Avec la fin d’Aperture sur macOS Catalina, de nombreux photographes se voient contraints de migrer leur catalogue vers une solution comme Adobe Lightroom. Pour faciliter et accélérer ce processus, l’éditeur Cyme a conçu le logiciel Avalanche, qui repose sur un mécanisme d’intelligence artificielle pour reproduire les développements appliquées aux photos.

Aperture : le logiciel qui refusait de mourir

Si l’application Aperture est abandonnée par Apple depuis 2014, bon nombre de photographes continuaient toujours de l’utiliser sur leur Mac. Problème : avec la nouvelle version de macOS, nommée Catalina, Aperture ne parvient plus à s’ouvrir – certains composants étant encore en 32 bits alors que l’OS n’exécute plus que les programmes codés en 64 bits.

Pour permettre la migration de votre catalogue Aperture vers Lightroom, Adobe avait sorti un plugin officiel. Pour autant, ce dernier ne se montre pas particulièrement rapide et ne parvient pas à reproduire toutes les retouches effectuées sur Aperture au sein de Lightroom.

Aperture, logiciel de classement et de retouche photo, lancé par Apple en 2005 et (partiellement) remplacé par l’application Photos en 2014

Avalanche : pour transférer facilement et rapidement toutes vos photos d’Aperture vers Lightroom

Pour corriger ce point, l’éditeur Cyme vient d’annoncer le lancement d’un nouveau logiciel, nommé Avalanche. Petite particularité : il se base sur un mécanisme de machine learning (apprentissage automatisé artificiel) pour reproduire à l’identique dans Lightroom l’ensemble des modifications que vous aurez apportées à vos photos dans Aperture. Ce n’est pas le premier à proposer cela, ON1 Photo RAW dispose d’une fonction similaire, mais depuis Lightroom.

Pour l’heure, seul le logiciel d’Adobe est supporté ; toutefois, l’éditeur indique que d’autres logiciels comme Luminar ou Capture One devraient bientôt être pris en charge par Avalanche.

« Avalanche n’excelle pas seulement dans l’ouverture et la conversion de ces catalogues, mais il utilise également du Machine Learning pour convertir certains réglages. Et quand Avalanche estime qu’une image a subi des transformations qui sont trop complexes à recréer dans le catalogue de destination, il place cette image dans un album dédié pour une revue manuelle après la conversion », indique Cyme. Le logiciel doit par ailleurs se montrer capable de détecter intelligemment le visage des photos de portrait : « Avalanche convertit les visages et leur détection, non pas sous forme de mots-clés comme d’autres applications le font, mais comme de vraies détections annotées dans le catalogue de destination », précise l’éditeur.

Transfert automatique de toutes les retouches appliquées à vos photos

Dans la pratique, les réglages relatifs à la balance des blancs, à l’exposition, aux contrastes, à la vibrance et à la saturation, les réglages noir et blanc, les hautes lumières et les ombres sont retranscrits par l’IA vers Lightroom. Avalanche prend également en charge toutes les annotations, les drapeaux, les notes ainsi que les mots clés d’Aperture vers Lightroom. Par ailleurs, toutes les données IPTC et EXIF sont prises en charge par Avalanche, qui les utilisera pour consolider le catalogue cible dans Lightroom. Chaque album est recréé par le logiciel au sein de Lightroom ; en revanche, les « Smart Albums » ne sont pas convertis. Enfin, les masters et les différentes versions d’une même photo sont convertis en masters et en copies virtuelles au sein du logiciel d‘Adobe.

Au-delà du transfert à l’identique des modifications depuis Aperture vers Lightroom, Avalanche doit se montrer beaucoup plus rapide que la concurrence pour migrer votre catalogue. D’après les indications fournies sur son site Internet, la migration d’un catalogue Aperture contenant environ 100 000 photos a été effectuée en moins d’une heure.

Par ailleurs, les images ne sont pas directement copiées à l’intérieur d’un catalogue Lightroom existant. À l’inverse, Avalance se charge de créer un nouveau catalogue dédié à vos images issues d’Aperture. Vous pourrez ensuite décider de les fusionner avec votre catalogue Lightroom principal si vous le souhaitez.

Enfin, on notera l’interface particulièrement léchée d’Avalanche, qui s’intègre parfaitement au sein de macOS.

Prix et disponibilité d’Avalanche

Le logiciel Avalanche est disponible dès maintenant au tarif de 59 € sur le site de l’éditeur. À noter que le logiciel requiert a minima la version 10.14 de macOS, et est totalement compatible avec Catalina (version 10.15).

Notre premier avis sur Avalanche

Avec son mécanisme d’intelligence artificielle, Avalanche entend faciliter considérablement la migration de vos catalogues depuis Aperture vers Lightroom – une tâche qui peut vite devenir aussi longue que fastidieuse. En reproduisant à l’identique dans Lightroom les modifications que vous aviez apportées à vos photos avec Aperture, il devrait offrir un gain de temps et d’efficacité considérable pour les photographes disposant d’un grand nombre d’images à leurs catalogues.