L’argentique n’en finira donc pas de nous étonner. Un projet, initié sur Kickstarter, est en passe d’être disponible sur le marché et prouve que l’intérêt pour la photographie argentique grandit via ses 650 000 € amassés sur 70 000 € nécessaires grâce aux 4 791 contributeurs. Ce projet c’est LAB-BOX, une boîte transportable qui permet de développer très facilement ses négatifs 135 et 120 en plein jour grâce à un système ingénieux.

 

LAB-BOX se veut être un outil simple, rapide et facile à utiliser pour développer ses films à tout moment, sans avoir à passer par une salle plongée dans le noir ou des manipulations compliquées grâce à un système hermétique à la lumière.

Le processus de développement est similaire à celui réalisé en laboratoire. Une fois le film installé dans la boîte et accroché, il faut le faire tourner dans l’enrouleur. Lorsqu’il est totalement déployé, il suffit de le couper pour le séparer de la cartouche puis d’ajouter les différents produits chimiques selon un ordre et un temps précisé et selon le processus choisi. Lorsque l’opération est terminée, le film est développé. LAB-BOX ne réinvente pas la roue mais simplifie ce processus et évite de devoir utiliser un manchon pour sortir la pellicule à développer et la placer dans l’enrouleur.

Pour passer d’un format à l’autre, il faut seulement changer le module avant dédié au film 135 ou au 120. C’est simple et efficace. Voici une petite vidéo explicative :

LAB-BOX est un projet de ars-imago international qui travaille avec la photographie argentique depuis longtemps et le fruit de deux années de recherches. Leur mission est de garder en vie la photographie argentique et encourager tout le monde à la pratiquer.

La conception et le prototypage de la boîte sont réalisés par VIVO Design Studio, à Rome, en Italie. Après de nombreux essais, la taille finale a pu être optimisée pour fournir un objet robuste et simple à utiliser. La boîte a été modélisée et fabriquée par moulage et injection, une technique qui assure solidité, étanchéité et qualité au produit.

LAB-BOX n’impose pas de procédé de développement spécifique. Il est possible de choisir son propre procédé, d’expérimenter différents types d’agitation, de choisir de plonger la bobine partiellement ou totalement. Pour un développement uniforme, il est toutefois recommandé de tourner l’enrouleur afin que le produit se répartisse de façon homogène sur l’ensemble du film.

Selon le procédé choisi, il vous sera possible de développer aussi bien vos films noir et blanc que vos films couleur, même si ces derniers demandent plus de précision, notamment sur la température des produits utilisés. Ars-imago propose à la vente une solution de développement unique (Monobath pour le noir et blanc) qui fait office de développeur et de fixateur pour obtenir son film en quelques minutes. Il existe également une solution écoresponsable à base de café pour un effet sépia. En intérieur ou en extérieur, de l’eau suffit à rincer la boîte et son film avant de le faire sécher.

Vous pouvez aussi opérer de façon standard via 4 bains pour le noir et blanc et expérimenter le procédé couleur C-41 qui nécessite toutefois un contrôle de la température d’environ 38°C. En cas de doute, de nombreuses vidéos réalisées par l’équipe peuvent vous guider.

Grâce à l’incroyable financement participatif obtenu, la LAB-BOX a pu évoluer. Depuis le premier prototype, de nouveaux coloris sont apparus (orange, vert et noir) ainsi qu’une manivelle d’agitation additionnelle. LAB-BOX prévoit également d’ajouter la possibilité d’une deuxième bobine de développement, un entonnoir de lavage et un thermomètre intégré dans de prochaines versions. En somme, une véritable réussite pour cette campagne de financement participatif.

Prix et disponibilité de la LAB-BOX

La campagne Kickstarter est terminée et la LAB-BOX sera disponible à partir du 1er août chez différents revendeurs, dont Digit-Photo et Labo Argentique.

Le kit LAB-BOX + module de développement 135 est disponible au tarif de 159€. Un second kit doté des modules de développement 135 et 120 est disponible lui au tarif de 199€, le tout dans trois coloris (orange, vert ou noir).

Notre premier avis sur la LAB-BOX

L’argentique revient constamment : photographie instantanée, nouveaux boîtiers vintage, pellicule au style rétro, etc. On parle beaucoup des outils de prise de vue et du support, mais peu du processus de développement, qui semble complexe et coûteux. Avec cette petite boîte, ars-imago international simplifie cette étape pourtant cruciale et la rend accessible à tous. Cette solution est idéale pour une petite production personnelle et rend la photographie argentique encore plus ludique et amusante jusqu’à l’apparition presque magique de ses images en négatif.

Il est cependant de dommage que ce système ne permettre de développer qu’une seule pellicule à la fois, une des limites de cette LAB-BOX première du nom.

MP #205 : 10 astuces pour débuter en photographie argentique