatique et de faire les aperçus manuellement, depuis la barre d’outils supérieure.

Il est également désormais possible de scroller pour zoomer dans une image. Sharpen AI v3 prend également désormais en charge les fichiers RAW CR3 de Canon.

Nouveau mode de correction pour les images « très floues »

Sharpen AI v3 propose plusieurs modes pour accentuer la netteté de vos images. Ainsi, vous avez le choix entre trois modèles IA pour traiter vos images :

  • Motion blur (flou de mouvement) : qui permet de corriger le flou lié à un mouvement de l’appareil
  • Out of focus (flou de mise au point) : qui permet de corriger le flou lié à une mise au point approximative
  • Too soft (trop doux) : qui permet d’accentuer la netteté de l’image avec du sharpening, utile pour les photos réalisées avec des optiques avec peu de piqué

Cliquez sur l’image pour voir la différence avant/après

Ces trois modes étaient déjà présents dans les précédentes versions de Sharpen AI. Le logiciel peut choisir de manière automatique quel mode correspond le mieux à votre image pour la meilleure correction, ou vous laisser la main.

Et hop, c’est plus net

L’interface a cependant un peu changé. Ainsi, après avoir choisi le mode de correction, vous pouvez choisir entre trois niveaux de correction :

  • Normal
  • Very Noisy
  • Very Blurry

Le mode « Very Noisy » vient remplacer un précédent réglage « Extra noise suppression » qui permettait de récupérer du détail sur les images à très haut ISO. Le mode « Very Blurry » est par contre nouveau, et permet de récupérer de la netteté sur les photos très floues.

Sur cette photo floue (prise à 0,8 sec sans stabilisation en intérieur), on voit bien la correction réussie du mode « very blurry » sur une photo avec flou de bougé

Ici, le mode « Very Noisy » permet de récupérer du détails et d’éliminer du bruit

Dommage que le logiciel n’affiche toujours pas un minimum de données utiles sur la photo, comme la vitesse, la focale ou les ISO, permettant de plus facilement choisir parmi les modes de correction selon les réglages appliqués.

Changement du mode de fonctionnement de la version d’essai

Topaz Sharpen AI est toujours proposé avec une version d’essai. Mais au lieu d’être limité par une période de 30 jours gratuit, la version d’essai peut être utilisée ad vitam eternam, avec une seule limite : les photos enregistrées avec la version d’essai disposent d’un filigrane.

Il n’est ainsi plus nécessaire de se connecter pour débuter la version d’essai. Pour les utilisateurs enregistrés, il sera également possible d’utiliser le logiciel hors ligne sans filigrane si vous vous êtes déjà connecté dans l’application au moins une fois.

Enfin, dans le cas où votre licence arrive à expiration, vous pourrez toujours utiliser toute version du logiciel sorti avant la date d’expiration de votre licence, sans filigrane. Pour rappel, en 2020, Topaz avait annoncé la fin des mises à jour gratuites sur ses logiciels. Désormais, si vous achetez une licence d’une application, vous pouvez l’utiliser à vie, sans abonnement, et celle-ci permet de bénéficier des mises à jour pendant 1 an (par exemple v3.0 à v3.1), sans compter les mises à jour de maintenance (par exemple, pour la v3.0.0, les versions 3.0.1, 3.0.2, etc.) disponibles dans tous les cas.

Prix et disponibilité de Topaz Sharpen AI

Cette nouvelle version de Sharpen AI, qui vient également corriger quelque bugs, est disponible dès à présent sur le site de Topaz Labs. Elle fonctionne en tant qu’application autonome sur macOS ou Windows ainsi que comme plugin pour Adobe Photoshop et Lightroom Classic.

Sharpen AI v3.0 est proposé au tarif de 79,99 $, incluant les mises à jour de Sharpen AI pendant un an. Le logiciel est disponible sans abonnement, et peut également être acheté dans le cadre du Pack « Image Quality » comprenant DeNoise AI, Gigapixel AI et Sharpen AI au tarif de 149,99 $.

Une version d’essai complète – avec filigrane – est également proposée. On notera que Sharpen AI n’est toujours pas disponible en français.

Plus d’informations sur le site de Topaz Labs.