Du 2 avril au 31 août 2020, la Fondation Louis Vuitton organise une rétrospective de l’oeuvre de Cindy Sherman, réputée pour ses auto-portraits déroutants. C’est la première exposition en France de la photographe depuis 14 ans. Retraçant son parcours de ses débuts en 1975 à aujourd’hui, cette exposition met en lumière plus de 300 images de la photographe, dont certaines inédites.

Cindy Sherman

© Cindy Sherman, Fondation Louis Vuitton

Après une retrospective sur Jean-Michel Basquiat et Egon Schiele en 2019, c’est au tour de l’oeuvre d’une photographe d’intégrer les 1500 m2 de la Fondation Louis Vuitton, à Paris. Cindy Sherman, qui a participé à la construction de la scénographie en étroite collaboration avec la Fondation, avait déjà travaillé avec la marque lors de la création de la « Malle Studio » pour le « Celebrating Monogram ».

Une exposition en deux parties mêlant les collections de la Fondation Louis Vuitton

Cindy Sherman se sera transformée et mise en scène tout au long de sa carrière pour faire défiler sous nos yeux la diversité de la typologie humaine. Son travail explore les problématiques liées à la représentation de la femme, les définitions de l’apparence, du genre et de l’identité sous les mécanismes d’identification.

L’exposition sera l’occasion de voir les clichés notamment des séries « Untitled film stills », « Rear Screen Projections », « Fashion », « History Portraits », « Disasters », « Headshots », « Clowns », « Society Portraits », « Murals », « Flappers ».

Cindy Sherman

© Cindy Sherman, Fondation Louis Vuitton

La deuxième partie de l’exposition mettra en parallèle les oeuvres de Cindy Sherman et des oeuvres sélectionnées de La Collection de la Fondation. Le portrait et ses interprétations est le thème de ce renvoi de regard entre les oeuvres, en hommage à la pratique de prédilection de la photographe. Il sera exploré à travers la peinture, la photographie, la sculpture, la vidéo et des installations artistiques ; autant de médiums et d’approches qui réuniront 20 artistes français et internationaux autour d’une soixantaine d’oeuvres inédites.

L’auto-portrait et les clichés des mass-média revisités, le style infaillible de Cindy Sherman

Cindy Sherman

© Cindy Sherman, Fondation Louis Vuitton

Née en 1954 dans le New Jersey, la photographe réputée pour ses auto-portraits, étudie la peinture au State University de Buffalo, à New York. Sa carrière s’articule essentiellement autour d’auto-portraits questionnant la construction de l’identité en parodiant les images véhiculées par la propagation des mass-médias des années 1980. Elle explore la représentation de la femme sous toutes ses coutures : la représentation picturale à travers les oeuvres de Le Caravage, Jean Bouquet ou encore Raphaël, la représentation dans le monde de la pornographie, de la mode et des icônes de cinéma. Cindy Sherman s’est pourtant toujours défendue d’apporter un message explicite avec ses images qu’elle préfère en général laisser sans titre, ouvertes à l’interprétation. Elle utilise au cours de sa carrière plusieurs techniques photographiques comme le noir et blanc, la couleur, la double-exposition, le format vertical et horizontal ; ainsi que toute une palette d’accessoires, costumes et maquillages avec une attention portée sur l’éclairage. Images dérangeantes, parfois morbides, elle n’hésite pas à mettre en scène la difformité, des prothèses apparentes, la putréfaction ; allant à l’encontre totale des usages.

Cindy Sherman

© Cindy Sherman

Une rétrospective qu’on attend avec impatience pour (re)découvrir les collections de l’oeuvre d’une photographe qui a marqué sa génération et reste aujourd’hui encore une grande source d’inspiration. Sa dernière exposition avait eu lieu à la National Portrait Gallery à Londres en Septembre 2019.

Pour plus d’informations sur la Rétrospective, rendez-vous sur le site de la Fondation Louis Vuitton.
Pour plus d’informations sur le parcours de Cindy Sherman, redécouvrez notre zoom photographe.

Informations pratiques :

du 02 avril au 31 août 2020
Fondation Louis Vuitton
8, Avenue du Mahatma Gandhi
Bois de Boulogne
75116 Paris

du lundi au samedi de 10h à 18h
Tarif plein : 16 euros
Tarifs réduits : entre 5 et 10euros.