Joby, le fabricant bien connu du support flexible Gorillapod, vient de dévoiler une nouvelle version du Gorillapod 3K. Conçue en aluminium, le Gorillapod 3K Pro cible avant tout les professionnels de l’image équipés de boîtiers hybrides et mise sur une solidité et une longévité améliorée.

Gorillapod 3K Pro : pour une plus grande solidité

Basée dans la région de San Francisco, Joby développe depuis de nombreuses années les trépieds Gorillapod, qui peuvent être accrochés sur n’importe quelle surface grâce à leurs bras flexibles et à leur revêtement en caoutchouc. En 2017, le groupe Vitec (Manfrotto) a racheté la marque Joby tout en conservant son ADN.

Si les Gorillapod sont particulièrement appréciés des photographes, les professionnels de l’image ont pu parfois rencontrer quelques soucis au niveau de la durabilité et de la rigidité des supports. En effet, jusqu’à peu, les boules qui composaient les pieds flexibles étaient uniquement en plastique : en cas d’utilisation soutenue (10 fois par jour, voire plus), des fissures pouvaient apparaître et le support pouvait devenir inutilisable ou bien moins rigide.

Une version plus petite et plus légère du Gorillapod 5K

Pour pallier ce problème et répondre aux besoins des photographes professionnels, Joby a donc conçu le Gorillapod 3K Pro, destiné aux appareils hybrides. À l’instar du Gorillapod 5K (conçu pour les reflex et capable de supporter 5kg de charge), les jambes du 3K Pro sont constituées d’aluminium usiné. Par ailleurs, il dispose désormais d’une rotule ball plus précise et plus polyvalente.

Cette nouvelle version, vient donc se placer entre le Gorillapod 3K « classique » et le 5K. Pesant environ 460 grammes, elle est donc tout aussi compacte et légère que les précédentes, tout en promettant une bien plus grande solidité et rigidité.

L’équipe de la chaîne Youtube américaine cinema5D a eu l’opportunité de rencontrer Tim Sadler, responsable produits de Vitec – qui a racheté Joby en 2017. Ce dernier revient sur les principales raisons ayant conduit à la conception du Gorillapod 3K Pro (à partir de 0:28) :

Rotule ball et semelle compatible Arca Swiss

À l’image des pieds, la rotule est destinée aux appareils hybrides et permet de supporter une charge allant jusqu’à 3 kilos. Issue de la gamme PRO, elle se dote d’une molette spécifique au verrouillage de la rotation de la tête : idéal pour les photographes ou vidéastes voulant filmer à 360 degrés.

Par ailleurs, cette rotule fait l’impasse sur la fixation propriétaire (elle aussi en plastique). En effet, le nouveau GorillaPod 3K Pro inaugure une nouvelle fixation compatible avec le système Arca Swiss, que l’on peut retrouver sur beaucoup d’autres trépieds. Ansi, plus besoin de dévisser la semelle propriétaire du Gorillapod pour installer une fixation pour un autre trépied : l’ensemble s’avère ainsi beaucoup plus polyvalent.

Enfin, notons la compatibilité du Gorillapod 3K Pro avec le système permettant d’ajouter deux bras flexibles supplémentaires au trépied. À l’image du récent Gorillapod Mobile Rig (destiné aux smarpthones), vous pourrez fixer un flash, un micro ou tout autre matériel muni d’un pas de vis standard  ¼’’-20.

Prix et disponibilité du Gorillapod 3K Pro

Destiné avant tout aux professionnels nécessitant une solution mobile légère et très polyvalente, le nouveau Gorillapod 3K Pro devrait être disponible vers la fin du mois de mai 2019.

Plusieurs versions seront proposées, la version « standard » devant être proposée aux alentours de 150 $.