Le lundi 8 mars prochain marque la journée internationale des droits des femmes. À cette occasion, l’association Les Filles de la Photo lance la deuxième édition de ses Tête-à-Tête, une rencontre cette année 100% digitale entre les femmes photographes et leurs mentors et un véritable accélérateur de parcours.

Un rendez-vous pratique au service des femmes photographes

Les disparités entre hommes et femmes subsistent à bien des échelles et la photographie ne fait pas figure d’exception. La semaine du 8 mars sera donc celle de la photographie au féminin. Une mise à l’honneur essentielle pour ces artistes-photographes qui se portent moins candidates que leurs confrères masculins dans les domaines aux processus de sélection informels selon l’Observatoire de la Mixité fondé par l’association.

Inégalités hommes/femmes dans le monde de la photo : « Les Filles de la Photo » enquêtent

Ces Tête-à-Tête virtuels se veulent donc à la fois pratiques et stratégiques, pour mieux renforcer chez les photographes la confiance en elles-mêmes ainsi qu’une certaine dose d’audace et leur permettre d’accéder aux mêmes opportunités que leurs alter ego masculins. Comment améliorer son dossier de candidature à un prix photo ? Comment développer son travail dans la presse et les médias ? Comment aborder une galerie d’art ? Autant de questions que les jeunes photographes se posent et auxquelles Les Filles de la Photo proposent des réponses concrètes, adaptées à chacune.

Favoriser les échanges entre femmes d’images

Les Filles de la Photo avaient déjà lancé un programme de mentorat féminin ; l’appel à candidatures avait reçu pas moins de 355 candidatures, preuve d’un besoin réel ressenti par les femmes photographes.

Inégalités hommes/femmes : Les Filles de la Photo lancent un programme de mentorat

Les Tête-à-Tête, inaugurés en octobre 2020, avaient permis de compléter ce programme grâce à 60 entretiens individuels. Situation sanitaire oblige, ce sont pour cette seconde édition des rendez-vous virtuels sur le même format qui ont été organisés pour pérenniser ces échanges malgré la crise qui se dessine.

Les 5 finalistes du programme de mentorat des Filles de la Photo accompagnées par leur binôme de marraines © Flamina Reposi

Cette année encore, ce seront des professionnelles et expertes de la photographie dans des domaines variés : galeries d’art, droit d’auteur, achat d’art, mécénat ou commissariat d’exposition qui répondront aux questions des femmes photographes et leur distilleront de précieux conseils. 10 métiers en lien avec l’image, incarnés par 25 professionnelles bienveillantes engagées en faveur de la reconnaissance de la photographie féminine, sont représentés cette année. À noter, la présence de 2 invités masculins des Filles de la Photo représentant le monde de l’édition.

Réservez votre tête-à-tête dès maintenant

Chaque photographe candidate est invitée à réserver son entretien. Les inscriptions sont ouvertes du 11 au 20 février sur la plateforme HelloAsso. Les Filles de la Photo permettent à chacune de bénéficier d’un à deux rendez-vous de 25 minutes. Évènement inclusif par excellence, ce tête-à-tête virtuel est proposé à titre gratuit ; nul doute que le succès sera cette saison encore au rendez-vous !

Plus d’information sur l’action des Filles de la Photo et ses Tête-à-Tête sur le site de l’association.