Pour faire face aux mesures de confinement imposées par le Covid-19, Adobe donne (discrètement) un petit coup de pouce aux photographes. Vous pourrez ainsi bénéficier de 2 mois offerts sur votre abonnement Creative Cloud en cours et continuer à utiliser Photoshop et Lightroom sans restriction. Explications.

2 mois d’abonnement à Creative Cloud offerts pour cause de coronavirus

Cette offre – qui semble limitée dans le temps – n’a pas été officiellement dévoilée par Adobe. Face à la baisse d’activité auxquelles de nombreux photographes doivent faire face, l’éditeur californien semble discrètement faire un geste commercial fort appréciable. À la clé, 2 mois offerts sur votre abonnement Creative Cloud.

Photoshop fête ses 30 ans et reçoit une nouvelle mise à jour pour Mac, PC et iPad

Pour bénéficier de ce coup de pouce de circonstance, il vous faudra suivre un certain nombre d’étapes, que nous vous décrivons ci-dessous :

1. Rendez-vous sur votre compte Adobe Creative Cloud

Pour ce faire, utilisez l’application Creative Cloud ou suivez ce lien. Cliquez ensuite sur le lien « Gérer la formule ».

Annulez votre abonnement à Creative Cloud

Cliquez sur le lien « Annuler la formule », situé à droite de la fenêtre. Rassurez-vous, ceci ne pas réellement mettre fin à votre abonnement à Creative Cloud.

Confirmez ensuite votre mot de passe et cliquez sur « Continuer ».

Indiquez à Adobe pourquoi vous souhaitez annuler votre abonnement

Après vérification de votre mot de passe, l’interface de Creative Cloud vous demandera de fournir quelques informations sur les raisons vous ayant conduit à vouloir annuler votre abonnement.

Pour ce faire, il vous suffit de cocher la case « Ça devient trop cher » et de cliquer sur « Continuer ».

Ignorez les éventuels frais de résiliation.

Sur l’écran suivant, d’éventuels frais de résiliation peuvent être mentionnés – notamment si vous aviez souscrit à un abonnement annuel. Cliquez simplement sur « Continuer » : ces frais ne seront pas facturés (puisque vous n’annulez pas votre abonnement).

Acceptez les 2 mois gratuits proposés par Adobe

Pour vous éviter de résilier votre abonnement, Adobe propose alors une offre plus intéressante. Dans le cas présent, nous avons réussi à obtenir une offre de 2 mois d’abonnements offerts. Pour en profiter, cliquez sur « Accepter l’offre » puis sur le bouton « Continuer ».

Continuez à utiliser vos logiciels Adobe

Un dernier écran s’affiche, vous confirmant l’attribution de ces 2 mois gratuits sur votre formule actuelle. Votre abonnement n’étant pas annulé, vous ne payez donc aucun frais de résiliation. Vous pouvez donc continuer à utiliser Lightroom, Photoshop, Camera Raw, etc. comme vous le faites habituellement.

Une mention en vert vous indique également la somme économisée grâce à coup de pouce d’Adobe. Dans le cas d’une formule « Creative Cloud pour la photo« , nous avons réussi à économiser 24 €. Ce montant est toutefois bien plus élevé si vous avez souscrit à une formule plus onéreuse.

Un email vous est également envoyé pour vous confirmer vos 60 jours d’utilisation offerts.

L’assistance d’Adobe à la rescousse des photographes

Si cette méthode ne fonctionne pas et que les 2 mois offerts ne vous sont pas proposés, il vous est toutefois possible de contacter directement l’assistance Adobe.

Les téléconseillers en ligne étant actuellement submergés par les (très) nombreuses demandes, certains photographes ont tenté – avec succès – de contacter la hotline française (01 71 23 01 96). Si vous ne parvenez pas à joindre un conseiller parlant français, vous pouvez attendre d’être mis en relation avec la hotline internationale.

Un photographe préconise donc d’expliquer votre situation au téléconseiller et de lui demander de réduire (voire de supprimer) les frais de votre abonnement pour les prochains mois.

Cette offre n’est en aucun cas une « vraie » promotion proposée par Adobe, mais doit bien être considérée comme une aide financière aux photographes faisant face aux multiples restrictions imposées pour lutter contre le coronavirus.

Confinement : le guide de survie du photographe face au coronavirus