Un an après l’Instax SQ20, un hybride instantané au format Instax Square, Fujifilm annonce aujourd’hui l’Instax Mini LiPlay, une nouvelle étape dans sa domination du monde de la photographie instantanée. En effet, en 2018, Fujifilm a vendu plus de 10 millions d’appareils photo Instax, ce qui en fait le n°1 de la photo instantanée sur tous les continents.

Avec l’Instax Mini LiPlay, Fujifilm souhaite entrer dans une nouvelle ère de l’instantané, mêlant argentique et numérique dans un format ultra compact servant à la fois d’appareil photo et d’imprimante connectée, avec en prime un écran et une fonction d’enregistrement audio. Petite prise en main et décryptage de ce nouveau venu dans la famille Instax.

Instax Mini LiPlay : le plus compact des Instax

« LiPlay », drôle de nom pour un Instax. Ce nom est la contraction de « Live, Life & Play« , trois tendances que Fujifilm infuser dans ce nouvel Instax pour répondre aux inspirations des générations Y et Z. Derrière ce petit nom se cache un appareil ultra compact qui vient renouveler la gamme Instax lancée en 1998 avec l’Instax Mini 10. On aurait pourtant bien vu un Instax Mini Play, pour faire plus simple.

Pesant 255g, cet appareil est le plus petit Instax du moment (82,5 mm de longueur x 122,9 mm de hauteur x 36,7 mm de profondeur). Comparé aux 355g du Mini 9 et aux 390g du dernier SQ20, ce poids plume et cette compacité sont un véritable atout, surtout quand on sait de quoi l’appareil est capable.

Voici une comparaison avec les Instax SQ20 (format Square) et l’imprimante Instax Share SP-2 (format Mini) :

SQ20, LiPlay et SP-2 côte à côte

Le fun de l’instantané, l’innovation du numérique connecté

L’instax Mini LiPlay est un appareil instantané hybride : il permet à la fois de réaliser des prises de vue instantanées comme n’importe quel Instax, mais peut aussi stocker les photos sur sa mémoire interne (jusqu’à 45 photos) ou bien sur une carte micro-SD (1 Go permet de stocker environ 850 photos) afin de pouvoir choisir quelle image imprimer pour éviter les photos ratées et le gaspillage.

Pour cadrer ses photos, pas de viseur optique mais – comme sur le SQ20 – un écran arrière LCD (non tactile) de 2,7 pouces et d’une définition de 230 000 points. Cet écran permet bien entendu de choisir quelle photo retenir et imprimer grâce à un pavé multidirectionnel simple à utiliser. A l’arrière, on note la présence d’un bouton menu, d’un bouton retour, d’un bouton lecture et d’un bouton d’impression. C’est derrière l’écran que se trouve l’emplacement pour placer la cartouche de films Instax Mini (disponibles à 8,90€ les 10).

Cet Instax Mini LiPlay a un look de compact photo vintage 😉

Doté d’une connexion Bluetooth, cet Instax fonctionne également de pair avec l’application mobile Instax Mini LiPlay disponible sur iOS et Android et qui permet de transformer l’appareil en imprimante connectée, à l’instar de l’Instax Share SP-2. Il devient ainsi possible d’imprimer les photos stockées sur son smartphone.

Par contre, la connectivité s’arrête au smartphone ou à la tablette : il ne sera pas possible d’imprimer directement une photo depuis un appareil Fuji X comme c’est possible avec la gamme Instax Share, en raison de l’absence de WiFi.

L’application mobile permettra également de commander à distance l’appareil Instax, grâce à un mode LiveView et un retardateur. Utile pour les photos de groupe mais aussi pour capturer un moment lorsque l’on est éloigné de son appareil, comme dans des angles un peu compliqués ou pour prendre son sujet par surprise (le chat curieux qui s’approche de l’appareil est le sujet tout trouvé par Fujifilm pour illustrer cette fonctionnalité).

Appareil hybride au format Instax Mini

L’Instax Mini LiPlay sort donc des photos sur film instantané Instax Mini. L’appareil est doté d’un capteur numérique 1/5″ de type CMOS produisants des images de 2560 x 1920 pixels (la résolution du papier Instax Mini est de 800 x 600 points, à 318 dpi). L’optique est un équivalent 28mm f/2.0 avec une distance de mise au point minimale de 10 cm (utile pour la photographie de détails) et l’autofocus permet de ne pas rater ses images. L’appareil est en mode tout automatique et peut capturer une image de 1/4 à 1/8000 sec, de 100 à 1600 ISO avec un flash automatique qu’il est possible de forcer ou désactiver.

Le mécanisme d’impression de l’Instax Mini LiPlay semble être le même que sur les derniers produits Instax Mini, et devrait proposer le même résultat d’impression assez contrasté que les aficionados d’Instax adorent. Il faudra 12 secondes après le déclenchement pour obtenir sa photo.

L’appareil dispose d’une batterie intégrée avec une autonomie d’environ 100 impressions et un temps de recharge de 2 à 3h, en micro USB. Un slot microSD permet d’étendre la mémoire de stockage de l’appareil.

3 boutons à personnaliser pour appliquer des cadres et filtres rapidement

Filtres et cadres pour personnaliser ses photos

L’écran de l’Instax Mini LiPlay permet également de corriger l’exposition de sa photo mais aussi d’ajouter de multiples filtres et cadres créatifs pour personnaliser son cliché à la prise de vue ou ensuite, toujours avant de lancer l’impression. L’appareil photo dispose de 10 cadres et 6 filtres intégrés (B&W, stylish, fisheye, vivid, poster et sépia)  et davantage sont disponible grâce à l’application mobile, qui devrait être mise à jour régulièrement pour suivre les thématiques du moment.

Le son allié à l’image pour plus d’émotions

L’une des grosses nouveautés de cet appareil, c’est la fonction « Enregistrement audio » qui permet d’ajouter une séquence audio jusqu’à 10 secondes à une photo à l’aide d’un QR Code imprimé sur l’image. Une fois connecté au smartphone via Bluetooth, la photo est ainsi stockée sur un serveur Fujifilm et accessible via un simple lien derrière un QR Code à scanner. Cela nous fait penser aux fameuses images animées ou vidéos que l’on peut retrouver en scannant une photo.

On évitera de mettre le QR Code sur le visage de son sujet

Cette fonction, gadget pour certains, pourra permettre d’enregistrer des souvenirs audio liés à une photo, comme par exemple un bruit de fond, une parole ou un message à partager. Une bonne manière d’ajouter de l’intensité au souvenir photographié, encore faut-il que ce son dure. Pour le moment Fujifilm nous a parlé d’un stockage du message d’une durée de 1 an seulement, durée qu’ils souhaitent étendre. Un peu court et décevant si l’on souhaite se remémorer le son d’une photo retrouvée dans un carton quelques années plus tard.

Un soucis du style avec des revêtements raffinés

L’Instax Mini LiPlay est proposé en trois coloris mais aussi avec trois revêtements différents au toucher. La version Blanc Pierre ressemble à une pierre ou un galet, avec une surface rugueuse et pailletée. Pour la version Noir Elégant, le rose et le noir s’allient avec un toucher texturé grâce à une surface gaufrée. Enfin, la version Rose Doré offre un revêtement plus lisse et brillant au look très féminin.

Prix et disponibilité de l’Instax Mini LiPlay

L’Instax Mini LiPlay sera disponible en trois coloris : Blanc Pierre, Noir Elégant et Rose Doré au prix de 169€ à partir du 15 juin 2019. Vous la trouverez chez Digit-Photo, Miss Numérique, Camara mais aussi à la Fnac et sur Amazon.

Fujifilm annonce également la sortie de nouveaux films Instax : Confetti (format mini) et Star-illumination (format Square) pour pimenter vos créations en leur donnant un caractère métallisé ou coloré.

Notre premier avis sur l’Instax Mini LiPlay

Nous avons pu prendre en main l’Instax Mini LiPlay lors de la présentation officielle et ce nouveau modèle ne propose ni plus ni moins que de fusionner un Instax Mini avec une version un peu plus allégée de l’Instax Share SP-2, dans un format plus compact, léger et facile à utiliser grâce à l’écran LCD (non tactile) qui permet une prise de vue autonome mais également l’impression de photos présentes sur son smartphone.

Avec ce nouvel Instax, Fujifilm réussit à innover avec un modèle 2-en-1 très séduisant et compact, à un tarif assez sage. Face à Canon et ses Zoemini S et C à la technologie Zink, Fujifilm garde un coût d’avance avec cette nouvelle LiPlay que nous avons hâte de tester sur le terrain.