Adobe vient de dévoiler ses résultats financiers pour l’année 2019. En très grande forme, l’entreprise vient en effet d’annoncer un chiffre d’affaires s’élevant à 11,17 milliards de dollars. Un record pour l’éditeur californien qui semble avoir fait un pari gagnant financièrement en passant l’Adobe Creative Suite sous une formule d’abonnement avec le Creative Cloud.

Un chiffre d’affaires de 11,17 milliards d’euros

Certains constructeurs photo semblent rencontrer quelques difficultés financières. Du côté des solutions logicielles, en revanche, Adobe s’illustre par des résultats au beau fixe. Dans un récent communiqué, l’entreprise de San Jose vient de dévoiler un chiffre d’affaires de 11,17 milliards de dollars, soit une hausse de 22,22 % par rapport à l’année dernière (9 milliards). À titre de comparaison, ce montant s’élevait à « seulement » 4,796 milliards de dollars en 2015 : Adobe a donc réussi à doubler ses résultats en à peine 4 ans.

Le bénéfice net pour l’exercice 2019 d’Adobe est de 2,95 milliards de dollars, en hausse de 13,9% par rapport l’an dernier.

Résultats annuels et trimestriels d’Adobe au cours de ces 8 dernières années

À noter que les résultats du dernier trimestre 2019 se montrent excellents avec un chiffre d’affaires de 2,99 milliards de dollars, soit une progression de 21 % par rapport au quatrième trimestre 2018. « La vision d’Adobe, son leadership dans ses domaines d’activité, l’innovation continue de ses produits et la fidélité de sa clientèle nous placent en bonne position pour 2020 et au-delà », déclare ainsi Shantanu Narayen, PDG d’Adobe. « Nous sommes optimistes quant à notre capacité à assurer une forte croissance », indique également John Murphy, Vice-Président et Directeur financier d’Adobe.

Résultats financiers Adobe

Résultats annuels et trimestriels d’Adobe ainsi que leur évolution d’année en année depuis 2006

Creative Cloud : un des principaux moteurs de la croissance d’Adobe

Ces résultats sont également intéressants dans leurs détails. La croissance du groupe s’avère dominée par la division Digital Media, qui a réalisé en 2019 un chiffre d’affaires de 7,71 milliards de dollars. Cette division intègre à la fois Adobe Document Cloud (la solution de gestion de documents professionnels d’Adobe). Mais aussi – et surtout ! – Adobe Creative Cloud, qui a engrangé à lui seul pas moins de 6,48 milliards de dollars.

Dans les faits, la suite Creative Cloud (qui comprend Photoshop, les différentes versions de Lightroom, Illustrator, Indesign, Premiere Pro, etc.) est donc responsable de plus de la moitié des bénéfices engrangés par Adobe.

Les licences par abonnement mensuel s’avèrent être une source majeure de profits pour le groupe de San Jose : cette stratégie, centrée sur l’utilisation du Cloud, est donc un pari amplement réussi pour Adobe. Et ce, malgré la grogne de nombreux utilisateurs.

De son côté, la division Digital Experience a généré un chiffre d’affaires de 3,21 milliards de dollars sur l’année 2019, soit une hausse de 31 % par rapport à 2018. Moins connue du grand public, cette division orientée B2B propose un ensemble de services de gestion de l’expérience client (Customer Experience Management) profitant notamment de l’intelligence artificielle maison Adobe Sensei. S’inscrivant dans la tendance particulièrement porteuse de la transformation numérique, ce domaine permet lui aussi à Adobe de s’illustrer par de très bons résultats financiers.

Mises à jour Lightroom décembre 2019 : l’importation directe sur iOS et de nouvelles fonctions disponibles

Après un exercice 2019 marqué par d’excellents résultats, le groupe de San Jose indique viser un chiffre d’affaires de 13,15 milliards de dollars pour 2020, soit une croissance envisagée d’environ 18,18 %. Signe des temps, l’action d’Adobe s’est envolée de plus de 5 % à la Bourse de New-York après l’annonce de ces résultats.