Lexar continue son retour sur le devant la scène. Après avoir annoncé la reprise de la production de ses produits à l’automne 2018, l’entreprise (récemment rachetée par le chinois Longsys) avait annoncé le développement de nouvelles cartes au format CFexpress. Aujourd’hui, c’est sur le terrain des cartes SD que la firme marque un grand coup en dévoilant la première carte SDXC de 1 To disponible sur le marché.

Pour certains observateurs de la marque (particulièrement attentifs), Lexar avait déjà annoncé une carte SDXC de 1 To en 2016, mais le produit n’avait jamais vu le jour. En ce début d’année, c’est chose faite : les photographes et vidéastes peuvent dès maintenant faire l’acquisition de cette nouvelle carte, dénommée Lexar 1 To 633x SDXC UHS-I. Celle-ci n’est pas encore arrivée sur le marché européen, mais est déjà disponible sur le marché américain aux alentours de 500$.

Lexar 1 To SDXC 2

Lexar 1 To 633x SDXC UHS-I 

Du côté des performances, le constructeur annonce des valeurs de 95 Mo/s en lecture (contre 70 Mo/s en écriture), et une compatibilité avec la classe V30 d’enregistrement vidéo. Ce qui permet à cette carte d’être utilisée lors de l’enregistrement de vidéos en 4K (qui sont particulièrement demandeuses en ressources). Toutefois, cette carte n’est pas compatible avec le standard de performances UHS-II, synonyme de vitesses encore plus impressionnantes.

À titre indicatif, une carte de 1 To permet de stocker un peu plus de 200 000 fichiers JPEG de 5 Mo ou environ 40 000 fichiers RAW (obtenus avec un capteur de 24 millions de pixels). Cette carte se destine donc davantage aux possesseurs d’un reflex doté d’un capteur avec une définition très importante (plus de 40 Mpx). Mais surtout, elle s’adresse aux vidéastes shootant des films en 4K (voire en 8K), et qui nécessitent un espace de stockage très important et des performances en écriture très élevées.

« Il y a presque quinze ans, Lexar dévoilait la première carte SD de 1 Go », a déclaré Joey Lopez, reponsable marketing de la marque. « Aujourd’hui, nous sommes fiers de lancer une carte de 1 To dans ce même format si facile à transporter. Les consommateurs ne cessent d’exiger une plus grande capacité de stockage pour leurs appareils photo ; aussi, l’alliance entre les hautes performances et un espace de stockage de 1 To représente une nouvelle solution pour les créateurs de contenus qui capturent des images en très haute résolution ou des vidéos en 4K ».

Du côté de la concurrence, les cartes les plus capacitaires affichent « seulement » 512 Go de stockage. À titre d’exemple, citons la SanDisk SDXC Extreme Pro UHS-I, qui affiche des performances comparables à la celles de la carte 1 To de Lexar.

Pour davantage de performances, c’est du côté de la marque Angelbird que les vidéastes pourront se tourner.  En effet, celui-ci propose une carte UHS-II (affichant jusqu’à 170 Mo/s en lecture) pour un tarif frôlant les 400€.

Toutefois, la carte la plus rapide du marché est loin d’être la plus capacitaire : compatible UHS-II et affichant des débits allant jusqu’à 300 Mo/s, cette carte fabriquée par Lexar n’offre que… 32 Go de stockage.

Enfin, mentionnons les cartes CFExpress, qui offrent aux photographes et aux vidéastes des performances bien plus élevées que la plupart des cartes SD sur les boîtiers compatibles. Ainsi, la marque ProGrade (fondée par d’anciens cadres de Lexar) s’apprête à lancer (elle aussi) une carte de 1 To mais au format CFExpress. Néanmoins, celle-ci devrait atteindre des débits bien supérieurs, allant jusqu’à 1000 Mo/s en écriture et jusqu’à 1400 Mo/s en lecture, pour un tarif avoisinant les 399$.

Dans tous les cas (et encore plus avec les cartes mémoires très importantes), nous ne saurions trop insister sur la nécessité de sauvegarder régulièrement vos données sur plusieurs supports de stockage, de sorte à limiter le risque de perte de données.