Phase One lance la nouvelle version de son logiciel phare d’édition photo, Capture One Pro 20, qui arrive avec une interface optimisée, de nouvelles capacités de traitement et des améliorations du flux de travail. Petit tour des nouveautés.

« Nous voulons permettre aux créatifs de réaliser leurs meilleures photos aussi facilement que possible. C’est pourquoi nous nous sommes beaucoup inspirés des commentaires des membres de notre communauté pour développer Capture One 20. »

Jan Hyldebrandt-Larsen, vice-président du développement de logiciels de Phase One

C’est en se basant essentiellement sur les retours d’utilisateurs que Phase One fait évoluer son logiciel afin d’offrir un soutien sur le long terme à ses clients. De nouveaux outils apparaissent, mais les fonctionnalités déjà existantes évoluent également.

Un éditeur de couleurs complémentaire plus simple

L’éditeur de couleur de Capture One 20 a été repensé pour être plus compact et offrir plus d’options via deux gammes de couleurs supplémentaires pour un total de huit gammes. Chaque couleur est réglable à l’aide d’un curseur dégradé. Comme sur Lightroom, il est à présent possible de sélectionner directement la couleur à modifier et de la régler selon le mouvement effectué avec la souris. Le spectre de chaque couleur est également modifiable. Un outil très appréciable pour améliorer la colorimétrie de ses images de façon plus précise et simple, sans pour autant faire disparaitre la roue chromatique tant apprécié par les utilisateurs de Capture One.

© Capture One

Outil recadrage amélioré

Cette version 20 comprend un nouvel outil de recadrage qui fonctionne avec de nouvelles touches de combinaison permettant par exemple le recadrage à partir du centre de l’image et le verrouillage de ratio. La rotation à main levée est aussi accessible. Le recadrage peut également être exporté en tracé afin de mémoriser le cadrage. L’outil autorise aussi le recadrage automatique pour corriger la distorsion optique via des grilles spécialisées.

© Capture One

Amélioration du contraste via HDR

L’outil High Dynamic Range qui permet de récupérer du détail dans les zones sombres ou les hautes lumières comprend de nouveaux curseurs blancs et noirs afin d’amplifier les blancs et les noirs dans le but d’améliorer le contraste des images.

© Capture One

Réduction du bruit améliorée et paramétrable par boîtier

La réduction du bruit de Capture One 20 a été améliorée et personnalisée afin que chaque appareil ait sa propre réduction de bruit pour chaque ISO. L’outil a ainsi été repensé et s’attaque à présent à la luminance et la couleur via une meilleure reconnaissance des motifs et des contours, une meilleure réduction du bruit de couleur, et une réduction plus forte pour les photos prises en ISO élevés.

© Capture One

Capture One 20, une interface optimisée

La version 20 apporte une nouvelle navigation pour rendre les tâches plus rapides et intuitives via un système d’outils déroulants qu’il est possible d’épingler en favoris en haut de l’interface pour un accès direct. Les outils peuvent ainsi être déplacés entre la section déroulante et la section épinglée afin de personnaliser son interface en fonction de ses besoins. Des étiquettes permettent aussi d’identifier plus facilement les outils.

Interface de Capture One 20

Interface de Capture One 20

Personnalisation de la barre d’outils dans Capture One 20

Autre nouveauté intéressante : la possibilité de sélectionner les calques souhaités afin de les copier sur d’autres images. La version précédente obligeait à copier tous les calques.

Une nouvelle fonctionnalité permet d’activer le passage automatique à la photo suivante une fois celle-ci notée ou marquée. Un outil utile pour le tri massif par exemple.

Prise en charge de nouveaux boîtiers et objectifs

La version 20 de Capture One prend en charge de nouveaux appareils et de nouveaux objectifs, afin d’adapter au mieux les profils, la correction d’image des objectifs et la prise en charge des fichiers RAW. Les nouveaux boîtiers compatibles sont les suivants : l’Olympus OM-D E-M5 II, le Canon EOS M6 II, le Canon EOS 90D, le Leiva V-Lux 5, le Pentax K-1 II, le Ricoh GR III, le Panasonic Lumix DC-S1H, le Nikon Z50 et l’objectif Rodenstock 23 mm iXU.

En complément, les couleurs d’un fichier DNG peuvent être ajustées individuellement avec un profil personnalisé en fonction de l’appareil, si celui-ci est pris en charge par le logiciel.

Prix et disponibilité de Capture One 20

Capture One 20 est disponible en plusieurs versions : une version complète Capture One Pro 20 qui prends en charge la majorité des appareils photo ainsi que deux versions spécifiques « Capture One 20 » dédiées aux possesseurs de boîtiers Fujifilm ou Sony qui prennent en charge uniquement les appareils des fabricants respectifs.

Le logiciel est disponible en licence perpétuelle pour 349€, ou 149€ pour les versions dédiées Sony et Fujifilm. Capture One 20 est également disponible par abonnement à 18€ par mois en version globale, ou 9€ par mois en version pour Sony et Fujifilm. Certains acheteurs de la version 12 pourront bénéficier de la mise à jour gratuite vers Capture One 20.

Une version Capture One Express est également gratuite pour les utilisateurs Sony et Fujifilm, à télécharger ici.

Une version complète d’essai de Capture One 20 est disponible gratuitement pendant 30 jours sur le site du fabricant.

En savoir plus sur Capture One 20 et les nouveautés