Ce ne sont pour le moment que des spéculations, mais les rumeurs fusent quant à l’arrivée d’un appareil photo hybride Panasonic à capteur plein format. Une nouvelle importante, lorsque l’on sait que Panasonic (ainsi qu’Olympus, récemment rejoint par Kodak) sont propriétaires du système Micro 4/3, inauguré chez Panasonic à travers la gamme d’appareils à objectifs interchangeables Lumix.

Ce format de capteur, plus grand que ceux qui équipent les compacts, mais aussi plus petit que celui des capteurs APS-C et 24 x 36 mm, qui équipaient au départ principalement les reflex, permettait au fabricant de concevoir des appareils photos avec une meilleure qualité d’image que la plupart des compacts tout en conservant un gabarit compact et facilement transportable pour concurrencer les reflex.

Depuis, les constructeurs ne cessent de faire évoluer leurs technologies et permettent à présent de développer des appareils photos à objectifs interchangeables très performants, équipés d’un grand capteur tout en conservant l’aspect compact, spécifique aux hybrides. Nous pensons notamment à Sony qui a une certaine longueur d’avance sur le sujet face à la concurrence et qui excelle dans le domaine. Nikon et Canon ont récemment riposté avec l’arrivée des Z6 et Z7 pour Nikon et de l’EOS R pour Canon, impliquant aux deux constructeurs la fabrication d’une nouvelle monture, qui ne demande qu’à faire ses preuves.

Nikon Z6 et Z7 à capteur 24 x 36 mm

Voilà maintenant que le format 24 x 36 mm fait de l’oeil à Panasonic ? Il n’y a rien d’étonnant à ce que Panasonic se lance sur le marché des hybrides à capteur 24 x 36 mm, pour conquérir une nouvelle cible d’utilisateur, notamment les experts et les professionnels, particulièrement limités par le format Micro 4/3 et cela malgré le succès de ses appareils Lumix. De plus, le fabricant a de nombreuses cartes en main pour être capable de développer ce type d’appareil, notamment en matière de stabilisation, d’autofocus et de 4K.

Panasonic Lumix GX9

Les rumeurs soupçonnent un appareil à capteur 24 x 36 mm d’une définition de 30 Mpx. Tiens donc, comme le Canon EOS R. L’appareil proposerait également un mode d’enregistrement vidéo plein cadre 4K à 24/25 i/s. Il serait également possible d’enregistrer en 4K RAW via une sortie HDMI 4:2:2 10 bits. Deux emplacements de cartes différentes seraient prévues, tandis que les Nikon Z6, Z7 et le Canon EOS R intègrent un seul slot. Le point noir concernerait l’absence totale de stabilisation. Une information surprenante, lorsque l’on sait que Panasonic est maître en matière de stabilisation 5 axes. Un filtre ND complèterait aussi l’ensemble.

La rumeur la plus étonnante concernerait la disponibilité d’adapteurs pour d’autres objectifs tels que les objectifs Canon EF et Nikon FX. Vraiment ? Enfin, la dernière information concerne la tropicalisation de l’appareil, toujours bienvenue sur ce type d’appareil.

Panasonic Lumix G9

Si appareil il y a, son prix avoisinerait celui des Z6, Z7 et EOS R, aux alentours des 3000 $. Un prix un peu élevé à notre goût pour faire face à Sony déjà bien implanté sur le secteur et dont on connaît l’efficacité de ses appareils à capteur 24 x 36 mm. Que ce soit chez Canon, Nikon ou peut-être Panasonic, il va falloir apprivoiser une nouvelle monture, faire confiance au produit, observer les qualités, mais aussi les défauts. Les premiers modèles ne sont-ils pas un banc de test qui freinera un peu l’achat ?

D’autres questions se posent alors si les rumeurs disent vrai : qu’adviendra-t-il du format Micro 4/3 ? Panasonic fera-t-il évoluer conjointement ses deux nouveaux formats Micro 4/3 et 24 x 36 mm ? Olympus sera-il poussé à suivre le marché ?

La Photokina 2018, qui se déroule du 26 au 28 septembre prochain, sera peut-être l’occasion d’avoir des réponses à toutes nos questions.