DLSP est une rubrique qui vous permet de découvrir les « setups » photo de photographes, professionnels ou amateurs, connus ou anonymes, afin de dévoiler ce qu’il se cache dans leurs sacs photo.

Dans ce DLSP, François Cuenot nous présente son sac photo minimaliste destiné aux prises de vue sur le vif


Je suis photographe totalement amateur, mais aussi totalement passionné par cet art. Depuis tout petit je me rappelle avoir eu un appareil entre les mains. Je me souviens, enfant, de mon premier appareil : un Kodak Gimini rouge avec ses pellicules 110 ! Avec l’arrivée du numérique et les études n’aidant pas, je me suis contenté de compacts basiques (le fabuleux Canon S95), mais l’envie d’aller plus loin et de progresser se faisait de plus en plus pressante.

Avec une situation professionnelle installée, je me suis offert mon premier réflex, un Canon EOS 600D avec une focale fixe 35mm. Le choix de la focale fixe ? Ça m’est venu tout naturellement et ce n’est pas facile à expliquer, mais je ne supporte pas le zoom, je préfère bouger pour composer.

Le réflex étant assez imposant quand même, je l’ai doublé du très renommé Sony RX100III. Très bon appareil mais avec le réflex d’un côté et le compact de l’autre, je me suis rendu compte que cela me menait dans une impasse où je n’arrivait pas à concilier qualité et compacité… D’autant plus qu’avec l’arrivée d’un enfant, il y a déjà pas mal de matériel à transporter, il me fallait donc du compact qualitatif à focale fixe.

Et Fujifilm est entré dans ma vie. Pour très longtemps je crois.

Concernant le style photographique que je préfère, ce sont les prises de vue sur le vif. Je vois ça comme une variante de la photo de rue dans le sens où je préfère les situations dans leur ensemble plutôt que de coller mon objectif sous les nez des passants.

Voici ce qui est dans mon sac :

  • Fujifilm X100F (lire notre test): Mon précieux. J’ai découvert avec le x100T une série formidable. J’ai maintenant le X100F qui me satisfait au-delà de mes espérances et de mes besoins : compact, capteur APS-C, focale fixe 23 mm équivalente à 35mm, colorimétrie, montée ISO, qualité de jpeg en sortie de boitier… Pour moi la qualité des JPEG en sortie de boitier est très importante, j’ai horreur de passer des heures à traiter une image, je préfère soigner la prise de vue.
  • Hoousse néoprène de chez Op/Tech : Pour transporter mon appareil, là aussi j’ai recherché la compacité et la discrétion maximale, j’ai donc choisi une housse néoprène de chez Op/Tech. Dans un sac ou en bandoulière, ça ne prend pas de place, c’est discret, c’est parfait.
  • Filtre Hoya antistatic
  • Adaptateur pour filtres JJC
  • Dragonne Peak Design Cuff (lire notre test)

J’ai ainsi un ensemble compact, minimaliste, discret, qualitatif, tout ce dont je rêvais pour concilier ma passion avec les déplacements en famille.

© François Cuenot

© François Cuenot

© François Cuenot

Vous pouvez retrouver François Cuenot sur son site internet ou sur Flickr.