Les organisateurs du concours Pink Lady Food Photographer of the Year ont annoncé dernièrement le gagnant du concours de la photographie culinaire de l’année. Chaque année, le but est de souligner à quel point nos vies sont intimement liées à la nourriture – aussi bien en période d’abondance que de manque.

Cette année, le prix de la photo culinaire de l’année a été remis au Bangladais K M Asad pour son cliché After Exodus. A des années lumières de l’idée pré-conçue de photo culinaire, cette photo a été réalisée dans un camp de réfugiés Rohingyas et nous rappelle que la sécurité de l’alimentation est essentielle. Focus sur ce prix et les différents lauréats.

Créé par The Food Awards Company et sponsorisé par Pink Lady, le concours Pink Lady Food Photographer of the Year 2020 met en lumière la nourriture dans nos sociétés, d’un point de vue bien plus large que la photographie culinaire traditionnelle – qui consiste à photographier des plats.

Les 24 catégories du concours couvrent ainsi tous les pans de la nourriture, allant de la photo pour magazine aux festivals religieux et leurs rites et leurs cérémonies où de la nourriture est offerte, jusqu’aux réalités de l’industrie et de la production alimentaire. La photographie gagnante de ce concours met en lumière un autre aspect moins glorieux, celui de l’insécurité alimentaire.

Près de 9 000 photographes ont participé cette année au concours.

After Exodus : photographie de l’année

Cette année, le concours Pink Lady récompense la photo After Exodus, qui met en lumière le sujet de la pénurie alimentaire. Le photographe bangladais K M Asad a couvert en 2017 l’exode de la population Rohingya persécutés en Birmanie et obligés de quitter le pays pour se réfugier au Bangladesh, tout cela dans des conditions d’extrême précarité alimentaire. Sa série Rohingya Exodus a été publié et primée plusieurs fois.

Sur cette photo, on peut voir des enfants réfugiés rohingyas faire la queue pour de la nourriture dans un camp à Ukhiya dans le district de Cox’s Bazar au Bangladesh. La photo a été prise le 4 octobre 2017 après l’exode massif.

© KM Asad / Pink Lady

After Exodus a conquis le jury Pink Lady car elle met en évidence les aspects sociaux de la nourriture. « Cette image émouvante parle vraiment de notre époque », déclare Caroline Kenyon, fondatrice et directrice des prix du concours. « Le monde est sous l’emprise du COVID-19 et la vie normale, quelle qu’elle soit, s’est arrêtée pour nous tous. »

Cette année, le jury a décidé de primer une photographie qui montre l’absence de nourriture. Ce cliché vient bouleverser les codes traditionnels de la photographie culinaire par sa singularité et son inscription dans l’air du temps. Elle expose crûment la dureté des conditions de vie dans les camps de réfugiés. Elle rappelle également le génocide qui a touché la population Rohingyas.

« Ces enfants réfugiés Rohingyas nous rappellent la fragilité de la vie, que notre besoin de nourriture pour survivre nous relie partout dans le monde. Nous sommes tous pareil », conclue-t-elle.

Prix des autres catégories

Catégorie Bring Home the Harvest :

Zay Yar Lin pour son cliché « Trois pêcheurs jetant leurs filets de pêche dans le lac à proximité du pont U Bein à Mandalay, Myanmar. »

« The Morning Catch » © Zay Yar Lin / Pink Lady

Catégorie Champagne Taittinger Wedding Food Photographer :

Thomas Alexander, pour son cliché Just Desserts.

« Just Desserts » © Thomas Alexander / Pink Lady

Catégorie Errazuriz Wine Photographer of the Year – Global Winner & People :

C’est le photographe David Weimann qui remporte cette catégorie avec Meike et Dörte Näkel. Portrait de vignerons allemands.

”Meike et Dörte Näkel” © David Weimann / Pink Lady

Catégorie Errazuriz Wine Photographer of the Year – Places :

Le photographe Thomas Hyland est récompensé pour son cliché A Langhe Winter, capturé dans la région des Langhe, dans le Piémont, en Italie.

« Un hiver Langhe » © Thomas Hyland / Pink Lady

Catégorie Errazuriz Wine Photographer of the Year – Produce :

Dans cette catégorie, c’est Patrick Desgraupes qui remporte le prix. Le photographe immortalise le remplissage d’un échantillon de Clos Saint Patrice avant son envoi au laboratoire.

”Échantillon Clos Saint Patrice” © Patrick Desgraupes / Pink Lady

Catégorie Food Blogger :

Bol de courge est un cliché de la photographe Aimee Twigger.

« Bol de courge » © Aimee Twigger / Pink Lady

Catégorie Food for Celebration :

K M Asad remporte aussi cette catégorie pour son cliché Making Together. Il immortalise ces musulmans préparant un festin avant la prière du vendredi dans un champ.

« Making Together » © KM Asad / Pink Lady

Catégorie Food for the Family :

Olek Eating Pancakes d’Anna Włodarczyk

«Olek Eating Pancakes» © Anna Włodarczyk / Pink Lady

Catégorie Food in the Field :

Le photographe culinaire Xiaodong Sun photographie cet apiculteur qui éloigne soigneusement les abeilles avant la récolte du miel.

« Quand la ruche est remplie » © Xiaodong Sun / Pink Lady

Catégorie Food Stylist Award :

Nicole Herft photographie ce plat pour le restaurant Chotto Matte à Londres.

« Octopus Dots » © Nicole Herft / Pink Lady

Catégorie Fujifilm Award for Innovation :

Par ce cliché Tattoo, Jonathan Minster montre le paradoxe entre l’amour des animaux et la réalité des méthodes modernes d’élevage industriel.

« Tattoo » © Jonathan Minster / Pink Lady

Catégorie InterContinental Food at the Table :

Looking Too Good to Eat (Just Yet), Sandy Wood.

« Looking Too Good to Eat (Just Yet) » © Sandy Wood / Pink Lady

Catégorie Marks & Spencer Food Portraiture :

Figues au four de Liam Desbois vient présenter en plan serré ce plat figues au four avec noix, miel et thym frais.

« Figues au four » © Liam Desbois / Pink Lady

Catégorie On the phone :

Azim Khan se rend au marché aux poissons de Chittagong au Bangladesh. Il remporte le prix dans cette catégorie avec ce cliché appelé Hilsa, capturé avec un smartphone.

« Hilsa » © Azim Khan / Pink Lady

Catégorie One Vision Imaging Cream of the Crop :

Kai Stiepel photographie Vinaigrette en macro. Elle capture la rencontre de l’eau et l’huile.

« Vinaigrette » © Kai Stiepel / Pink Lady

Catégorie Apple a Day :

Caramel Lady de Diana Kowalczyk remporte la catégorie grâce à cette magnifique scène tout droit sortie de l’univers de Blanche Neige.

« Caramel Lady” © Diana Kowalczyk / Photographe culinaire Pink Lady

Catégorie Production Paradise précédemment publiée :

Patricia Niven capture Rhubarbe en macro. Cette photographie vient d’un tournage pour sa chronique dans Pit Magazine.

« Rhubarbe » © Patricia Niven / Photographe culinaire Pink Lady

Catégorie Photographe étudiant étudiant de l’année :

Philippa Askew remporte la catégorie avec sa photographie Curry Banquet, prise à l’école indienne de Mowgli.

« Curry Banquet » © Philippa Askew / Pink Lady

Gagnant de la catégorie Street Food :

Ramen Art de Xueping Du met en scène les techniques de fabrication de nouilles dans un marché.

« Ramen Art » © Xueping Du / Pink Lady

Catégorie nourriture en action :

En attendant le soleil du photographe Nhan Do Thanh montre le travail traditionnel vietnamien : la réalisation du Bánh Tráng.

« En attendant le soleil » © Nhan Do Thanh / Photographe culinaire Pink Lady

Catégorie Prix de l’innovation des conteurs du PAM :

Perdu sur le marché de Jeyabol Hoque photographie ce vendeur de produits frais.

« Perdu sur le marché » © Jeyabol Hoque / Photographe culinaire Pink Lady

Catégorie Winterbotham Darby Food for Sale :

Étal de légumes de Zay Yar Lin capture cet étal coloré de fruits et légumes dans un marché de nuit dans une rue cachée de Yangon, Myanmar.

« Étal de légumes » © Zay Yar Lin / Photographe alimentaire Pink Lady

Retrouvez les expositions virtuelles sur le site du concours Pink Lady pour découvrir toutes les photographies finalistes de ce concours 2020.

Vidéo : six astuces pour améliorer vos photos culinaires