La prochaine version de macOS – version 10.15, nommée Catalina – sera la première version de l’OS d’Apple à ne supporter que l’architecture 64 bits. Quelles conséquences pour les logiciels de la suite Adobe, tels Photoshop et Lightroom ? Éléments de réponse dans cet article.

32 bits ou 64 bits, quelle différence ?

Dans le petit monde de l’informatique, on distingue deux types d’architecture au niveau des processeurs : 32 bits et 64 bits. À partir de 2009, les ordinateurs d’Apple (ainsi que ceux sous Windows) ont commencé leur lente mutation vers l’architecture 64 bits, portée par la nécessité de supporter plus de 3 Go de mémoire vive (le maximum pris en compte par les version 32 bits des OS).

Toutefois, jusqu’à macOS Mojave (sorti en novembre dernier), l’OS était capable d’exécuter des applications développées en 32 bits comme en 64 bits : un point qui changera à partir macOS Catalina, qui devrait être lancé par Apple très prochainement. En effet, cette nouvelle version sera la première à ne plus supporter les logiciels en 32 bits… ce qui n’est pas sans causer un certain nombre de problèmes de compatibilité.

Mises à jour Lightroom et Lightroom Classic de mai 2019 : nouvelles fonctions, plus de tutoriels et albums collaboratifs

Quel impact pour les logiciels de l’écosystème Adobe ?

Dans un récent post de blog, le développeur de Photoshop, Lightroom, Illustrator, etc. a donné quelques précisions quant au devenir de ses applications phares avec l’arrivée de macOS 10.15 Catalina.

Dans la pratique, Adobe se prépare depuis longtemps au passage à l’architecture 64 bits : les versions actuelles de Photoshop (20.x), Lightroom (2.x) et Lighroom Classic (8.x) lancées lors de la conférence Adobe MAX 2018 sont développées en 64 bits et fonctionneront donc sans problème avec la mouture du système d’exploitation made in Cupertino. De même, l’application Creative Cloud et le module d’installation des logiciels sont entièrement compatibles avec macOS 10.15.

Adobe Max 2018 : nouveautés Photoshop CC, Lightroom CC et Photoshop sur iPad pour 2019

Les plus aventureux d’entre vous pourront donc tester le bon fonctionnement des logiciels en installant la version beta de macOS Catalina sur leur machine.

Est-ce que tous les logiciels d’Adobe fonctionneront d’emblée avec macOS Catalina ?

Hélas, la situation n’est pas aussi simple. Ainsi, les Droplets – petits scripts Photoshop destinés à l’automatisation de tâches – créés avec la version la plus récente du logiciel (20.x) sont directement compatibles avec la version 64 bits du logiciel.

En revanche, les Droplets créés avec les anciennes versions du logiciel ne seront plus compatibles avec macOS Catalina. Adobe indique toutefois être en train de travailler à une manière de rendre compatible les anciens scripts avec la nouvelle architecture du logiciel.

Capture d’écran de la fonction Accentuation des détails, issue de Lightroom Classic 8.2

De la même manière, la firme de San Jose a entamé le développement d’un nouveau composant pour la lecture de vidéos au sein de Lightroom Classic, le module actuel n’étant pas compatible avec la nouvelle version de macOS.

Par ailleurs, l’outil de création de profils d’optiques personnalités, Lens Profile Creator, doit être mis à jour par Adobe pour fonctionner avec Catalina. Une nouvelle version de l’outil devrait donc voir le jour prochainement. En revanche, l’application ExtendScript Toolkit (qui a fait son apparition avec la version CS2 de Photoshop) est abandonnée (et restera donc en 32 bits). Elle sera toutefois remplacée par ExtendScript Debugger, qui fait partir du logiciel Visual Studio Code.

Quid des logiciels en licence perpétuelle ?

La situation est plus compliquée pour les propriétaires des logiciels d’Adobe en licence perpétuelle comme Adobe Lightroom 6. En effet, ces derniers ne feront l’objet d’aucun test et ne recevront aucune mise à jour de la part d’Adobe : certains de leurs modules resteront donc en 32 bits et ne fonctionneront donc pas correctement avec macOS 10.15 Catalina, voire même ne pourront pas fonctionner du tout.

Cela étant, un certain nombre d’anciens logiciels ont été développés en 64 bits, et pourront toutefois être utilisées – dans une certaine mesure – avec la dernière mouture de l’OS d’Apple. D’après Adobe, la responsabilité de vérifier la compatibilité de ses logiciels avec Catalina incombe aux utilisateurs.

Néanmoins, notons que les modules d’installation et d’activation des logiciels ne fonctionneront pas avec macOS 10.15 : en cas de réinitialisation ou d’acquisition d’une nouvelle machine, vos applications ne pourront donc pas être réinstallées.

Si vous devez/souhaitez conserver vos anciens logiciels (comme ceux de la suite CS6 ou Lightroom 6), sachez qu’Adobe vous recommande fortement de rester sous macOS Mojave 10.14 (ou une version plus ancienne).

Une manière comme une autre pour Adobe de pousser ces utilisateurs à souscrire à l’un des abonnements Creative Cloud… et qui pourrait inciter certains photographes à opter pour l’une des solutions concurrentes, telles ON1 Photo RAW, Capture One, Luminar ou encore PhotoLab.