L’appareil instantané Polaroid Originals OneStep + couple le charme de l’argentique aux possibilités du numérique grâce à une connectivité Bluetooth. Une application dédiée permet ainsi de contrôler l’appareil de manière créative et de scanner les images pour les partager aussitôt. Une nouvelle façon de capturer l’instant présent et de continuer à le faire vivre en se connectant ?

Pour ses 80 ans, Polaroid avait dévoilé sa nouvelle marque Polaroid Originals, mais aussi le retour de l’un de ses appareils photo emblématique : le Polaroid 600, modernisé et remis au goût du jour sous le nom de OneStep 2. Très minimaliste, il fait appel aux nostalgiques en quête de grain et de magie. Aujourd’hui, le OneStep + offre un peu plus de possibilités, grâce à l’intégration du Bluetooth et au développement d’une application dédiée qui permet de contrôler l’appareil à distance, comme le propose également l’appareil photo Impossible Project I-1.

Disponible sous Android et iOS, l’application propose 7 fonctionnalités telles que  le mode double exposition pour superposer deux images, un mode Light Painting pour dessiner avec la lumière, une fonction de déclenchement à distance ainsi qu’un retardateur, un déclencheur de bruit pour enregistrer une photo en claquant des doigts par exemple, un mode manuel qui autorise le contrôle de l’ouverture et de la vitesse et une fonction scanner pour numériser, ajuster, recadrer ses images et les partager rapidement. Nous doutons un peu de l’efficacité de cette dernière fonction qui dépendra beaucoup de votre smartphone et de sa qualité photo.

La marque intègre également un mode dédié aux portraits, via un objectif optimisé sous forme de double lentilles. Le mode standard est complété par un objectif portrait avec une focale de 89 mm. Ce dernier permet aussi des prises de vues rapprochées à environ 30 cm de sujet. La plupart des appareils photo instantanés nécessitent une distance de mise au point plus importante afin que la photo soit nette, hormis le Fujifilm Instax Square SQ10.

Côté design, le OneStep + reprend les lignes de son prédécesseur OneStep 2, et troque sa robe blanche pour du noir. Le logo arc-en-ciel apparaît désormais au centre de l’appareil et le viseur sous forme d’excroissance est de retour. Plus facile d’accès, il n’évite toujours pas le problème de parallaxe (différence de cadrage entre l’image visée et l’image finale) inhérente aux appareils photo instantanés. L’appareil intègre un emplacement trépied, un flash, un correcteur d’exposition et une prise USB pour recharger la batterie Lithium-ion de 1100 mAh de l’appareil.

Le OneStep + produit des images carrées, rappelons-le, et est compatible avec les films 600 ou i-Type. Les films 600 sont vendus à partir de 19 € et les films i-Type à partir de 16 € les 8 vues.

L’appareil est quant à lui disponible au prix conseillé de 159 €. C’est à peine moins cher qu’un Fujifilm SQ10 hybride qui propose beaucoup plus d’options dont la possibilité de choisir l’image à imprimer, mais on le sait, l’argentique et la nostalgie ont un prix.