Gitzo, le fabricant de trépieds photo, lance un nouveau kit trépied + sac photo : Gitzo Légende. Ce kit haut de gamme est composé d’un trépied en carbone et d’un sac photo. Son atout ? Un trépied entièrement réparable et garanti à vie et un sac photo éco-conçu, une alternative durable et éthique à la culture du tout jetable. Gitzo Légende fait actuellement l’objet d’une campagne de financement participatif sur la plateforme Indiegogo. Retour sur ses caractéristiques.

 

Le monde des accessoires photo et des trépieds innove depuis quelque temps ! En 2019, Peak Design avait frappé un grand coup sur la table avec son Travel Tripod, un pied photo au design révolutionnaire, léger et ultra compact.

Test trépied de voyage Travel Tripod carbone de Peak Design : léger, beau… et cher

Le fabricant Gitzo, dont la qualité des accessoires n’est plus à démontrer, innove à son tour via une campagne de crowdfunding, avec une proposition néanmoins différente. Il ajoute aujourd’hui à son catalogue le Kit Légende, composé d’un trépied et d’un sac photo au design soigné, faisant le pari d’un produit 100% éthique et durable. Il s’agit de la première fois que Gitzo fait appel à un financement participatif pour un nouveau produit.

Un trépied en carbone solide et hyper-réparable

Le trépied Légende de Gitzo adopte une conception classique : jambes 4 sections et colonne centrale en carbone à 4 sections, bagues de verrouillage en aluminium, rotule balle à tête panoramique et plateau Arca-Swiss universel ; le tout pour un poids de 1,45 kg. Certes il y a plus léger sur le marché des pieds en carbone, mais c’est une architecture fiable et solide avec une hauteur maximale de 165 cm et une charge admissible maximale de 8 kg.

Les arguments forts de ce trépied sont la garantie à vie et la réparabilité. Les 170 pièces qui composent le trépied sont toutes remplaçables, et 70 % d’entre elles le sont par l’utilisateur afin de limiter les retours en SAV. De quoi braver les conditions difficiles l’esprit tranquille. Il est livré avec une bandoulière de transport en écocuir dont le coloris est au diapason du sac.

Voici les caractéristiques techniques du trépied Gitzo Légende :

  • poids : 1,45 kg
  • charge admissible : 8 kg
  • jambes : fibre de carbone, 4 sections
  • angle des jambes : 25° ou 70° en position basse
  • hauteur minimale : 43 cm
  • hauteur maximale : 165 cm
  • rotation panoramique : 360°
  • bascule et horizon : -90° / +40°
  • plateau : Arca-Swiss universel

Un sac photo sobre et écoresponsable

Le sac Légende adopte un design soigné et sans fioriture, avec un style vintage du meilleur effet. Adoptant un format assez cubique et une contenance de 14 L, son format rappelle celui de certains sacs de Manfrotto – les deux marques faisant partie du groupe Vitec. Le sac s’avère particulièrement sobre, ce qui devrait plaire à celles et ceux voulant éviter de se balader avec un sac hurlant « matériel photo à l’intérieur ».

Au niveau des fonctionnalités, on retrouve l’essentiel avec notamment un rangement pour le trépied, une ouverture latérale pour accéder rapidement au compartiment photo, un emplacement pour un ordinateur portable jusqu’à 15 pouces accessible de l’extérieur et un compartiment supérieure pour ranger ses effets personnels. Le sac n’est pas imperméable et dispose d’une housse indispensable en cas de mauvais temps. Deux petites poches repliables peuvent également accueillir de petits accessoires. Le sac présente également des fermetures magnétiques sécurisées Fidlock.

Le véritable changement réside ici dans le choix des matières, avec 65 % de matériaux recyclés utilisés dans la conception du sac (le revêtement externe est composé à 100% de polyester issu de bouteilles plastiques). Pour les sangles et les finitions, le fabricant a opté pour un écocuir non toxique, résistant à l’abrasion et respectueux de la cause animale. Il est également garanti à vie.

Voici les caractéristiques techniques du sac  Gitzo Légende :

  • dimensions : 47 x 40 x 19 cm (h x L x l)
  • poids : 1,69 kg
  • volume : 14 L
  • compartiment photo : 23 x 28 x 10.5 cm
  • compartiment supérieur : 20 x 26 x 10 cm
  • ouvertures et fermetures rapides
  • poche pour cartes avec protection RFID

Un soutien pour la prochaine génération de photographes…

Wild Shots Outreach, un programme qui forme de jeunes Sud-Africains à la photographie

Gitzo s’engage à reverser 5 % des bénéfices de la campagne de financement à Wild Shots Outreach, un programme éducatif qui forme de jeunes Sud-Africains autour du parc national Kruger à la photographie et à la protection de l’environnement.

Prix et disponibilité du kit Gitzo Légende

À l’instar d’autres marques avant elle, Gitzo a recours à une campagne de financement participatif. Le but : « prendre la température » et mesurer l’enthousiasme des photographes pour ses deux nouveaux produits. Actuellement en cours sur Indiegogo – et ouverte jusqu’au lundi 12 avril, cette campagne vous permet de bénéficier de tarifs préférentiels. Les expéditions devraient débuter en juin 2021.

Toute contribution supérieure à 150 € vous permettra de recevoir le sac à dos Légende – soit une remise de 21 % par rapport au tarif « normal ».

Une contribution de 433 € vous permettra de recevoir le trépied Légende (soit une remise de 35 % par rapport au prix de vente du trépied).

Enfin, une contribution de 567 € sera nécessaire pour profiter du kit complet, incluant le sac à dos et le trépied (remise de 33 %).

À l’heure actuelle, la campagne est déjà un succès avec plus de 450 contributions et plus de 230 000 € collectés.

Notre premier avis sur le kit Légende de Gitzo

En proposant un produit éthique et garanti à vie, Gitzo tente de démontrer que la nouveauté n’est pas qu’une question de performance technologique. Avec un design vintage et haut de gamme, le kit Légende pourrait séduire un public nomade et branché, soucieux de consommer responsable. Un produit qui n’est pas exempt de tout reproche, notamment pour sa timidité en termes d’innovation et son positionnement tarifaire très premium. On retiendra cependant la volonté d’offrir une réponse concrète à l’obsolescence programmée et à la culture du tout jetable.