DLSP est une rubrique qui vous permet de découvrir les « setups » photo de photographes, professionnels ou amateurs, connus ou anonymes, afin de dévoiler ce qu’il se cache dans leurs sacs photo.

Pour ce 100ème DLSP, le photographe de rue Vincent Ferrand nous livre son sac minimaliste avec son appareil Fujifilm et le nouveau Ricoh GR III.


Photographe amateur, passionné de Street Photography, j’habite à Saint-Denis (93) depuis bientôt 4 ans. Depuis le début de l’année, je me suis lancé un défi pour améliorer ma technique et mon regard photographique : prendre un cliché par jour et le publier sur mon compte Instagram. Je parcours donc les rues à la recherche d’un regard, d’un paysage, d’une lumière à capturer.

J’ai commencé avec un Ricoh GR Digital 1 (acheté d’occasion en Thaïlande), un petit appareil qui m’a permis de surmonter ma timidité et d’aller au plus proche de mes sujets. Aujourd’hui je ne sors jamais sans mon Ricoh GR III (il se glisse dans une poche) et la plupart de mes sorties photo se font avec le Fuji X-T3.

Voici ce que je mets dans mon sac :

  • Everyday Sling 10L de Peak Design : le compromis parfait qui me permet de voyager léger. Ses 3 compartiments me permettent de transporter mon boitier, un objectif supplémentaire et quelques accessoires : batteries, pinceau de nettoyage, souffleur d’air…
  • Fujifilm X-T3 (lire notre test): un boitier que j’adore : sa taille modeste, et ses molettes physiques me permettent d’avoir les principaux réglages sous les yeux et de rester discret dans la rue. Mais son point fort à mes yeux ce sont les simulations de film Fuji qui me permettent de shooter directement en JPG sans perdre de temps en post-traitement.
  • Fujinon XF 23 mm f/2 : mon objectif principal, compact, léger, résistant à l’eau et un superbe piqué, que demander de plus. Le zone focusing me permet de me concentrer sur le cadre et sur mon sujet plutôt que sur la technique.
  • Fujinon XF 35 mm f/2 : mon objectif de voyage. J’adore sa polyvalence : avec lui je fais aussi bien du portrait que du paysage ou de la street photo.
  • Ricoh GR III : mon compagnon de tous les jours. C’est simple il ne quitte pas mes poches (manteau, sweat, pantalon). J’adore ce petit boitier et son mode snap !
  • Batteries supplémentaires : indispensable pour ne pas tomber en panne sèche !
  • Un kit de nettoyage (pinceau et poire dépoussiérant) ainsi que des sachets de silica gel pour prendre soin de mon matériel même lorsqu’il est exposé à l’humidité, au sable ou à la poussière !
  • un petit porte-folio : je le glisse dans mon sac pour pouvoir montrer mon travail aux personnes croisées dans la rue (il m’a parfois sorti de situations mal embarquées !)

Simple, mais efficace. Je me surprends même parfois à ne sortir qu’avec mon Ricoh GRD1, comme quoi le matériel ne fait pas l’œil du photographe !

© Vincent Ferrand

© Vincent Ferrand

©Vincent Ferrand

Vous pouvez retrouver Vincent Ferrand sur Instagram.