Fabian Oefner n’en est pas à son premier découpage d’appareil photo. L’artiste et photographe suisse s’est fait une spécialité de décortiquer petits et gros objets pour offrir une vue en coupe ou en éclaté, révélant la beauté et toute leur complexité interne. Parmi eux, des voitures de course mais aussi des appareils photo, dont le légendaire Leica M6 récemment passé entre les mains de l’artiste. A chaque fois, la destruction de l’objet initial laisse la place à la création d’un tout nouvel objet.

CutUp, des appareils photo découpés et enfermés dans des cubes de résine

Depuis 2019, l’artiste publie sur son compte Instagram les expériences artistiques qu’il réalise. Son premier appareil photo à avoir été transformé en œuvre d’art est un Nikon F2, enfermé dans un bloc de résine.

CutUp Nikon F2 – © Fabien Oefner

S’en est suivi de nombreux expérimentations avec des boîtiers Nikon argentiques et numériques découpés puis enfermés dans un bloc de résine, avec toujours la même précision chirurgicale. La série « CutUp » est née.

CutUp Nikon FM2 – © Fabien Oefner

« Choisir des appareils photo pour la série CutUp est une allusion à mon travail précédent, où les images prises par l’appareil sont l’oeuvre d’art et l’appareil lui-même n’est qu’un outil. Mais dans cette série, j’ai voulu inverser cela, pour que l’outil devienne l’oeuvre d’art », explique l’artiste.

Un processus long et minutieux

Pour arriver au rendu final, Fabian Oefner suit de nombreuses étapes qui nécessitent précision et patience. Voici une vidéo qui nous montre les coulisses de la série CutUp :

En premier lieu, il place l’appareil photo dans une moule, puis le recouvre de résine. Une fois que l’appareil est complètement immergé, ce dernier est placé dans son moule au sein d’une chambre à vide pour durcir la résine faire disparaître toutes les bulles emprisonnées.

Ensuite vient l’étape du polissage des bords du bloc en résine avant la découpe à l’aide d’une scie à une vitesse très lente pour ne pas endommager les différents éléments découpés (plastique, métal, batterie, etc.). L’étape de découpe prend ainsi plusieurs heures.

Ensuite, chaque tranche est de nouveau polie et poncée pour obtenir un rendu net et transparent, et selon la structure finale recherchée, un second montage + résine est effectué.

CutUp Nikon FM2 – © Fabien Oefner

Dans le cas de l’oeuvre Heisenberg Objekt No. 03 pour laquelle Oefner a découpé un Leica M6 afin de réaliser une sculpture déstructurée, l’artiste a également dû retirer les parties de l’appareil photo de la résine puis les a assemblé avec des tiges en laiton.

Voici le résultat final ainsi que la vidéo making-of sur Instagram :

Heisenberg Objekt No. III – © Fabien Oefner
Heisenberg Objekt No. III – © Fabien Oefner

A chaque fois, la destruction de l’objet initial laisse la place à la création d’un tout nouvel objet. Vous pouvez découvrir les œuvres de Fabian Oefner sur son site internet ainsi que sur Instagram.