Comment représenter en une seule photo le recul des glaciers ? C’est pour répondre à cette double-problématique que le photographe Fabian Oefner a conçu son projet Timelines. Ses ingrédients : des LEDS, un drone et des photos capturées en pose longue. Le résultat est un savant mariage de l’art et des sciences, et montre sans conteste l’impact du changement climatique.

140 ans de changement climatique en une seule image

Timelines est un projet de grande ampleur, mené par le photographe suisse Fabian Oefner. Son objectif est simple : représenter, en une seule image, l’impact du réchauffement climatique et du recul des glaciers. Le résultat, qui combine données topographiques, drone et pose longue, résulte en une image « interactive ». Le défilement de votre curseur indique l’évolution de la taille du glacier, montrant ainsi la réduction drastique de sa superficie.

Le choix de Fabian Oefner s’est porté sur les glaciers du Rhône et de Trift, en Suisse. En effet, le glacier de Trift est celui dont le recul est le plus rapide au monde. Mené en partenariat avec l’Institut de Glaciologie de l’École Polytechnique fédérale de Zurich – et avec le soutien de Google Arts & Culture – le projet a mis environ 1 an et demi à se concrétiser, du brainstorming initial à sa finalisation. Plus d’une vingtaine de personnes ont apporté leur concours au projet, de la collecte des données scientifiques à la construction du site web interactif.

Data, drone et pose longue : un projet de longue haleine

Pour ce faire, Oefner et son équipe se sont appuyés sur les relevés concernant la taille des glaciers (1880 pour le glacier du Rhône, 1950 pour le glacier de Trift). Ils ont ensuite programmé un drone afin de lui faire suivre le contour du glacier aux différentes époques.

Le drone étant équipé de LEDs à grande puissance, le photographe a pu capturer son trajet grâce à une photographie en pose longue. Avec son équipe, il a pu répéter l’opération, jusqu’à obtenir une photo du contour du glacier pour chaque année. Ainsi, sur l’image finale, chaque ligne correspond à la superficie du glacier à une année donnée. Et l’on peut ainsi se rendre compte de la diminution spectaculaire de la taille de ces glaciers.

Un projet didactique et artistique

Au final, Timelines est une initiative audacieuse, qui nous incite à explorer et à examiner le retrait des glaciers. En combinant données scientifiques et visée artistique, il permet au spectateur de prendre davantage conscience de l’impact du changement climatique en fusionnant des décennies de relevés scientifiques avec la beauté des paysages de montagne – le tout en une seule image. Les lignes bleutées viennent éclairer subtilement la surface de la montagne, donnant un aperçu du lien profond entre la glace et la roche.

« Je ne voulais pas imposer un message au spectateur », explique Oefner. « Certains verront simplement les images pour leur beauté. D’autres voudront peut-être en apprendre davantage sur ce projet, et voudront savoir comment j’ai créé ces lignes ou ce qu’elles représentent – mais cela dépend du spectateur », détaille-t-il.

À travers ce projet, Fabian Oefner – à qui l’on doit également les appareils photo découpés et enfermés dans des cubes de résine – réussit à marier la beauté des Alpes et la réalité du changement climatique, à travers le recul des glaciers. Il en résulte un ensemble d’images troublantes, qui attirent l’œil et nous amènent à nous interroger.

Pour en savoir plus sur les coulisses du projet, voici plusieurs vidéos making-of :

Les images du projet Timelines sont disponibles sur le site Internet dédié. Enfin, le travail de Fabian Oefner est à retrouver sur son site.