Didier Bizet publie un livre-photo consacré à ses voyages en Russie, de Moscou à Soudal, de Vladimir à Kazan : « Itinéraire d’une mélancolie ». Entre 2011 et 2017, le photographe se rend en Russie tous les ans. Il arpente de long en large ce pays hanté par son passé, par le souvenir de sa grandeur. Ce livre est édité aux Editions de Juillet.

A lire aussi : Dans le sac photo de Didier Bizet

Le photographe écrit : « En Russie, les églises abritent les âmes, les paumés se dégèlent à la vodka et les ravissantes slaves se surmaquillent ; le surréalisme de la Russie, c’est son réalisme. » Mais plus encore c’est une Russie « cassée, abimée, cinématographique » que le photographe cherche à saisir, une Russie dans « toute la splendeur de sa détresse ».

© Didier Bizet

© Didier Bizet

En effet, l’ancien Empire reste tourné autant vers le glorieux passé des tsars, qu’il est aussi marqué des stigmates du régime soviétique. « Peut-être que ce territoire me préserve un peu dans le passé. Il me semble être sensible à un passé que je n’ai pas vécu, à ses douleurs aussi », formule le photographe.

A la Russie du XXIe siècle se superpose encore la déliquescence de la société de la fin des années 80 ; de la ville à la campagne le territoire russe est englué dans un passé d’austérité mais aussi dans la fièvre du tempérament russe. Là-bas on vit, on aime, on boit, on fume d’une certaine manière. C’est ce tempérament russe difficilement exprimable que cherche à capturer Didier Bizet.

La Russie c’est une femme en survêtement rose, des petits commerces de campagne aux affiches de pub délabrées, des oies en bas d’un immeuble, un mariage « comme une scène de Pasolini mais à la russe », des baisers fougueux et des fleurs échangés au moment de quitter son soldat en uniforme, des foulards autour de la tête à l’ancienne mode.

© Didier Bizet

© Didier Bizet

Comme en Russie, le livre télescope et exprime les paradoxes et la beauté de ce territoire mélancolique. Une véritable cartographie émotive de la Russie.

Le photographe signera son livre « Itinéraire d’une mélancolie » ce mercredi 6 février à la librairie La Comète, 29 Rue des Récollets, 75010 Paris, à partir de 18h. Vous pourrez vous le procurer ainsi que sur le site des Editions de Juillet au tarif de 35€.