Parce qu’aujourd’hui, notre smartphone nous suit partout, l’application mobile Afilm se propose de dépoussiérer le concept de journal de prise de vue argentique. L’occasion de renseigner les données comme l’ouverture, la vitesse et le lieu de prise de vue pour chaque image, puisque les données EXIF n’existent pas en argentique. Cette application, pensée par la photographe et designer ukrainienne Nadiia Shymchenko, propose une solution utile pour consigner ses réglages de prise de vue simplement, rapidement… et gratuitement, sur Android et iOS.

Lancée le 16 avril 2021, Afilm est une toute nouvelle application ludique qui permet de rapidement consigner les paramètres de chacune de ses photos argentiques.

En photo argentique, un carnet de note est souvent indispensable pour conserver les informations de prise de vue. Outre le fait de devoir avoir sur soi un carnet et un stylo en permanence, ceux qui utilisent simultanément plusieurs appareils photo argentiques chargés de films différents peuvent assez vite se perdre à la relecture plusieurs jours plus tard.

Aussi, l’application Afilm vise à simplifier considérablement cette étape. Très intuitive, elle vous permet de pré-enregistrer vos boitiers, objectifs et pellicules pour pouvoir les sectionner en un rien de temps sur le terrain via des menus déroulants. Après chaque cliché, il vous suffira de sélectionner la pellicule en cours d’utilisation, et de noter les paramètres que vous venez d’employer. Simple et efficace.

L’interface est bien conçue et tout est pensé pour l’aisance d’utilisation et laisser le photographe immergé dans ses prises de vues plutôt que dans la prise de notes. Détail intéressant : en plus des paramètres de prise de vue, l’application vous permet d’ajouter une photo à votre bloc-notes virtuel. Ainsi, vous pourrez vous rappeler plus facilement de la photo concernée, sans attendre d’obtenir la planche-contact de votre pellicule lors du développement en labo. Il est également possible de noter un traitement poussé ou retenu (push/pull de -3 à +3) pour la pellicule choisie.

On notera cependant que l’application, si elle permet de prendre des notes supplémentaires aux réglages de base, ne permet pas de géolocaliser la scène , ce qui aurait été une petite option intéressante pour se souvenir du lieu exact d’un cliché. Heureusement, cela fait partie des prochaines évolutions seront les développeurs, qui prévoient également la possibilité d’exporter ou d’importer des appareils et pellicules, ainsi que d’utiliser le smartphone comme posemètre.

L’application Afilm est disponible gratuitement pour Android et iOS. Ceux qui souhaitent soutenir l’équipe du projet peuvent faire un don via la plateforme buy me a coffee

MP #205 : 10 astuces pour débuter en photographie argentique