Pour ce mois d’avril, nous accueillons le photographe Nicolas Brulez lors de notre Rencontre Club. Nicolas Brulez, connu pour son projet The Tattoorialist, est un photographe français adepte du portrait et du reportage. Rendez-vous le mardi 12 avril à partir de 19h pour cette Rencontre Club où nous parlerons de portrait, de tatouage et de storytelling, puisque Nicolas a déjà publié 5 livres photo.

© Damien Roué

Nicolas Brulez a débuté la photo en 1994 avec l’argentique et a créé en 2012 le projet The Tattoorialist pour faire découvrir le monde du tatouage. 6 ans plus tard, avec une collection de portraits, il a publié son dernier livre Le voyage dans la peau – nous l’avions interviewé à ce sujet. Dans son travail, Nicolas s’intéresse à l’humain, et plus précisément au corps. Le tatouage est son fil rouge, mais il déclenche également dans les backstages de grands défilés de mode ou bien, plus récemment, lors de manifestations des Gilets Jaunes à Paris. Toujours accompagné de Mylène, sa moitié, Nicolas réalise ses portraits avec une approche humaniste et documentaire, sans pour autant se priver de lumière artificielle.

Durant cette Rencontre Club, nous aborderons la photographie de portrait avec Nicolas Brulez qui nous livrera ses astuces. Nous parlerons bien sûr de matériel, mais aussi de ces rencontres photographiques et de la façon dont Nicolas et Mylène racontent leurs histoires au travers de l’édition de livres photo.

Cette Rencontre Club sera enregistrée et diffusée sur notre podcast Parlons Photo.

Comment s’inscrire ?

Pour s’inscrire aux rencontres, vous devez être membre du Club Phototrend.

 

Vous n’êtes pas encore membre ? Découvrez le Club avec un mois gratuit.

Combien ça coûte ?

Cette rencontre du Club est gratuite. Seules vos consommations sur place seront à votre charge.

Où cela se passe-t-il ?

Cette rencontre aura lieu dans un bar sympa et calme, dans le centre de Paris. Plus d’informations viendront avant l’événement.

Critique photo en direct

Comme d’habitude, apportez une photo (imprimée, nous ne voulons pas d’écran ^^) au format que vous souhaitez (pas trop petit, mais pas trop grand, sauf si vous aimez le A2). Nous passerons quelques photos à la critique durant la soirée.Ne soyez pas timide, montrer ses photos et être ouvert à la critique (constructive) est un excellent moyen pour progresser en photographie.