NM2BIcg8GLE

Le photographe Jay P. Morgan partage dans cette vidéo 5 manières de photographier un portrait en n’utilisant qu’une source de lumière, celle d’une fenêtre !

On ne pense généralement pas à la lumière d’une fenêtre pour réaliser un portrait de qualité, et pourtant c’est possible comme le photographe nous l’explique dans cette vidéo.

Ainsi, Jay P. Morgan de la chaîne Youtube The Slanted Lens présente 5 setups d’éclairage facile à reproduire chez soi. Ici, la lumière étant fixe – la fenêtre – il va falloir faire bouger le modèle – et le fond – pour obtenir le rendu souhaité.

Le premier est le Butterfly (ou Paramount) : le sujet est face à la fenêtre, avec un fond assez éloigné pour ne pas produire d’ombres trop marquées. Le photographe se place dos à la lumière, ce qui permet d’avoir un visage éclairé de manière uniforme avec cette petite ombre papillon sous le nez du modèle. Attention à choisir la bonne hauteur pour que la lumière vienne du dessus.

Le second setup est le schéma d’éclairage Loop, où l’ombre du nez vient créer une petite boucle sur la joue opposée du modèle. Pour celui-ci, il suffit de faire tourner le modèle d’environ 45°.

Le troisième setup est l’éclairage Rembrandt, bien connu. Il s’obtient toujours en faisant tourner le modèle pour que son visage soit presque à 90° par rapport à la source de lumière. Ici, l’ombre du nez s’étend encore et vient toucher la zone déjà à l’ombre de la joue. On voit ainsi apparaître un petit triangle de lumière sur la joue, juste sous l’oeil. Cet éclairage tire son nom du peintre qui utilisait énormément ce schéma de lumière dans ses toiles.

Le quatrième setup est l’éclairage Split. Ici, le visage est séparé en deux. L’axe du visage est à 90° par rapport à la source de lumière et se divise en deux parties : une zone éclairée (côté fenêtre) et une zone sombre (à l’opposé). C’est un éclairage assez dramatique car une partie du visage est vraiment dans l’ombre. Il est possible de réduire l’effet en plaçant un carton blanc ou réflecteur du côté sombre.

Enfin, le dernier setup est l’éclairage Broad (ou large) qui consiste à placer l’axe du visage du modèle toujours à 90° par rapport à la fenêtre, mais en se positionnant du côté le plus lumineux, afin d’afficher un visage plus éclairé,  qui donne aussi l’important d’un visage plus large.

En bonus, le photographe présente le setup Right light, où le sujet est photographié avec la fenêtre presque dans le dos, afin de détacher la silhouette du visage. Ici, un réflecteur permettra d’obtenir un meilleur éclairage, pour réhausser les zones sombres.

Comme on peut le voir dans cette vidéo, une simple fenêtre – et quelques notions d’éclairage studio présentées ici – peut permettre de réussir des portraits avec des éclairages très différents.

Pour un effet réussi, il est important que la lumière ne vienne que d’une seule fenêtre, afin de pouvoir offrir un contraste intéressant. Si la lumière est trop dure, un rideau blanc permettra de l’adoucir.

Voilà, maintenant c’est à vous d’essayer : la prochaine fois que vous êtes près d’une fenêtre, trouvez un modèle et réalisez ces différents setups. Idéalement, il faut que le modèle soit assis sur une chaise pour que la lumière vienne d’assez haut.