aTddn8chopA

A 38 ans, Nicolas Brulez termine une série de six ans de portraits sur le thème du tatouage avec son pseudo The Tattoorialist. Nous avons rencontré le photographe, lui-même tatoué, à l’occasion de la sortie en octobre 2018 de son dernier livre Le voyage dans la peau aux éditions Tana. Dans cette interview, il revient sur son parcours de photographe portraitiste et nous parle du tome final de la série Tattoorialist.

Un photographe timide guidé par l’amour

Alors qu’il découvre la photographie à l’école, Nicolas Brulez traverse une période où sa timidité prend le dessus sur sa passion et le bloque totalement dans sa créativité. Lorsqu’il rencontra, il y a onze ans, Mylène Ebrar qui est maintenant sa femme, sa manageuse et sa coéquipière, elle l’incite à reprendre sa passion. Elle le pousse à suivre des cours de photographie et ensemble ils se lancent dans cette expérience de six ans qui les feront voyager à travers la France et le monde à la rencontre des tatoués et des tatoueurs.

© Nicolas Brulez

Quatre livres sur le tatouage et une page qui se tourne

C’est en 2014 que Nicolas Brulez sort son premier livre « 100 portraits de tatoués ». L’année d’après, le photographe s’attaque à la France entière pour son livre « le Tour de France des tatoués ». Puis Nicolas fait une pause et se lance sur un autre sujet pour son livre « Motorcycles » où il adopte le mode de vie des motards pour les comprendre au mieux et retranscrire leur univers à travers ses photos. Mais le tatouage revient au coeur de son travail pour son troisième tome sur le sujet qui s’appellera « Corpus Tattoo » et sortira en 2017.

© Nicolas Brulez

Dernièrement, Nicolas s’est envolé avec Mylène à ses côtés pour New York, Londres, Berlin et Tokyo à la rencontre des tatoueurs et certains de leurs clients. Une dernière aventure qui a marqué le photographe de par ses rencontres avec des Yakusas (membres de mafias japonaises) au Japon et qui donne jour à un magnifique livre de 320 pages sorti le 11 octobre 2018 : Le voyage dans la peau. Un ouvrage rempli de photos mais aussi d’histoires expliquant le contexte, le voyage et les souvenirs du couple dans ce voyage à travers le monde.

Un portraitiste avant tout

Pour l’avenir, Nicolas Brulez aimerait continuer de se développer en tant que photographe. Avec Mylène ils ont déjà plusieurs projets avec des séries à venir sur les transformations physiques et corporelles. Pour en savoir plus sur Nicolas, sa passion, ses voyages et ses projets, nous vous invitons à découvrir notre interview filmée :

Nous remercions Nicolas Brulez et Mylène Ebrar pour leur collaboration et leur temps, suivez leur actualité sur Instagram et le site internet de Nicolas Brulez.